Newsletter
Pour connaître d'actualité du blog par mail, abonnez-vous!
Journal d'un passionné de la rive droite

Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 juillet 2020

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2009, et Pauillac : Domaine Les Sadons 2014

Nous commençons à déguster une série de vins d' une dizaine d'années pour en apprécier les bienfaits du vieillissement sous verre. C'est le cas de cette bouteille du Domaine de l'A 2009 . Le millésime 2009 est solaire, l'élaboration des vins de ce millésime a nécessité un juste choix dans un fenêtre de vendanges qui n'était pas si large que lors des millésimes plus classiques entre les poles de légère sous maturité et surmaturité.

Cette bouteille du Domaine de l'A 2019 est avenante dès la première dégustation, et un ton au-dessus 24 heures plus tard : expressive, veloutée, charpentée, longue, avec la fraîcheur du terroir argilo-calcaire.

Cette bouteille du Domaine les Sadons 2014 d'Alain Albistur est encore une fois convaincante. Le caractère pauillacais s'accentue petit à petit avec le vieillissement sous verre. On observe une montée en puissance du vin en milieu de bouche, après une aération d'une durée de 24 heures après l'ouverture (voir le commentaire). La palette aromatique est nette et expressive à tous les stades de la dégustation. Ce vin devrait nous offrir son meilleur profil à son dizième anniversaire.

IMG_20200702_175102

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2009

IMG_20200702_175105

 

La robe est profonde avec un liseré de teinte sanguine. Le bouquet expressif évoque les fruits noirs mûrs (cerises et cassis) la boite à épice douces, avec des notes de truffes noires et de thé fumé, et un élevage élégant en train de se fondre en arrière plan. La bouche est veloutée, riche, charnue, concentrée sans outrecuidance et fruitée. La finale est longue, sensuelle, harmonieuse, complexe (avec une dominante épicée) . Noté 16,5, même note plaisir



Pauillac : Domaine Les Sadons 2014

IMG_20200702_175107

La robe est profonde sanguine au bord du verre. Le nez est bien ouvert avec des arômes de cassis mûr, de cèdre, de fines épices avec des notes de cerises, d'encens, et de papier d'Arménie. La bouche offre des tannins mûrs et serrés enrobés par une chair bien formée et veloutée qui se trament dans un corps bien dessiné, dense agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, d'un bon maintien ( tannins enrobés), fraîche, aromatique et persistante. Noté 16, note plaisir 15,5


07 juillet 2020

Domaine Buisson-Charles : Bourgogne Pinot noir 2016, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard au champ de la fenêtre 2015

Le domaine Buisson-Charles à Meursault géré par Catherine et Patrick Essa produit une gamme de vins blancs bien connue des amateurs (Bourgogne-Chardonnay, Meursault villages et Meursault Premiers Crus) . Il élabore aussi des vins rouges : Bourgogne Pinot, Pommard village, et un Volnay Santenots Premier Cru.

Nous avons ouvert un Bourgogne Pinot noir Hautes Coutures 2016 qui nous a régalé. Un vin très aromatique, joliment construit dans l'allonge, soyeux à très velouté, et d'une impeccable fraîcheur. Une véritable gourmandise.

Simon Blanchard possède un petit vignoble de 1,36 hectare en appellation Montagne Saint Emilion qui se décline en trois parcelles et trois cuvées: Montagne Saint Emilion Village, et deux lieux-dits : Au champ de la fenêtre et Guitard.

Nous avons débouché la cuvée Au champ de la fenêtre 2015. Les caractéristiques de ce vin sont les suivantes : parcelle de 100% Merlot plantée sur un coteau argilo-calcaire exposé à l'ouest. Les raisins sont totalement éraflés et le vin est élevé pendant 20 mois dont 14 mois en barriques neuves, d'un vin et de deux vins. Ce vin s'est révélé être excellent : aromatique, dense, avec une finesse tannique typique des vins de côte ( molasse du Fronsadais) long et velouté (voir le commentaire).



Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20200702_175056



Domaine Buisson-Charles : Bourgogne Pinot noir : Hautes Coutures 2016

IMG_20200702_175100

 

La robe est peu soutenue de couleur pourpre à violine. Le nez intense évoque le panier de fruits rouges ( cerises et framboises dominantes) , les roses, les violettes avec de fines notes épicées. La bouche est soyeuse, raffinée, dans une construction longiforme élégante, et très fruitée. La finale est élancée, fraîche, veloutée et très aromatique. Note 15, même note plaisir



Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard: Au champ de la fenêtre 2015

IMG_20200702_175058

 

La robe est assez profonde, sanguine au bord du verre. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de prunes noires, de roses, et de légères épices. La bouche est très veloutée, délicatement charnue, les tannins fins et serrés se trament dans un milieu de bouche dense et plus haut que l'attaque agrémenté de fruits éloquents. La finale est longue, veloutée, fraîche, expressive et persistante. Noté 16,5, note plaisir 16

05 juillet 2020

Bordeaux : Primeurs 2019 : Laboratoire Rolland : appellations Margaux, Pauillac, Pessac-Léognan

Les vins ont été dégustés au laboratoire Rolland le mardi 2 juin (sauf Château Seguin au Grand Cercle des Vins De Bordeaux) . Les conditions de dégustation étaient idéales tant en ce qui concerne la température du lieu de dégustation que celle des vins.

Voici quelques précisions sur les Châteaux concernés par ce billet .

Le Château Marquis de Terme propriété de la famille Sénéclauze à Margaux lieu-dit Cantenac s'étend sur une superficie de 40 hectares. Le vignoble ( Cabernet sauvignon 60%, Merlot 33%, Petit Verdot 7%) est planté sur des graves siliceuses reposant sur un substrat marneux.

Le Château Lascombes à Margaux-Cantenac appartient au groupe MACSF . Le vignoble ( 120 hectares) est situé sur des croupes de graves, des graves argileuses, et des formations argilo-calcaires avec les cépages Cabernet Sauvignon (45 %), Merlot (50%) et Petit Verdot (5%).

Le Château Fonbadet (famille Peyronie) est situé à Pauillac au lieu-dit Saint Lambert. Le vignoble ( Cabernet Sauvignon 60%, Merlot 20%, Cabernet franc 15%, et Petit Verdot 5%) est réparti en trois secteurs , un au nord de l'appellation et les deux autres sur le lieu-dit Saint Lambert constitués d'une large dominante de graves profondes.

Le Château Pape Clément sis à Pessac appartient à Bernard Magrez. Cette propriété de 60 hectares est plantée avec les cépages Cabernet Sauvignon 56%, Merlot 40%, et Cabernet franc sur un terroir de graves pyrénéennes surmontées d'une fine couche de graves garonnaises.

LeChâteau La Louvière(famille André Lurton) situé à Léognan a une superficie de 48 hectares (vins rouges) . Les vignes ( Cabernet Sauvignon 70%, et Merlot 30%) sont installés sur des sols et sous-sols de lithologie variée ( graves, silice, et calcaires).

Le Château Seguin (appellation Pessac-Léognan) propriété de la famille Darriet est situé sur la commune de Canéjan s'étend sur 95 hectares de vignes ( Cabernet Sauvignon 50%, et Merlot 50%) Les sols et sous-sols sont composés de formation graveleuses et sablo-graveleuses.



Les robes sont assez profonde à profondes de teintes sanguine à violine

 

 

 

 



Appellation Margaux



Marquis de Terme 2019

Le nez expressif évoque les fruits noirs mûrs ( dont le cassis) les épices douces, avec des notes florales et un élevage élégant en arrière plan . La bouche offre une chair bien formée et veloutée, avec un corps plein et dense rehaussé de fruits avenants. La finale est longue bien tenue par des tannins enrobés, fraîche aromatique et persistante . Noté 93-95

P1090715

Lascombes 2019

Des arômes de cassis, de cerises, de fleurs mauves et d'épices soulignent un olfaction bien ouverte. La bouche est riche, très veloutée, bien en chair, d'une élégante concentration agrémentés de fruits éloquents. La finale est longue, soutenue, veloutée, expressive, et fraîche . Noté 93-95

 

Appellation Pauillac

Fonbadet 2019

L'olfaction est intense avec des arômes de cassis, baies de sureau, épices variées, nuancés de notes florales. La bouche est intense, charnue, très veloutée, énergique et assez puissante, dans un milieu de bouche fruitée. La finale est longue, d'un bon maintien (tannins enrobés) fraîche avec une palette aromatique bien développée.Noté 92-94

IMG_20200617_120000

 



Appellation Pessac-Léognan 2019

Pape Clément 2019

L'agitation accentue des arômes de cassis, de cerises, de fines épices, de violettes et de bel élevage en retrait. La bouche est très veloutée, les tannins fins et mûrs se trament dans un corps charnu, dense, ample, et très fruité. La finale est longue , soutenue, bien dessinée, fraîche, et très aromatique. Noté 95-97

P1090727

La Louvière 2019

Le nez bien ouvert évoque la soupe de fruits rouges et noirs, nuancée de notes épicée et florales, avec un élevage net en arrière plan. La bouche est élégante, délicatement charnue et veloutée, avec un centre fruité, bien construit et plus haut que l' attaque. La finale est allongée, tonique, élancée, et très expressive. Noté 92-93

P1090734

 

 

Seguin 2019

L'agitation libère et accentue des arômes de cassis, de fève de chocolat, de cerises noires, et d'élevage. La bouche offre un corps bien formé et rempli , avec une chair veloutée rehaussé de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, d'un bon maintien avec une palette aromatique expressive. Noté 91-95

IMG_20200617_115942



02 juillet 2020

Alsace : Domaine Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2016, Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2016

Nous avons reçu un couple d'amis vignerons Guy et Caroline pour un apéritif dînatoire samedi dernier. Lors d'un repas précédent j'avais fait goûter à l'aveugle à Guy un Riesling Pfersigberg Ortel 2014 du Domaine Paul Ginglinger qui avait lui avait bien plu. Il m'avait demandé les coordonnées de ce producteur. Samedi dernier j'ai servi à l'aveugle un Riesling Pfersigberg Ortel 2016 du même Domaine, il l'a reconnu à l'aveugle, en me disant qu'il avait fait une commande et qu'il avait pu ainsi s'imprégner du profil aromatique et structurel du vin. La bouteille de ce millésime 2016 a été mise en carafe une heure et demie avant la dégustation.

Nous avons ouvert une bouteille d'Alcée 2016 en appellation Castillon-Côtes de Bordeaux. La première dégustation offre une bonne approche du vin mais il reste sur la retenue. Le lendemain le vin est plus épanoui, avec une palette aromatique expressive, un milieu de bouche plus étoffé et une finale allongé ( voir le commentaire). Il a été dégusté selon le protocole ci-dessous.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20200630_202438

 

Alsace : Paul Ginglinger Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2016

IMG_20200630_202413

La robe or clair est brillante, le nez expressif évoque le citron mûr, l'orange, avec des notes de fleurs sauvages, de verveine, et de léger cumbawa. La bouche offre une chair délicate et veloutée en attaque, elle gagne en densité et en plénitude dans un milieu de bouche très fruité. La finale est longue, intense , fraîche, aromatique, avec la délicate empreinte calcaire et saline en ultime sensation. Noté 17, note plaisir 16,5

 

Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2016

IMG_20200630_202417

La robe est assez profonde à profonde sanguine à violine au bord du verre. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerise mûres, d'épices douces avec des notes de violettes, de petites baies noires, et un élevage qualitatif en arrière plan. La bouche est veloutée avec une chair bien formée, le vin développe avec un corps bien rempli aux rondeurs avenantes et fruité. La finale est allongée , bien tenue par des tannins un peu plus fermes et légèrement crayeux, fraîche, et expressive. Noté 16, note plaisir 15,5

 



30 juin 2020

Bordeaux Primeurs 2019 : Grand Cercle des Vins de Bordeaux : les appellations Médoc et Haut-Médoc

Les vins ont été dégustés au Grand Cercle des Vins de Bordeaux au Château Laroze ou au laboratoire Rolland à Pomerol. Les conditions de dégustation ont été excellentes : températures de service des vins, de la salle, qu'il s'agisse d'un petit groupe à Laroze, ou d'une dégustation à deux avec André au laboratoire Rolland.

Voici quelques informations rapides sur les châteaux commentés

 

Le Château Les Grands Chênes (superficie 48 hectares) est situé sur la commune de Saint-Christoly du Médoc et appartient à Bernard Magrez. Les vignes (70% Merlot, et 30% Cabernet Sauvignon) sont plantées sur des graves garonnaises.

Le Château Rollan de By propriété de Jean Guyon sur la commune de Bégadan s'étend sur 87 hectares occupés par des sols à sous-sols de graves argileuses. L'encépagement est composé de Merlot 70%, Cabernet franc 10%, Cabernet Sauvignon 10%, Petit Verdot 10%.

Le Château Haut Condissas appartient aussi à Jean Guyon . Le vignoble ( 15 hectares) est composé des cépages Merlot 60%, Cabernet franc 10%, Cabernet Sauvignon 10%, Petit Verdot 20% enracinés sue un substrat de graves argileuses.

Le Château La Tour Carnet (propriétaire Bernard Magrez) possède une superficie de 123 hectares sur la commune de Saint Laurent Médoc, il est élaboré avec 70% de Merlot et 30% de Cabernet Sauvignon plantés surs des ols de graves guntziennes reposant sur un socle argilo-calcaire

Le Château Lanessan ( famille Bouteiller) sis sur la commune de Cussac-Fort -Médoc est vignoble de 32 hectares planté sur des graves garonnaises profondes avec le cépage Cabernet Sauvignon ( majoritaire), le Merlot et le Petit Verdot.

Le Château Malescasse appartient à la famille Austruy. Il s'étend sur 40 hectares sur la commune de Lamarque les vignes ( Merlot 50%, Cabernet Sauvignon 44%, Petit Verdot 6% ) sont planté sur des croupesde graves reposant sur un socle calcaire. 

 

Les robes sont assez profondes à profondes de couleur sanguine à violine

 

Médoc

 

Les Grands Chênes 2019

Le nez ouvert évoque les fruits noirs, avec des notes florales et épicées, et un élevage associé un peu en arrière plan. La bouche est assez charnue, veloutée dans sa première partie, compacte, assez massive et fruitée. La finale est assez tannique (tannins du bois) , fraîche , fruitée et épicée. Noté 89-91

 IMG_20200617_112508_1

Rollan de By 2019

Des arômes de cerises, de cassis, nuancés de notes épicées et florales soulignent une olfaction expressive. La bouche est élégante, avec une texture veloutée, plus dense dans un milieu de bouche fruitée. La finale est plus ferme, allongée, expressive, avec une fraîcheur un peu vive. Noté 89-91

 IMG_20200617_112522

Haut-Condissas 2019

 

L'agitation dévoile des arômes de cassis, de boite à épices, et d'armoire ancienne ( élevage). La bouche est riche, intense, assez charnue, construite , corsée, dotée de fruits noirs épicés. La finale est allongée, appuyée (un peu marqué par les tannins du bois) , fruitée, très épicée, avec une acidité un peu vive. Noté 90-92

 

IMG_20200617_112516

Haut- Médoc

 

La Tour Carnet 2019

Le nez expressif évoque le cassis, les cerises noires, avec des notes d'épices douces, et un élevage de qualité en arrière plan. La bouche est mûre, veloutée, bien en chair, dense et ample, rehaussée de fruits éloquents. La finale est longue, d'un bon maintien, expressive et fraîche. Noté 92-93

 

Lanessan 2019

IMG_20200617_114158

L'aération libère des arômes de cassis, d'épices ( dont le poivre) avec des notes végétales. L'attaque est assez veloutée, le vin prend de la consistance dans un milieu de bouche un peu tannique, mais fruité. La finale est très fraîche, assez tannique, d'une bonne expression aromatique, avec une note végétale en ultime sensation. Noté 87-89

 

Malescasse 2019

IMG_20200617_114200_1

L'agitation accentue des arômes de cerises, de cassis, nuancés d'épices douces et de notes florales. La bouche est veloutée et bien en chair, avec un corps bien dessiné et rempli, agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, d'une bonne tenue (tannnins intégrés) et aromatique. Noté 92-93

 


28 juin 2020

Bordeaux Primeurs 2019 : Grand Cercle des Vins de Bordeaux : l'appellation Pomerol ( deuxième partie)

Les vins ont été dégustés au Grand Cercle des Vins de Bordeaux mercredi dernier 17 juin dans un chai du Château Laroze à Saint Emilion.

Les conditions étaient excellentes : température idéale pour les vins, petites tables (sept au total) pour deux personnes si le dégustateur était accompagné, le service des vins effectué par de jeunes sommeliers portant un masque, et respect des gestes barrières pour les déplacements dans la salle.

 

Le Château Bourgneuf appartient à la famille Vayron et est exploité par Frédérique Vayron . Cette propriété ( Merlot 90% et Cabernet franc 10%) de 9 hectares est plantée sur trois unités lithologiques distinctes (argiles secteurs de Trotanoy , sols argilo-sableux, et graves.

Le château La Clémence propriété de Christian Dauriac s'étend sur 2,8 hectares avec un encépagement de Merlot 95% et Cabernet franc 15% sur des sols de graves , de sables et de crasse de fer.

Le Château Feytit Clinet appartenant à Jérémie Chasseuil est une propriété de 6,4 hectares de vignes ( Merlot 90% , Cabernet franc 10%) plantées sur des terroirs de graves sur un substrat argileux.

Le Château Le Moulin propriété ( 2 hectares ) de la famille Querre est situé près de la Barbanne sur des sols argilo-graveleux avec l'encépagement suivant : Merlot 80%, Cabernet franc 20%

Le Clos de la Vieille Eglise sis à proximité du château Rouget a une superficie de 1,5 hectare Les cépages ( Merlot 70% et Cabernet franc 30%) sont plantés sur des formations de graves argileuses. Il appartient à Jean-Louis et Benoit Trocard

 IMG_20200617_102658

Bourgneuf 2019

L'aération met au premier plan des arômes de cerises nuancés de notes florales avec un élevage net. La bouche est élégante, veloutée, fruitée, délicatement charnue, avec un milieu de bouche tenu par des tannins fins tramés avec un bonne densité. La finale est allongée, un peu plus ferme, fraîche, avec une palette aromatique avenante , mais très légèrement réservée. Noté 92-94

 

La Clémence 2019

Des arômes de fruits rouges et de fleurs mauves se dévoilent à l'agitation. La bouche est longiforme, un peu plus haute dans un centre fruité. La finale est élancée, très fraîche, veloutée, fruitée, florale, avec des notes d'élevage. Noté 88-90

 IMG_20200617_102708

Feytit Clinet 2019

Des arômes de cerises, de petites baies, avec des notes d'épices et d'élevage s'amplifient à l'aération. La bouche est charnue et veloutée, le vin se développe dans un corps dense et ample rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, d'une bon maintien ( légère fermeté) , fraîche , très expressive et persistante. Noté 94-95

 

Le Moulin 2019

Le nez ouvert évoque les cerises noires, de légères épices et un élevage net. La bouche offre une chair délicate et veloutée avec un corps bien construit et fruité. La finale est plus ferme, fraîche, d'une bonne expression aromatique avec une petite sécheresse finale due à l'élevage. Noté 90-92

 

Clos de La Vieille Eglise 2019

Le nez un peu discret associe des arômes de fruits et d'élevage. La bouche est souple, longiligne, fruitée, finement charnue et veloutée. La finale un peu plus marquée par les tannins, est élancée, et expressive. Noté 88-90

 

IMG_20200617_102713_1

 

 

25 juin 2020

Alsace : Domaine Paul Ginglinger : Pinot noir Les Rocailles 2016, Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2015

Le domaine Paul Ginglinger situé à Eguisheim s'étend sur 13 hectares, et est exploité par Michel Ginglinger et son épouse Loreto. Il possède des parcelles sur les deux Grands Crus : Pfersigberg et Eichberg où s'épanouissent les cépages Riesling et Pinot noir qui font l'objet du billet du jour. La bordure du massif vosgien ( coté plaine d'Alsace) a été le siège de mouvenants tectoniques majeurs (hercyniens puis tertiaires) qui ont découpé les collines sous-vosgiennes en blocs plus ou moins grands faisant apparaitre au sein d'un même Grand Cru des formations de lithologie hétérogène, mais aussi d'âge différent.

 

Le Pinot noir Les Rocailles et issu de vignes situées sur le bas d'une parcelle du lieu Mittlerer Eich au coeur du Grand Cru Eichberg. Elles sont plantées sur des affleurements de la roche mère marno-gréseuse.

Le Riesling Pfersigberg Ortel est originaire de deux parcelles très proches situées au nord du Grand Cru sur des sols calcaires avec des cailloutis du Dogger (calcaire oolithique jaune ) et Muschelkalk (calcaire dur grisâtre).

 

Le Pinot noir 2016 Les Rocailles nous a offert le premier jour sa brillante palette aromatique, à laquelle s'est associée le lendemain une bouche construite et étoffée.

Le Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2015 est issu d'un millésime riche et solaire que l'on observe dans la palette aromatique et la permière partie de bouche. La finale est bien soulignée par l'empreinte calcaire de son terroir.

Le vin se goûte très bien dès la première dégustation.

 

Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille deux heures auparavant (sauf exception précisée dans le texte ) et une deuxième 24 heures plus tard (ou plus alors indiqué dans le texte introductif), après conservation en cave fraîche ou réfrigérateur pour les vins liquoreux (bouteille rebouchée).

 

IMG_20200625_182143

 

Domaine Paul Ginglinger : Pinot noir Les Rocailles 2016

 

IMG_20200625_182145_1

La robe est soutenue de couleur pourpre à rubis. Le nez expressif évoque au premier plan des fruits juteux (cerises dominantes) suivis par des arômes de fines épices, de violettes, de petites baies noires avec une pointe de graphite et de réglisse. La bouche est très veloutée, le vin offrant des tannins fins prend de la densité dans un corps bien construit délicatement charnu et très fruité. La finale est allongée, élégante, d'une juste fraîcheur tout en conservant un velouté de texture, avec une palette aromatique séduisante. Noté 16,5, voire un peu plus, note plaisir 16

 

Domaine Paul Ginglinger : Riesling Grand Cru Pfersigberg Ortel 2015

IMG_20200625_182147

 

La robe or vif est brillante. L'olfaction est intense avec des arômes de citron mûr, de mirabelle, d'épices douces (safran et cumbawa) , de fleurs séchées et une pointe de plantes médicinales. La bouche est très expressive, bien en chair, ample et puissante, dans un milieu de bouche fruité. Le vin se tend avec droiture et s'allonge dans une finale, fraîche appuyée, dotée d'une palette aromatique très expressive, avec une touche saline en ultime sensation . Noté 17, note plaisir 16,5

 

 

23 juin 2020

Bordeaux Primeurs 2019 : Saint Emilion Grands Crus Classés au Grand Cercle des Vins de Bordeaux et au Laboratoire Rolland

Les vins ont été dégustés au Grand Cercle des Vins de Bordeaux au Château Laroze ou au laboratoire Rolland à Pomerol. Les conditions de dégustation ont été excellentes : températures de service des vins, de la salle, qu'il s'agisse d'un petit groupe à Laroze, ou d'une dégustation à deux avec André au laboratoire Rolland.

Je ne détaillerai pas les caractéristiques de chaque château que le lecteur curieux trouvera sans difficulté sur Internet.

La principale remarque que l'on peut faire après ces différentes dégustations c'est la fraîcheur qui marque particulièrement les vins de ce millésime. A titre personnel j'ai classé cette perception de fraîcheur en quatre catégories : frais, très frais, fraîcheur assez vive, et fraîcheur vive. Cette observation est à mettre en lien avec les dates de vendanges et la nature pédologique et géologique des sols et sous-sols des différents châteaux (sables, graves, argiles, et argilo-calcaire).

Les dégustations de fin mai et début juin se font souvent à un moment de l'élevage où les vins sont en prise de bois. Les palettes aromatiques à l'olfaction sont un peu au second plan, et aurait tendance à laisser penser que les vins ne sont pas très aromatiques. En réalité quand on a pu commencer à goûter entre fin décembre jusqu' au confinement nous avons eu affaire à des vins très expressifs à tous les stades de la dégustation, avec des palettes aromatiques florales et fruitées pures et intenses pour une grande majorité des vins. C'est même, pour ma part, une des grandes qualités de ce millésime. Les milieux de bouche sont un peu plus variables en fonction des terroirs, des conditions météorologiques de fin de cycle et de la date de vendanges. Les plus grands terroirs bien travaillés ont donné naissance à de grands vins pour ceux que nous avons goûtés.

 

IMG_20200617_093120

Les robes sont assez profondes à profondes de couleur sanguine à violine

 

Clos Saint Martin 2019

Des arômes de soupe de fruits noirs (cerises et cassis), de boîte à épices, avec une pointe de fleurs mauves soulignent une olfaction intense. La bouche est généreuse, bien en chair et très veloutée, puissante et dense dans un centre très fruité. La finale est longue, soutenue (tannins bien enrobés), fraîche, avec une palette aromatique intense et séduisante. Noté 95-96

 

Château Corbin 2019

Le nez est bien ouvert avec des arômes de cerises, de fleurs mauves, d'une pointe de baies noires et un élevage avenant en arrière plan. La bouche est délicatement charnue et veloutée, fruitée, corsée avec élégance et des rondeurs agréables. La finale est fraîche, élancée, harmonieuse et aromatique. Noté 92-93

 

Château Dassault 2019

Des arômes de fruits mûrs (cerises dominantes), nuancés de notes épicées, et de petites baies noires avec un élevage tempéré soulignent une olfaction ouverte. La bouche est délicate, élégante, avec un milieu de bouche ample, bien dessiné et fruité. La finale est allongée, fraîche, veloutée, et aromatique. Noté 92-93

 IMG_20200617_091506

Château Destieux 2019

Des arômes de petits fruits noirs, d'épices douces, et d'élevage soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche offre une texture veloutée, avec un centre plus plein et fruité. La finale assez veloutée et expressive est étirée par une fraîcheur un peu vive. Noté 91-93

 

Château Fleur Cardinale 2019

L'agitation amplifie des arômes de cerises mûres, de cassis, de fines épices, et de violettes . La bouche offre un corps bien formé et rempli, dotée d'une chair délicate et veloutée, rehaussée de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, tenue par des tannins bien enrobés, et aromatique. Noté 92-94

 

 

Château Fombrauge 2019

L'aération estompe un élevage un peu en avant et libère des arômes de cerises noires, d'épices et légères notes florales. La bouche est mûre, finement charnue, ample et fruitée. La finale est un peu plus ferme, tenue par des tannins un peu impressifs, fraîche, fruitée et épicée. Noté 90-92

 IMG_20200617_091511

Château Fonroque 2019

Des arômes de fruits discrets se dévoilent à l'agitation et font place à un élevage légèrement au premier plan. La bouche est souple , élancée, longiforme, un peu plus fruité qu'à l'olfaction. La finale est un peu tannique, très fraîche, avec une expression aromatique modérée. Noté 87-89 sur cet échantillon

 

Château Grand Corbin Despagne 2019

L'agitation laisse entrevoir de façon mélée des arômes de fruits, d'élevage, et une touche florale. La bouche est longiligne, finement charnue, veloutée dans sa première partie et fruitée. La finale est étirée par une acidité un peu vive, tenue par des tannins plus fermes, d'une honnête expression fruitée, mais un peu sèche en ultime sensation. Noté 88-90 sur cet échantillon

 IMG_20200617_091517

Château Laroze 2019

L'aération libère des arômes de cassis, de cerises, d'épices douces, avec une touche florale, et un élevage élégant. La bouche offre une chair délicate et veloutée, le vin prend de la consistance et de la densité dans un milieu de bouche fruité. La finale est allongée, d'un bon maintien, fraîche, et expressive. Noté 92-93 voire un peu plus à la mise.

 

Château La Marzelle 2019

Des arômes de cerises, de fleurs mauves, nuancées d'épices légères , et d'élevage en arrière plan s'amplifient à l'aération. La bouche offre un avenant veloutée de texture, le vin se développe avec plus de rondeur et et de présence dans un milieu de bouche délicatement charnu et fruité. La finale est allongée , très fraîche, assez veloutée et aromatique. Noté 92-93

 

Château de Pressac 2019

Le nez ouvert évoque les fruits rouges et noirs avec des notes florales et un élevage légèrement en retrait. L'attaque offre une chair délicate et veloutée, le milieu de bouche fruité est plus ample et plus plein. La finale un peu plus ferme est allongée par une fraîcheur un peu vive, avec une palette aromatique d'une bonne expression. Noté 91-93

 

Château Sansonnet 2019

L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises, de cassis, d'épices et un élevage net en arrière plan. La bouche offre une matière mûre, bien en chair et veloutée, corsée avec des rondeurs avenantes et fruitée. La finale est allongée, avec une fraîcheur bien adaptée à la matière, d'un bon maintien, et expresive. Noté 93-94

 IMG_20200617_091521

Château Yon-Figeac 2019

L'agitation libère des arômes de cerises rouges, de légères notes florales et d'élevage léger. La bouche est souple, longiligne assez fruitée. La finale est élancée, très fraîche, un peu sèche, et légèrement astringente, avec des fruits discrets. 86 -88 sur cet échantillon qui n'est peut-être pas représentatif.

 

 

21 juin 2020

Bordeaux Primeurs 2019 : Grand Cercle des Vins de Bordeaux : l'appellation Saint Emilion Grand Cru

La dégustation organisée par le grand Cercle des Vins de Bordeaux s'est déroulée mercredi dernier 17 juin dans un chai du Château Laroze à Saint Emilion.

Les conditions étaient excellentes : température idéale pour les vins, petites tables ( sept au total) pour deux personnes si le dégustateur était accompagné , le service des vins effectué par de jeunes sommeliers portant un masque, et respect des gestes barrières pour les déplacements dans la salle.

Voici quelques indications rapides sur les propriétés dégustées extraites en grande partie du livret-guide donné lors de cette dégustation.

 

Clos Dubreuil : propriété de 6,5 hectares appartenant à Benoit Trocard, située sur les terroirs argilo-calcaires de Saint Christophe des Bardes, et encépagé avec les cépages Merlot 70%, Cabernet Franc 25%, et Cabernet Sauvignon 25%

Château La Fleur d'Arthus est issu de parcelles représentant une surface de 2,5 hectares de Merlot (100%) qu'exploitent Myriam et Jean-Denis Salvert.

Château Godeau (7 hectares) appartient à Albéric Florisoone, il est situé sur le coteau sud de Saint Emilion à Saint Laurent des Combes, les vignes ( Merlot 95%, Cabernet Franc 5%) sont plantées sur un terroir de molasses du Fronsadais.

Lynsolence vaisseau amiral de Denis Barraud est un vignoble de 2,5 hectares situé au lieu-dit Bert sur la commune de Saint Sulpice de Faleyrens. Le vignoble (100% Merlot) est installé sur des sables très graveleux, des graves profondes, et des sous-sols de crasse de fer et d'argiles.

Le Château Magrez Fombrauge (Bernard Magrez) sis à Saint Hyppolite se compose deux entités (2, 19 hectares dédiés au vin blanc) et près de deux hectares consacrés au vin rouge avec 70% de Merlot, et 30% de Cabernet Franc plantés sur des sols et sous argilo-calcaire et de molasses du Fronsadais.

Le Château Rol Valentin appartenant à Alexandra et Nicolas Robin occupe une surface de 7,3 hectares répartis sur deux sites : Saint Emilion (sables à passées argileuses) et Saint Etienne de Lisse (argilo-calcaires). L'encépagement est constitué de Merlot 85%, Cabernet Franc 10% , et Malbec 5%.

 

Les robes sont assez profondes à profondes de couleur sanguines à violine.

 

IMG_20200617_090115

IMG_20200617_090130

 

 

 

Clos Dubreuil 2019

Des arômes d'élevage un peu toastés font place à l'aération à des expressions de fruits noirs et d'épices. La bouche est riche, mûre, corsée, avec une chair délicate et dotée de fruits épicés. La finale est appuyée, tenue par des tannins fermes, avec une fraîcheur présente en arrière plan. Elle est fruitée, épicée, avec des notes d'élevage. Noté 91-93, en l'état.

 

 

 

IMG_20200617_102611

 

IMG_20200617_102626

La Fleur d' Arthus 2019

goûtée un autre fois au laboratoire Rolland sans grande différence

Des arômes de cerises, de petites baies noires, avec des notes épicées dominent l'élevage à l'agitation. La bouche offre une chair fine et veloutée qui enrobe un centre rond et bien dessiné, et fruité. La finale est étirée par une nette fraîcheur, d'une bonne expression aromatique, mais légèrement astringente à ce stade ( élevage). Noté 89-91

 

Godeau 2019

Le nez discret dévoile à l'agitation des notes de fruits rouges et noirs. La bouche est souple, assez fruitée, plus haute en son milieu et finement charnue. La finale est élancée, fraîche, un peu sèche, et à l'expression aromatique modérée. Echantillon un peu terne. A revoir

 

Lynsolence 2019

Des arômes de cerises, de petites baies noires, de fines épices avec un bel élevage en arrière plan soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est bien en chair et veloutée, le vin se développe dans un milieu de bouche rempli, assez sphérique, et d'une bonne densité, agrémenté de fruits expressif. La finale est allongée, d'un bon maintien, très fraîche, et expressive. Noté 92-94

 IMG_20200617_102620

Magrez Fombrauge 2019

goûté une première fois au laboratoire Rolland au même niveau

Le nez intense évoque la soupe de fruits noirs, la boite à épices, avec des notes légèrement fumées et un élevage élégant en arrière plan. La bouche est généreuse, charnue, ample et dense rehaussée de fruits éloquents. La finale est longue, tenue par des tannins tramés serrés et enrobés, fraîche et aromatique. Noté 93-95

 IMG_20200617_102643

Rol Valentin 2019

L'olfaction est bien ouverte et avenante , avec des arômes de cerises, de fleurs mauves, de léger cassis, et un élevage net en arrière plan. La bouche est bien construite, ample et remplie, délicatement charnue, d'un élégant velouté de texture, et agrémentée de fruits expressifs. La finale est allongée, fraîche, veloutée, et dotée d'une palette aromatique expressive. Noté 92-93

 

IMG_20200617_102636_1

 

 

18 juin 2020

Bordeaux Primeurs 2019 : castillon-Côtes de Bordeaux :Château La Brande, Saint Emilion : Château Mangot, Todeschini Distique 12

Karl et Yann Todeschini exploitent les deux propriétés familiales La Brande (Castillon-Côtes de Bordeaux) et Château Mangot (Saint Emilion Grand Cru)

Le Château La Brande a une superficie de 16 hectares situés en coteaux sud. Les vignes âgées de 40 ans d'âge en moyenne, sont plantées avec les cépages Merlot 65%, Cabernet franc 17% complétés par du Cabernet franc et du Petit Verdot à la densité de 5000 à 5500 pieds à l'hectare sur des sols argilo-calcaires reposant sur les molasses du Fronsadais.

Le Château Mangot occupe une surface de 37 hectares d'un seul tenant, dont 34 en production sur 4 groupes de terroirs (pieds de côtes, côteaux argilo-calcaires sur molasses du Fronsadais, plateau et terrasses sur calcaire à astéries). Le vignoble composé de 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc, 5% de Cabernet Sauvignon a un âge moyen de 40 ans et est planté a une densité de 5500 à 6500 pieds à l'hectare.

Deux cuvées sont produites ; Château Mangot et Todeschini Distique 12 ( 12 ème année de la cuvée Todeschini ). La cuvée Todeschini Distique* est issue de 5 parcelles plantées avec les cépages Merlot 40%, 40% Cabernet franc, et 20% Cabernet Sauvignon.

 

"Le distique était un des fondements des épigrammes du poète Ausonne. Il s'appuyait sur cette forme asymétrique originale dans laquelle deux vers liés mais très différents formaient un tout d'une cohérence absolue."

 

Au château Mangot les vendanges ses sont déroulées de façon suivante : tous les Merlots ont été ramassés avant le 25 septembre 2019, les Cabernets francs le 28/0/2019, et le Cabernet Sauvignon le 20/10/2019.

 

Ces deux propriétés sont conseillées par Thomas Duclos.

 

P1090736

 

 

P1090739

 

Castillon-Côtes de Bordeaux : La Brande 2019

assemblage : Merlot 67%, Cabernet franc 22%, Cabernet Sauvignon 8%, Petit Verdot 3%; élevage 30% en cuve inox sans soufre, 10% Barriques neuves de 400 l, 30% barriques de 500 l d'un vin, 30% de barriques de 400 litres d'un vin

La robe est assez profonde de couleur sanguine à violine Le nez est élégant et bien ouvert avec des arômes de cerises, de cassis, nuancés de notes florales, avec un bon élevage en arrière plan. La bouche est tonique, plus haute dans un centre finement charnu, veloutée et dotée de fruits éloquents. La finale est étirée par une nette fraîcheur, tenue par des tannins légèrement plus fermes, avec une palette aromatique foisonnante. Noté 90-91

 

 

 

P1090743

Saint Emilion Grand Cru : Château  Mangot 2019

assemblage : 75% Merlot, Cabernet franc 20%, 5% Cabernet Sauvignon; élevage ( 13 à 15 mois) avec 30% de barriques neuves, 20% barriques d'un vin, 20% barriques de 2 vins, 20% en amphore, et 10% en cuves inox

La robe est assez profonde, violine près du disque. L'aération accentue des arômes nets de cerises, de petites baies noires, de fines épices, de fleurs mauves, et des notes d'élevage en retrait. L'attaque offre un avenant velouté de texture, le vin se développe dans un centre bien dessiné aux rondeurs avenantes délicatement charnu, rehaussé de fruits expressifs. La finale est étirée , tonique, très fraîche, élancée, et très aromatique. Noté 92-93

 P1090738

Saint Emilion Grand Cru : Todeschini Distique 12

assemblage : Merlot 40%, Cabernet Franc 40%, Cabernet Sauvignon 20% ; élevage 1/3 barriques neuves, 1/3 foudre neuf, 1/3 amphores; mise en bouteille 20 à 22 mois après la récolte

La robe est profonde, violine au bord du verre. L'olfaction expressive évoque le cassis, les baies de sureau, les épices douces, avec des notes de violettes, de réglisse et de moka. La bouche propose une chair bien formée et veloutée, avec un corps rempli et d'une bonne densité, agrémenté de fruits suggestifs. La finale est allongée, d'un bon maintien, fraîche à très fraiche, avec une expression aromatique avenante. Noté 93-94

 

 P1090740