Newsletter
Pour connaître d'actualité du blog par mail, abonnez-vous!
Journal d'un passionné de la rive droite

Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 novembre 2019

Alsace : Trimbach : Riesling vieilles vignes 2015, Languedoc : Montcalmès : Le Geai 2014

Lors de notre séjour en Alsace au mois d'octobre 2018, nous sommes allés en visite au Domaine Trimbach à Ribeauvillé. Nous avons fait l'acquisition de quelques bouteilles de la cuvée Riesling vieilles vignes du millésime 2015.

Cette cuvée a été élaborée pour la première fois par Pierre Trimbach avec les millésime 2009. Elle est issue de vieilles vignes âgées de 70 ans sur des terroir marno-calcaires des lieux-dits Muhlforst, Rosacker, et Haguenau sur les communes d'Hunawihr et Ribeauvillé.

La bouteille ouverte a montré un très beau potentiel qui s'harmonisera davantage après 4 à 5 ans de garde en cave.

Nous avons débouché notre unique bouteille de la cuvée Le Geai 2014 du Domaine Montcalmès en appellation Languedoc. Cette cuvée qui fait la part belle au Grenache est un assemblage de Grenache (70%), Syrah (25%) et Mouvèdre (5%). Une partie du Grenache et la Syrah proviennent de terroirs calcaires lacustres sur la commune de Péchabon. L'autre partie du Grenache et le Mourvèdre sont issus de sols de galets roulés sur la commune d'Aniane. Les différents cépages égrapés et foulés sont vinifiés séparément en levures indigènes, avec des extractions réalisées uniquement par pigeage. L'élevage dure 24 mois avec des barriques d' un vin ou deux vins, voire plus. Les cépages sont assemblés 2 mois avant la mise en bouteille sans filtration.

Cette bouteille a été un grande déception, nez discret, faible aromatique en bouche, finale très amère et peu expressive. Un défaut de bouteille probable si l'on se fie à la qualité évoquée par les critiques professionnels dans leur ensemble.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20191117_105814

 

Alsace : Domaine Trimbach : Riesling vieilles vignes 2015

IMG_20191117_105119

La robe jaune pale est brillante. Le nez élégant et expressif évoque les agrumes ( oranges et citrons) les fleurs champêtres, les fines infusions, le naphte avec des notes fumées et de prunes jaunes. L'attaque est délicatement charnue et veloutée, les sensations sont ascendantes vers un milieu de bouche fruité, ample et d'une bonne densité. La finale est droite, tendue , fraîche, appuyée, expressive et saline. Noté 16, voire un peu plus après une conservation en cave de 4 à 5 ans, note plaisir 15,5

 

Languedoc : Domaine de Montcalmès : Le Geai 2014

IMG_20191117_105049_1

La robe est soutenue de couleur grenat. L'olfaction est discrète avec des arômes de baies rouges dominantes, des notes florales, et une pointe végétale. La bouche est souple , assez fruitée, un peu plus haute en milieu de bouche. La finale à l'allonge très modérée, est très fraîche, peu expressive avec une amertume prononcée. Non Noté . Forte probabilité d'une bouteille défectueuse.


14 novembre 2019

Champagne Lallier 2010, Chassagne-Montrachet : Morey Coffinet Dent de Chien 2013, Médoc : Clos Manou V.P 2011

Il est des jours, où les bonheurs se multiplient... Après une soirée dédicace du livre Léo C sur Cour, un polar à la mode des réseaux sociaux... contisé de débats sur le monde du vin ( lire ICI), nous fêtons l'anniversaire de notre ami André et se joignent à nous d'autres amis.

couverture 2

Au cours de la signature nous avons offert Alcée 2014 et Charmes-Godard 2016. Comme toujours ces vins s'apprécient hautement.

Au cours de ce off, quelques terrines sont venues accompagner d'autres vins que nous avons choisis d'offrir à nos amis : terrine de porc à la ventrèche et un foie gras mi-cuit au porto, quelques fromages et un blanc-manger aux amandes et raisins secs.

IMG_20191114_123220

Champagne Lallier : Millésime 2010

Cépages : Chardonnay 45%, Pinot noir 55%, crus principaux ( Grands Crus de la Cote des Blancs, et Pinots noirs d'Aÿ et de Verzenay: fermentation malo-lactique partielle, élevages sur lies plus de 60 mois en cave; dosage 7 g/l

La robe offre une teinte or léger avec des bulles fines assez actives. Le nez avenant et expressif évoque les fruits jaunes ( prunes et abricot), la poire , l'orange, avec des notes de giroffle et muscade. La bouche est crémeuse avec une chair délicate sous l'effervescence, vineuse, corsée , fruitée, et tonique. La finale est longue, intense, fraîche, complexe, avec de subtils et agréables arômes d'évolution , et saline. Noté 16,5, même note plaisir

 

 

Chassagne-Montrachet : Morey Coffinet : Dent de Chien 2013

La robe or vif est brillante. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes, de fruits blancs, d'agrumes, de tilleul, de noisettes et de légère vanille. La bouche est veloutée en attaque, le vin se développe avec énergie et densité dans un milieu de bouche, délicatement charnu et fruité. La finale est allongée, élancée, avec la même sensation de densité, fraîche, expressive, et saline en ultime sensation. Noté 16,5, même note plaisir

 IMG_20191114_123222

Médoc : Clos Manou : vignes préphylloxérique de 1850 millésime 2011 (magnum)

vin dégusté à l'aveugle

La robe est profonde de couleur sanguine. Le bouquet est intense avec des arômes de cerises mûres, de boites à épices douces, de fine réglisse, de violettes et d'élevage en arrière plan et intégré. La bouche est bien en chair et veloutée, le centre rehaussé de fruits expressifs est ample et profond. La finale est longue, bien tenue par des tannins un peu plus fermes, très aromatique, et fraîche. Noté 16,5, même note plaisir. Personne n' a évoqué le millésime 2011 pour ce vin !

 

12 novembre 2019

Espagne : Rioja : Lindes de Remelluri 2014, et Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2009

L'étiquette Lindes de Remelluri a été créée par Telmo Rodriguez pour refléter la diversité des vignes et le travail des viticulteurs du village dont il est originaire. Les parcelles qui bordent le Domaine Remelluri appartiennent à deux des localités viticoles parmi les plus performantes de la Rioja. Il s'agit des villages de La Bastida et de San Vicente de la Sonserra. Telmo Rodriguez a voulu par la création de ce vin rendre hommage au travail de nombreuses familles qui ont approvisionné le Domaine Remelluri en raisins dans le passé.

Lindes de Remelluri est donc produit en deux étiquettes : Vinedos de La Bastida, et Vinedos de San Vicente de la Sonserra.

Voir les commentaires ci-dessous de la cuvée Vinedos des San Vicente de la Sonserra 2014.

Le millésime 2009 à Bordeaux est un millésime solaire. Il a donné naissance à des vins riches, mûrs, parfois un peu opulents, avec des palettes aromatiques évoquant un peu le Rhône nord ( si le vigneron souhaitait obtenir des peaux et des pépins mûrs). Lorsque les vins sont issus de terroirs argilo-calcaires, les équilibres sont bons, mais globalement les vins ne sont pas faits pour les palais d'amateurs de vins de Bordeaux plus classiques (plus océaniques) . En ce qui nous concerne nous avons beaucoup aimé le domaine de l'A 2009.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20191112_185825

 

 

 

Espagne : Rioja : Lindes de Remelluri : Vinedos de San Vicente de la Sonserra 2014

IMG_20191112_185832

La robe est très soutenue avec un liseré de teinte violine. Le nez ouvert évoque les cerises mûres, les petites baies noires, de fines épices, avec des notes florales, réglissée et légèrement fumées. La bouche est souple, le vin prend de l'étoffe dans un centre, bien constitué plus haut que l'attaque délicatement charnue et fruité. La finale d'une allonge honorable est fraîche, expressive, tout en conservant une texture assez veloutée. Noté 15, même note plaisir

 

Castillon-Côte de Bordeaux : Domaine de l'A 2009

IMG_20191112_185838_1

La robe est profonde sanguine à rubis au bord du verre. Le bouquet est intense avec des arômes de cerises burlat, de cassis, de boites à épices, de violettes, de roses séchées, de réglisse, de thé fumé et de papier d'Arménie. La bouche est riche, très velouté, avec un grand corps sphérique et dense, très fruité. La finale est longue, intense, veloutée, dotée d'une palette aromatique expressive et séduisante, dans un équilibre riche restant harmonieux. Noté 16,5 même note plaisir

 

10 novembre 2019

Rossignol-Trapet : Beaune : Premier Cru : Les Teurons 2015, Châteauneuf du Pape : Mas Saint-Louis : Tradition 2014

Nous n'avions pas encore goûté en bouteille le Beaune Premier Cru Les Teurons 2015 du Domaine Rossignol-Trapet. Nous avions fait l'acquisition de quelques bouteilles de ce climat, après une visite à la propriété et une dégustation sur fûts de plusieurs climats élaborés par cet excellent domaine. Nous avions apprécié le fait que ce vin semblait pouvoir commencer à offrir du plaisir en jeunesse pour ceux qui le souhaitaient. Le vin a montré toutes ses qualités dès la première dégustation (expressivité aromatique, bonne structure, enrobage des tannins), avec cependant un vin plus épanoui 24 heures plus tard. A attendre trois à quatre ans de plus pour ceux qui veulent ouvrir la bouteille une à deux heures avant le service.

 

Le Châteauneuf du Pape le Mas Saint-Louis est une propriété qui commence à acquérir de la notoriété auprès des amateurs depuis quatre à cinq ans. Cette propriété de 30 hectares est gérée par Monique Geniest épouse de Jean Geniest (fils de Louis Geniest). Le vignoble s'étend au sud de l'appellation à proximité d'un ancien bras du Rhône appelé Bras des Armeniers. Les vignes sont plantées sur des sols légèrement sablonneux avec un horizon de galets roulés reposant sur des molasses burdigaliennes. Les cépages constituant le vignoble sont : le grenache (80%), la Syrah ( 8%) , le Mourvèdre, le Cinsault, et autres cépages autorisés complètent l'encépagement. Trois cuvées rouges sont élaborées : Tradition, Les Arpents des Contrebandiers, et Grande Réserve, ainsi qu'une cuvée blanche.

La cuvée Tradition 2014 commentée aujourd'hui est un vin élégant, vin, longiforme, avec une palette aromatique expressive, avec une finale élancée et svelte. Le millésime semble limitant en plus du style choisi par la propriété.

 

IMG_20191111_124345

 

 

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

 

Bourgogne : Rossignol-Trapet : Beaune Premier Cru : Les Teurons 2015

IMG_20191111_124334

La robe est assez soutenue de couleur carmin. Le nez expressif évoque les cerises, les framboises, avec des notes de petites baies noires, d'épices douces, et florales (roses et pivoines). La bouche offre une chair généreuse et très veloutée, le milieu de bouche est dense avec une agréable sensation de plénitude (sans excès) agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, veloutée, dotée d'une fraîcheur sous jacente de bon aloi, très aromatique et d'une bonne persistance. Noté 16, voire un peu plus avec le vieillissement sous verre, note plaisir 16 (deuxième dégustation).

 

Châteauneuf du Pape : Mas Saint Louis Tradition 2014

IMG_20191111_124327

La robe est assez soutenue de teinte grenat à légèrement orangée au bord du verre. L'olfaction bien ouverte évoque les fraises, les cerises ( vers la griotte) les épices, avec des notes de prunes noires, de suie, et de léger café. La bouche est souple, élégante, les tannins fins sont enrobés par une chair délicate, dans une construction longiforme assez dense. La finale est aérienne, élancée, veloutée, d'une bonne expression aromatique (fruitée et florale). Noté 15,5, note plaisir 15

 

 

 

 

07 novembre 2019

Espagne : Rioja : Telmo Rogriguez : Lanzaga 2009, Lalande de Pomerol : Château Le Gravillot 2015

Telmo Rodriguez, après des études d'oenologie à l'Université de Bordeaux n'a pas intégré le vignoble de son père le domaine Remelluri en Rioja. Il a acheté quelques parcelles dans diverses appellations espagnoles qu'il jugeait qualitatives et a élaboré ces différents vins.

Lanzaga est un vin issu d'un vignoble situé sur le village de Lanciego de Alava (Rioja) . Les vignes ( cepages : Tempranillo, Graciano et Garnacha ) sont plantées sur des plateaux de grès peu profonds surmontant un horizon calcaire ou sur des pentes de nature marneuse. Elles sont conduites en agriculture biologique, les vendanges sont manuelles (raisins transportés en petite cagettes). Les vinifications se font en levures indigènes. L'élevage dure 14 mois dans des foudres de 1500 à 2500 litres ou dans des barriques de 225 litres.

Je remercie notre ami Alexandre pour m'avoir fait découvrir ce vin.

 

Le Château Le Gravillot appartient à la famille Brunot qui possède également entre autres le Château Piganeau en appellation Sait Emilion Grand Cru. Les propriétés sont gérées et travaillées par Vincent Brunot depuis 1998.

Le château Le Gravillot est une parcelle de 1,1 hectare en appellation Lalande de Pomerol. Les vignes (00% Merlot ) sont plantées sur des sols et sous-sols de graves et d'argiles. Le vin est élevé 12 mois en barriques.

Les deux vins ont montré une très bonne tenue à l'air.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20191107_175118IMG_20191107_175123

 

Espagne : Rioja : Vignobles Telmo Rodriguez : Lanzaga 2009

IMG_20191107_175126

La robe est assez profonde à profonde de couleur pourpre à rubis près du disque. Le bouquet évoque les petites baies noires (cassis et myrtilles) les épices douces, avec des notes balsamiques, de framboises, et de réglisse . La bouche est bien en chair, veloutée, généreuse, dense avec de l'ampleur sans outecuidance et fruitée. La finale est allongée, d'une bonne fraîcheur, tenu par des tannins fins restant enrobés, expressive et assez complexe. Noté 16, même note plaisir.

 

Lalande de Pomerol : Château Le Gravillot 2015

IMG_20191107_175130

La robe est assez profonde sanguine à rubis sur le bord du verre. Le nez ouvert évoque les cerises, le cassis, avec des notes réglissées, et un élevage net au second plan. La bouche est souple, fruitée en attaque, les tannins sont enrobés par une chair délicate et veloutée et se trament dans un corps bien formé et plein. La finale d'une bonne allonge bien tenue par des tannins fermes mais arrondis est fraîche et aromatique. Noté 15 voir un peu plus après quelques années en cave, note plaisir 14,5

IMG_20191107_175141

 


05 novembre 2019

Alsace : Domaine Mader : Riesling Muhlforst 2017, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2009

Lors de notre séjour en Alsace en octobre 2018, nous nous nous sommes rendus en visite au Domaine Mader à Hunawihr qui est exploité par Jérôme le fils de Jean-Luc et Anne Mader. Jérôme nous reçoit pour cette visite/dégustion.

Ce domaine d'une petite dizaine d'hectares est morcelé avec des parcelles sur quatre communes ( Hunawihr, Ribeauvillé, Riquewihr, Kientzheim) dont 0,8 hectare sur le Grand Cru Rosacker, et 0,5 hectare sur le Grand Cru Schlossberg.

Le vignoble dispose d'une grande variété de sols et sous-sols : à savoir calcaires, marno-calcaires, gréseux et granitiques. Il est conduit en agriculture biologique depuis l'année 2007.

Nous avons apprécié l' ensemble de la gamme et particulièrement les vins du grand millésime 2017, dont nous avons fait quelques acquisitions comme le Riesling Muhlforst 2017 commenté dans ce billet.

Le millésime 2009 a été un millésime solaire à Bordeaux. Le créneau des vendanges pour obtenir des peaux et des pépins mûrs sans avoir des pourcentages d'alcool trop élevés n'était pas très large surtout sur la côte sud du plateau calcaire. Les choix de Larcis Ducasse ont été judicieux comme le montre cette nouvelle dégustation pour le dizième anniversaire du millésime.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20191105_180647

 

Alsace : Domaine Mader : Riesling Muhlforst 2017

IMG_20191105_180625

sols et sous sols de marnes profondes du Trias

La robe jaune pale est brillante. Le nez expressif évoque les agrumes mûrs ( dont le citron) , les fleurs variées (dont l'aubépine) avec une pointe d'épices douces, et des notes de pierres frottées. La bouche est droite, dense, longiforme, veloutée dans sa première partie et fruitée. La finale est allongée , fraîche, tendue, avec une légère sensation tanique, expressive et saline. Noté 16, voire un peu plus après quelques années de cave, note plaisir 15,5

 

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2009

IMG_20191105_180618

La robe est profonde de couleur rubis à pourpre. Le bouquet est élégant et intense avec des arômes de cerises mûres, de boite à épices, et des notes de petites baies noires, de réglisse, et de truffes noires. La bouche est dotée d'une belle chair soyeuse, les sensations sont ascendantes vers un milieu de bouche dense et ample rehaussé d'expressifs fruits finement épicés. La finale est longue, très veloutée, d'un bon maintien, harmonieuse, très aromatique et complexe. Note potentielle 18, note plaisir 17,5

IMG_20191105_180627

 

 

03 novembre 2019

Sancerre : Delaporte 2018, Domaine Vaïsse L'Aphyllante 2016,Savoie : J.F Quénard Pinot noir 2016,Champagne Agrapart Minéral 2012

Un de nos amis nordistes vient spécialement à Bordeaux pour célébrer la naissance de son premier petit fils. Il est un Heureux grand-père de quelques heures, et il tient vraiment à fêter avec nous ce grand bonheur.

Ne connaissant pas beaucoup Bordeaux, il nous invite à prendre toute initiative quant au lieu de la restauration. Cet été, avec des membres de notre famille nous avons tenté le Wine Bar, et nous en avons été ravis, mais nous souhaitons cette fois tester un autre bar à vins, le Vins Urbains. Nous réservons. Lire ICI

Nous sommes très agréablement accueillis. Il y a peu de choix pour ce qui est des plats, mais la carte des vins est longue.... et très variée. De ce fait, peu importe effectivement ce qui pourra accompagner nos vins, presque toute la charcuterie et tous les  fromages proposés ne peuvent que convenir. Nous optons néanmoins pour la coupe de champagne préprandial des petits légumes. 

Nous ne souhaitons pas prendre les vins au verre : les choix sont plus restreints et le coût n'est pas intéressant. Nous optons pour des bouteilles, et nous pouvons de ce fait déguster avec certains jeunes qui à une autre table proche de la nôtre semblent beaucoup apprécier le vin. Nous échangeons beaucoup. Quant à notre ami, nous discutons avec lui jusqu'à une heure avancée de la nuit, tant nous sommes heureux de nos retrouvailles. Nous avons du mal à nous quitter et au moment de sortir, nous voyons sur un panneau extérieur au bar qu'ils ont à la carte du Champagne Agrapart. Nous retournons à notre table. 

De la joie, de la bonne humeur, de la passion pour célébrer la vie, en l'occurrence celle d'Augustin à qui nous souhaitons de vivre heureux et longtemps!

EFFECTS

IMG_20191018_194045

 

 

 

Sancerre : Domaine Delaporte : Chavignol 2018

IMG_20191018_200920IMG_20191018_200930

La robe jaune pale est brillante. Une légère réduction s'estompe à l'aération et libère des arômes de fruits exotiques mûrs (citron, pamplemousse, fruits de la passion) d'épices douces, et de fleurs légèrement capiteuses. L'attaque offre une chair bien formée et veloutée, le vin se développe dense et occupant bien le palais avec des fruits expressifs. La finale, est allongée, fraîche, dotée d'une texture veloutée, et expressive. Noté 15,5, même note plaisir. Une propriété de plus en plus qualitative.

 IMG_20191018_202109

Coteaux de Languedoc : Domaine Vaïsse : L'Aphyllante 2016

IMG_20191018_210820

 

 

 

100% Mourvèdre

La robe est profonde avec un liseré de couleur de teinte sanguine à violine. Le nez séduisant et intense évoque les fruits noirs (cassis et myrtilles) la boite à épices, les violettes, et des notes de réglisse. La bouche est riche, d'une puissance maîtrisée , ample et profonde dans un milieu de bouche doté d'une grande chair très veloutée et agrémenté de fruits purs et éloquents. La finale est longue dense, impactante, veloutée, fraîche, très aromatique et persistante. Noté 17, note plaisir 16,5. Une superbe expression pure, précise, du Mourvèdre rarement goûté à ce stade.

 

Savoie : Jean- François Quénard : Pinot noir : La Baraterie 2016

IMG_20191018_225029

100% Pinot noir

La robe pourpre est assez soutenue. L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits rouges ( fraises, cerises, et légères framboises), de roses, de fleurs mauves et une pointe d'épices douces. La bouche est délicate, les tannins fins sont enrobés par une chair fine et soyeuse, le vin se développe dans une construction longiforme assez dense et très fruitée. La finale est ciselée, fraîche, aérienne, soyeuse, aromatique et d'une bonne allonge. Noté 15,5, même note plaisir

 

Champagne : Agrapart : Minéral Extra Brut 2012

IMG_20191018_230151

100% Chardonnay

La robe jaune pale est traversée par un cordon de bulles fines et dynamiques. Le nez expressif évoque les fruits blancs (dont la poire), les fleurs ( fleurs blanches et infusions de verveine), et des notes d'agrumes et d'amande. La bouche est tonique, dense, dans une construction allongée, droite, pure, fruitée. La finale est longue, intense, fraîche, avec une nette empreinte calcaire (légère tanicité et pointe d'amertume) expressive et saline. Note potentielle 18, note plaisir 17

IMG_20191018_230145_1

31 octobre 2019

Domaine Buisson-Charles : Bourgogne-Chardonnay 2016, Crozes-Hermitage : Les Bruyères cuvée Georges Reynaud 2017

Le Domaine Buisson-Charles est géré depuis quelques années par Kate et Patrick Essa avec désormais leur fils Louis, diplômé de l'école de viticulture et d'oenologie de Changins (Suisse) à leur côté.

Les vins élaborés par Patrick Essa ont acquis la reconnaissance des critiques internationaux qui nous parait justifiée d'après nos dégustations et nos achats que nous faisons à la propriété depuis le millésime 2013.

Le Bourgogne-Chardonnay Hautes Coutures 2016 est net, élégant, expressif , bien constitué, et précis. Il donne le ton et est une parfaite introduction à la production qualitative des autres climats (village ou Premiers Crus) de la propriété.

 

David Reynaud exploite un vignoble de 20 hectares sous l'étiquette "Domaine Les Bruyères" répartis en 14,5 hectares en appellation Crozes Hermitage, et 5,5 hectares en vins de Pays des Collines Rhodaniennes. A ceci s'ajoutent 8 hectares en achat de raisins. Les vignes sont travaillées en biodynamie.

Nous commentons aujourd' hui la cuvée Georges Reynaud 2017 (Georges étant le prénom du grand-père de David ), en appellation Crozes Hermitage. Le Domaine produit trois cuvées dans cette appellation : Georges Raynaud, Les Croix, et Entre Ciel et Terre.

La cuvée Georges Reynaud est élaborée avec des vignes ( 100% Syrah) âgées de 20 à 30 ans, plantées sur des terrasses argilo-calcaires surmontées de sols de galets détritiques sur la commune de Beaumont-Monteux. Après une vinification en cuves béton brut, les vins sont élevés 12 mois, pour moitié en barriques de 6 à 7 vins, et pour l'autre moitié en cuves de béton brut. 

 

IMG_20191031_172014

Domaine Buisson-Charles : Bourgogne-Chardonnay : Hautes Coutures 2016

IMG_20191031_172027

 

La robe jaune pale est brillante. Le nez expressif et avenant évoque la poire, les fleurs blanches, la verveine, avec des notes d'agrumes, et de fines noisettes. La bouche est très veloutée, dotée d'une chair délicate, avec un corps bien dessiné aux rondeurs avenantes et fruité. La finale est élancée, d'une juste fraîcheur, aromatique, tout en conservant une texture veloutée. Noté 15,5, note plaisir 15 

 

Crozes-Hermitage : Domaine Les Bruyères cuvée Georges Reynaud 2017

IMG_20191031_172018_1IMG_20191031_172025

La robe est assez profonde de teinte violine. L'aération dissipe une légère réduction et libère des arômes de cassis, d'épices (dont un léger poivre), de violettes, et d'olives noires. L'attaque offre une chair bien formée et veloutée, le milieu de bouche fruité est bien constitué avec une énergie maîtrisée. La finale est allongée, tenue par des tannins un peu plus fermes, très fraîche (sans excès), et très expressive. Noté 16, note plaisir 15,5

29 octobre 2019

Saint Chinian : Les Eminades : La Pierre Plantée 2018, et Haut-Médoc : Château de Cassana 2014

Le domaine Les Eminades appartient à Patricia et Luc Bettoni. La propriété est composé de 11,5 hectares destinés au vins rouges (cépages : Cinsault, Syrah, Grenache, Carignan, et Mourvèdre) et 2,5 hectares aux vins blancs (Cépages : Sauvignons, Marsanne et Grenache ). le vignoble est planté sur des grès et des schistes au nord de l'appellation Saint Chinian et des zones argilo-calcaire au sud de celle-ci.

La cuvée La Pierre Plantée est élaborée avec La Syrah (40%) , le Cinsault (40%) et le Grenache (20 %) issus d'un vignoble de galets roulés situé à 200 mètres d'altitude. L'élevage dure 10 mois sur lies et en cuves.

 

Fabien Autet qui exerce le métier de chef de culture au Château Malescot Saint Exupéry (Margaux) est également propriétaire d'un mico-vignoble pour le Médoc, le château de Cassana situé sur la commune de Saint Sauveur. Le vignoble ( 1,57 hectare réparti en 8 parcelles avec un âge moyen des vignes de 37 ans) est planté avec cinq cépages : Merlot (35%), Cabernet Sauvignon (50%) , et les 15% restant sont réprésentés par du Cabernet franc, du Petit Verdot, du Carménère.

Les vignes sont installées sur des petites croupes (ondulations) gravelo-sableuses et gravelo-argileuses sur un substrat à dominante argileuse.

Le premier millésime produit est 2005, les vins que j'ai goûtés depuis le millésime 2012 sont bons à très bons, bien représentatifs de ce secteur du Haut-Médoc et vendus à prix doux.

Les deux vins ont profité de l'aération pour être à leur meilleur niveau 24 heures après leur ouverture.



Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

Saint Chinian : Les Eminades : La Pierre Plantée 2018

IMG_20191029_144842

La robe violine est très soutenue à assez profonde. L'olfcation est expressive avec des arômes de framboise, de cassis, d'épices, d'herbe aromatique avec une légère note de vernis ( deuxième dégustation). La bouche est veloutée, longiforme, assez dense, tonique et fruitée. La finale de longueur normale est élancée, fraîche, veloutée, et très aromatique. Noté 14, même note plaisir

 IMG_20191029_144836

 

 

Haut-Médoc : Château de Cassana 2014

IMG_20191029_144840_1

 

La robe est assez profonde de couleur sanguine. Le nez bien ouvert évoque le cassis mûr, les cerises, , avec des notes épicées et florales. La bouche est avenante , veloutée, avec un centre bien constitué, dotée d'une chair délicate et fruité. La finale d'une bonne allonge est fraîche, assez veloutée, avec des tannins légèrement plus fermes, et expressive. Noté 15,5 . Note plaisir 15

27 octobre 2019

Coteaux du Languedoc : Les Vignes Oubliées : autour du Cinsault 2010, Côtes de Bourg : Clos Alphonse Dubreuil 2010

Nous continuons nos dégustations languedociennes avec la cuvée "autour du Cinsault" du Domaine des Vignes Oubliées de Jean-Baptiste Granier. Les raisins proviennent de vignes appartenant à un collectif de paysans sur la commune de Saint Privat. Les vignes sont plantées sur des sols et sous-sols de grès et de schistes. Le vignoble est cultivé des façon traditionnel sans désherbant, ni molécule de synthèse. Les vendanges sont manuelles avec tri à la vigne et à la cave, puis égrappage partiel et cuvaison de 15 à 20 jours avec maîtrise des températures. L'élevage se fait pour 20% en demi-muids, et le reste en cuve.

La cuvée «  Clos Alphonse Dubreuil »2010 en appellation Côtes de Bourg de Pascal Montaut ( également propriétaire du Château Les Jonquères en appellation Blaye) est le dernier millésime produit. La disparition de cette cuvée qui se comportait toujours très bien, à l’aveugle, dans les dégustations des vins de la rive droite même parmi des Grands Crus Classés de Saint Emilion est un regret pour les  amateurs dont je fais partie. Ce vin est issu d’une seule parcelle à dominante de Cabernet Sauvignon, complété en Merlot, plantée sur des sols d’argile rouges ferrugineuses reposant sur les calcaires du Bourgeais.

Le vin doit encore être attendu trois à quatre ans en cave pour se goûter à son meilleur niveau.

Les deux vins ont montré une très bonne tenue à l'air sur 24 heures.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 IMG_20191027_081808

 

 

Coteaux du Languedoc : Les Vignes Oubliées : autour du Cinsault 2018

IMG_20191027_081741_1

Cinsault dominant soutenu par la Syrah, le Grenache, et le Carignan

La robe est assez soutenue à soutenue de couleur violine. Le nez est expressif avec des arômes de cerises, de fraises sauvages, de framboises, d'épices (dont la girofle), de violettes, de fleurs de guimauve, et des notes de baies noires et de peau d'orange. La bouche dotée d'une chair délicate est soyeuse, d'une bonne densité, un peu plus haute dans un centre agrémentée de fruits épicés éloquents.La finale est allongée, harmonieuse, élégante, avec une texture soyeuse et une palette aromatique expressive. Noté 16, même note plaisir

 

Côtes de Bourg : Clos Alphonse Dubreuil 2010

IMG_20191027_081803

assemblage : Cabernet Sauvignon 70%, Merlot 30%

La robe est profonde avec un liseré de teinte sanguine à rubis. L'olfaction bien ouverte évoque le cassis, les épices douces, le sous-bois, avec des notes ferrugineuses, de cerises, de légère réglisse. La bouche est dense, construite, fruitée avec des tannins enrobés par une chair délicate et veloutée. La finale d'une bonne allonge, est bien tenue par des tannins fermes et légèrement granuleux, elle est fraîche, fruitée et épicée. Noté 16, note plaisir 15,5

 

 IMG_20191027_081749