Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 avril 2015

Des vins de vieux millésimes, 1986, 1974, 1944, ... Lacombes, Vosne Romanée, La Tache, Petrus, Certan de May

Les vins apportés progressivement pour la suite du repas sont de millésimes de plus en plus anciens. Certains s'apprécient sur le plat ; un bourguignon mijoté plusieurs heures, des fromages affinés, d'autres sont appréciés pour eux mêmes.

La vedette incontestée est La Tache 1974, millésime fétiche de l'un des convives puisqu'il correspond à son année de naissance. Ce vin est d'une rare complexité, il est puissant, riche de saveurs multiples et ascendantes qui éclosent dans une finale d'une grande fraîcheur et d'un dynamisme éblouissant. Un vin qui ne vieillit pas...

 

Les vins sont dégustés à l'aveugle

Les photos nous ont aimablement été prêtées par Citizen Rastafari.

Pomerol : Certan de May 1986

 

 

 

11117718_1412398329077024_5779363310182848037_n

 

 

La robe grenat assez profonde, est légèrement évoluée au bord du verre. Le nez est bien ouvert, avec des arômes de truffe noire au premier plan, puis de fruits rouges (cerises dominantes) et de légères épices douces. L'attaque est veloutée, charnue, puis le vin devient plus tannique (osseux) dès le milieu de bouche. La finale est courte et sèche, avec un fruits discret. Non Noté

Pomerol : Petrus 1974

 

La Tache et petrus 1974

 

La robe est évoluée, avec une teinte orangée. Le bouquet est expressif et simple : truffe noire, fruits encore frais (cerises, groseille), et des notes épicées. L'attaque est élégante, les tannins restent enrobés par une chair délicate, un peu plus sphérique dans un centre encore fruité. La finale est souple, fraîche, à l'allonge modérée, mais d'une honorable persistance aromatique. Note plaisir 15

Domaine de la Romanée Conti : La Tâche 1974

Photo0142Photo0141

La robe est assez soutenue, évoluée au bord du verre. Le bouquet, intense et séduisant, évoque les roses ( fraîches et fanées), les cerises , les griottes, les fraises des bois, avec des notes fumées, et de sous-bois. L'attaque est soyeuse, les tannins très fins sont habillés par une chair délicate, le vin est un peu plus consistant, dans un centre savoureux. La finale fraîche, aérienne est mise en valeur essentiellement par sa persistance aromatique complexe. Note plaisir 16,5

Vosne Romanée : Ferrand 1944

La robe est très soutenue légèrement évoluée au bord du verre. Le nez réduit, dévoile à l'aération des parfums de fruits rouges et de roses. La bouche est ferme, corsée, charpentée, fruitée. La finale assez tannique est fraîche, fruitée et épicée. Note plaisir 13. Pas très bourguignon dans sa structure !



Margaux : Lascombes 1949 (magnum)

 

Lascombres 1949

 

La robe est profonde, rubis, très légèrement évoluée au bord du verre. L'olfaction est expressive avec des arômes de cassis, de cerises, d'épices variées et de parfums de roses à l'ancienne. La bouche est veloutée, bien en chair, riche, dense, concentrée, fruitée. La finale est longue, un peu plus tannique, (mais le grain reste enrobé), fraîche, rehaussée de fruits « jeunes », d'épices variées, et de notes florales. Note plaisir 17

 

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 avril 2015

Repas dégustation chez des amateurs de vins anciens, avec de la fraîcheur et de la Jeunesse pour débuter le repas

Parmi les divins retours que nous ont permis nos connaissances venues pour les primeurs, il est un repas dont nous gardons un souvenir ému. La Tache, Petrus, Les VV de Bollinger, Clos de la Maréchale.... sur des mets savoureusement concoctés par notre ami grand  cuisinier et fin gastronome...

Celui-ci vous sera détaillé sur les trois jours à venir : car les vins furent à la fois somptueux et nombreux et il convient de s'y arrêter.

 

Champagne De Venoge : Cuvée des Princes 1992

Photo0124Photo0125

La robe est dorée,avec des bulles très légères et peu nombreuses. Le bouquet évoque un léger rancio avec des arômes d'oranges et de pommes rôties. La bouche est briochée, rassie ou oxydée, selon le dégustateur, assez peu dynamique. La finale de longueur normale, manque de pep et de vivacité avec des notes métalliques. Non Noté

Champagne Bollinger : Vieilles Vignes Françaises 1999

Photo0126

 

Photo0128

 

La robe de couleur or soutenue est traversée par des bulles très fines. Le nez intense et frais évoque les fruits jaunes, les épices douces, l'amande, avec des notes florales, de brioche, et de légers fruits rouges. La bouche est pure, onctueuse, sous une effervescence légère, dense, vineuse savoureuse. La finale est longue, fraîche, intense, expressive et légèrement saline. Note plaisir 18

Alsace : Domaine de l'Agapé : Riesling Osterberg 2010

La robe de couleur or vif est brillante. Des arômes de citron , de léger naphte , avec des notes florales et très légèrement miellées se dévoilent à l'aération. La bouche est bien en chair, presque grasse, dense dans un centre fruité mis en relief par une acidité gustative mûre qui allonge une finale soutenue, fraîche bien dessinée, soulignée par des saveurs d'agrumes, de légères épices et des notes salines. Note plaisir 16,5

Bourgogne : Domaine de la Vougeraie : Clos Vougeot ( blanc) 2007

Photo0133Photo0132

La robe offre une teinte or vif. Le nez un peu réduit ( légères notes grillées) laisse entrevoir à l'aération des arômes de citron et de fleurs variées. La bouche est élégante fine, charnue, plus serrée et plus dense dans un centre fruité ( agrumes). La finale est fraîche, d'un très bonne allonge, tendue, fruitée, florale , et saline. Note plaisir 17

Bourgogne : Nuits Saint Georges : Clos de La Maréchale ( blanc) 2009

Photo0134

Photo0135

 

 

La robe, de couleur jaune claire est brillante. L'olfaction ouverte est dominée par des arômes floraux ( chèvrefeuille, verveine, tilleul) avec en en arrière plan des agrumes et une note de poire. La bouche est épurée, fraîche, allongée, dans une construction légère et élégante, la finale dans la continuité est aérienne, saline et très florale. Noté plaisir 14,5

Allemagne : Rechsrat Von Buhl 2013, Ungeheur

Photo0136Photo0137

La robe a une couleur jaune pale. Le nez ouvert évoque le citron , le naphte, accompagnée de notes florales. La bouche est charnue en attaque, puis s'allonge, portée par une fraîcheur de bon aloi, et une léger gaz (CO2). La finale est épurée, élancée, très fraîche, avec des sensations pierreuses et salines, qui dominent des saveurs fruitées et florales. Note plaisir 15,5 saveurs fruitées et florales. Note plaisir 15,5

 

22 avril 2015

Un barsac vs sauternes, un Meursault et Lynch Bages... Foie gras, pigeon et sabayon

Un ami journaliste, venu pour les primeurs 2014 en rive droite convient avec nous de plusieurs rencontres afin de discuter de ce moment passionnant que nous offre cette manifestation annuelle. Les rencontres se font chez les uns et chez les autres. Nous commentons ici le repas fait chez nous.

 

P1020127

 

 

 

 

 

Le menu est simple car évidemment les temps ne sont pas dévolus à rester aux fourneaux.

Mises en bouche (feuilletés au fromage), foie gras poêlé sur une julienne de céleri croquante, pigeon confit à la graisse de canard, sabayon gratiné aux fraises.

P1020089P1020090P1020092P1020093

Bourgogne : Bouchard Père et fils : Meursault Charmes 2008

La robe jaune or est brillante, Le bouquet est élégant et expressif, avec des arômes de poire, d'agrumes, de camomille, de léger tilleul, et des notes de noisettes. L'attaque est très charnue, assez grasse, le centre est velouté, très fruité, tonifié par une belle fraîcheur qui étire et allonge la finale bien dessinée, soulignée par des saveurs d'agrumes, florales et des notes salines. Noté 17, même note plaisir



Pauillac : Lynch-Bages 2000

Epaulé deux heures, puis carafé deux heures

La robe est profonde de teinte rubis. Le nez d'une bonne intensité évoque le cassis écrasé, la boîte à épices, les aiguilles de pin, le tabac brun, avec une note de poivron rouge. La bouche est puissante, bien charpentée par des tannins mûrs et enrobés par une chair de bonne aloi, rehaussé de fruits expressifs (cassis dominant). La finale est un peu plus tannique, d'une bonne allonge, fraîche, avec la rémanence des saveurs décelées à l'olfaction. Un vin un peu caméléon, entre la dégustation à l'ouverture de la bouteille, puis avant la mise en carafe, puis à table. Note potentielle 17,5, note plaisir 16. Attendre 2020 pour davantage de plaisir.

 P1020128

Sauternes-Barsac : Doisy-Daëne 2007

La robe, de couleur jaune dorée, est brillante, l’olfaction est très expressive et nette, avec des arômes d’abricot, de mangue, de mandarine et de safran et de miel. La bouche est  très moelleuse, portée par une liqueur riche et dense, soulignée par des fruits rôtis très aromatiques et d’une bonne pureté. La finale est longue, élégante, pure, d’une bonne fraîcheur, soulignée par les saveurs décelées à l'olfaction. Noté 17,  note plaisir 16,5.

 P1020129

Sauternes : Clos Haut-Peyraguey 2007

 

La robe est légèrement dorée, l’olfaction est pure et expressive avec des arômes d’abricot et d'agrumes rôtis, la fleur d’oranger, avec des notes légères de champignons noble. La bouche est onctueuse, les vin se développe dans un milieu de bouche dense, concentré, bien en chair, ample , rehaussé de séduisants fruits rôtis. La finale est longue, soutenue , pure, harmonieuse, dotée d'intenses saveurs qui commencent devenir complexes. Note potentielle 18 ,note plaisir 17.

21 avril 2015

Sauternes : primeurs 2014

Sauternes

Les vins ont été dégustés le mardi 31 mars au Château La lagune, en milieu d'après midi. Dans la première série (Crus non classés et Seconds Crus Classés), une grande majorité des vins sont intensément soufrés, parmi eux certains vins manquent de netteté. Je ne les commenterai pas. Même si le soufre qui est inhérent à l'élaboration des vins liquoreux de Sauternes est plus ou moins sensible chez les Premiers Crus Classés, les vins restent lisibles.

D'après le rapport de vendanges du Château d'Yquem, dégusté au Château Cheval Blanc, trois épisodes pluvieux ( 25-28 août, mi septembre, et plus long : 8 au 16 octobre) suivis chacun d'une bonne quinzaine de jours de temps secs ont permis un bon développement du botrytis, et de façon plus intense après la troisième séquence pluvieuse. Les vins les plus aboutis offrent de belles palettes aromatiques, beaucoup de chair, de la densité, de la concentration, de la longueur et beaucoup de fraîcheur.

Les vins sont commentés dans l'ordre de la dégustation

Les vins seront d'excellents compagnons de table autour d'un repas élaboré pour les accompagner.

P1020031

 

 

 



De Fargues

P1020033

L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits rôtis et des notes miellées. La bouche est riche, avec une liqueur pure, ample et concentrée dans un centre très fruité. La finale est longue, harmonieuse, soulignée par des fruits rôtis. Noté 95-96

Doisy-Daëne

Des agrumes confits et rôtis se révèlent à l'aération. La bouche est fine, élégante, d'une belle densité dans un milieu de bouche rehaussé de fruits finement rôtis. La finale est pure très allongée, fraîche, serrée, expressive. Noté 92-95

Sigalas Rabaud

Le nez est discret. La bouche est aérienne, pure, plus compacte dans un centre bien en chair et très fruité. La finale est étirée, fraîche, délicate, d'une bonne expression aromatique. Noté 92-94

Rabaud Promis

Le nez évoque l'abricot rôti et les agrumes. La liqueur est pure, d'une élégante concentration, agrémenté de fruits expressifs. La finale est longue, soutenue, bien dessinée et expressive. Noté 92-94+

Rieussec

Le nez est fermé. La bouche est riche, assez extravertie, grasse avec du volume, et de discrets fruits rôtis. La finale est généreuse, bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi, avec en arrière plan des fruits un peu anesthésiés par le soufre. Note potentielle 93-95+

Guiraud

Belle expression de fruits jaunes et d'agrumes rôtis à l'olfaction. La bouche est onctueuse, plus pleine et plus concentrée dans un centre fruité. La finale est longue, compacte, pure et très expressive. Noté 93-95

Coutet

P1020034

Le nez est discret avec des fruits en arrière plan. Très belle bouche élégante, fine et pure, concentrée, avec des agrumes rôtis. La longue finale ciselée est harmonieuse, dotée de fruits discrets mais rôtis. Noté 94-96

Suduiraut

Le nez évoque des fruits variés bien rôtis. La bouche offre une très belle liqueur dense, très charnue, presque grasse, sphérique dans un centre rehaussé de très beau fruits rôtis. La longue finale, est compacte, soutenue, fraîche, et expressive. Noté 95-96

Rayne-Vigneau

Des arômes d'agrumes finement rôtis soulignent une olfaction assez expressive. La bouche est bien tenue par une liqueur raffinée charnue, serrée et fruitée. La finale d'une très bonne allonge est onctueuse, fraîche et très fruitée. Noté 92-94

Clos Haut-Peyraguey

Légers arômes fruités dans un nez discret. Très belle liqueur pure, très moelleuse, concentrée, rehaussée de fruits rôtis. La finale est longue, soutenue avec élégance, fraîche, bien proportionnée, agrémentée de fruits rôtis. Noté 93-95, voire plus après la mise.

La Tour Blanche

L'olfaction est retenue. La bouche est fine et élégante, dans une construction allongée, avec des sensations ascendantes, elle est plus dense, dans un milieu de bouche où les fruits commencent à s'exprimer. La finale, d'une bonne longueur, est délicate, fraîche, avec des saveurs de fruits rôtis. Noté 92-93+

Yquem

Le nez est expressif et pur, avec des arômes d'abricots, de mangues et de mandarines rôtis, d'épices orientales et de miel. La bouche est caractérisée par une liqueur très pure, presque grasse, la profondeur et la concentration sont subtilement dissimulées sous la belle fraîcheur inhérente au millésime qui met en exergue les délicieux fruits rôtis. La finale est longue, harmonieuse, délicieuse, soulignée par les élégantes saveurs décelées à l'olfaction. Noté 96-97+

 

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

P1020032

Posté par Daniel S à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sauternes ; primeurs 2014

Sauternes

Les vins ont été dégustés le mardi 31 mars au Château La lagune, en milieu d'après midi. Dans la première série (Crus non classés et Seconds Crus Classés), une grande majorité des vins sont intensément soufrés, parmi eux certains vins manquent de netteté. Je ne les commenterai pas. Même si le soufre qui est inhérent à l'élaboration des vins liquoreux de Sauternes est plus ou moins sensible chez les Premiers Crus Classés, les vins restent lisibles.

D'après le rapport de vendanges du Château d'Yquem, dégusté au Château Cheval Blanc, trois épisodes pluvieux ( 25-28 août, mi septembre, et plus long : 8 au 16 octobre) suivis chacun d'une bonne quinzaine de jours de temps secs ont permis un bon développement du botrytis, et de façon plus intense après la troisième séquence pluvieuse. Les vins les plus aboutis offrent de belles palettes aromatiques, beaucoup de chair, de la densité, de la concentration, de la longueur et beaucoup de fraîcheur.

Les vins sont commentés dans l'ordre de la dégustation

Les vins seront d'excellents compagnons de table autour d'un repas élaboré pour les accompagner.

P1020031

 

 

 



De Fargues

P1020033

L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits rôtis et des notes miellées. La bouche est riche, avec une liqueur pure, ample et concentrée dans un centre très fruité. La finale est longue, harmonieuse, soulignée par des fruits rôtis. Noté 95-96

Doisy-Daëne

Des agrumes confits et rôtis se révèlent à l'aération. La bouche est fine, élégante, d'une belle densité dans un milieu de bouche rehaussé de fruits finement rôtis. La finale est pure très allongée, fraîche, serrée, expressive. Noté 92-95

Sigalas Rabaud

Le nez est discret. La bouche est aérienne, pure, plus compacte dans un centre bien en chair et très fruité. La finale est étirée, fraîche, délicate, d'une bonne expression aromatique. Noté 92-94

Rabaud Promis

Le nez évoque l'abricot rôti et les agrumes. La liqueur est pure, d'une élégante concentration, agrémenté de fruits expressifs. La finale est longue, soutenue, bien dessinée et expressive. Noté 92-94+

Rieussec

Le nez est fermé. La bouche est riche, assez extravertie, grasse avec du volume, et de discrets fruits rôtis. La finale est généreuse, bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi, avec en arrière plan des fruits un peu anesthésiés par le soufre. Note potentielle 93-95+

Guiraud

Belle expression de fruits jaunes et d'agrumes rôtis à l'olfaction. La bouche est onctueuse, plus pleine et plus concentrée dans un centre fruité. La finale est longue, compacte, pure et très expressive. Noté 93-95

Coutet

P1020034

Le nez est discret avec des fruits en arrière plan. Très belle bouche élégante, fine et pure, concentrée, avec des agrumes rôtis. La longue finale ciselée est harmonieuse, dotée de fruits discrets mais rôtis. Noté 94-96

Suduiraut

Le nez évoque des fruits variés bien rôtis. La bouche offre une très belle liqueur dense, très charnue, presque grasse, sphérique dans un centre rehaussé de très beau fruits rôtis. La longue finale, est compacte, soutenue, fraîche, et expressive. Noté 95-96

Rayne-Vigneau

Des arômes d'agrumes finement rôtis soulignent une olfaction assez expressive. La bouche est bien tenue par une liqueur raffinée charnue, serrée et fruitée. La finale d'une très bonne allonge est onctueuse, fraîche et très fruitée. Noté 92-94

Clos Haut-Peyraguey

Légers arômes fruités dans un nez discret. Très belle liqueur pure, très moelleuse, concentrée, rehaussée de fruits rôtis. La finale est longue, soutenue avec élégance, fraîche, bien proportionnée, agrémentée de fruits rôtis. Noté 93-95, voire plus après la mise.

La Tour Blanche

L'olfaction est retenue. La bouche est fine et élégante, dans une construction allongée, avec des sensations ascendantes, elle est plus dense, dans un milieu de bouche où les fruits commencent à s'exprimer. La finale, d'une bonne longueur, est délicate, fraîche, avec des saveurs de fruits rôtis. Noté 92-93+

Yquem

Le nez est expressif et pur, avec des arômes d'abricots, de mangues et de mandarines rôtis, d'épices orientales et de miel. La bouche est caractérisée par une liqueur très pure, presque grasse, la profondeur et la concentration sont subtilement dissimulées sous la belle fraîcheur inhérente au millésime qui met en exergue les délicieux fruits rôtis. La finale est longue, harmonieuse, délicieuse, soulignée par les élégantes saveurs décelées à l'olfaction. Noté 96-97+

 

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

P1020032

Posté par Daniel S à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Primeurs 2014 : Sauternes

Sauternes

Les vins ont été dégustés le mardi 31 mars au Château La lagune, en milieu d'après midi. Dans la première série (Crus non classés et Seconds Crus Classés), une grande majorité des vins sont intensément soufrés, parmi eux certains vins manquent de netteté. Je ne les commenterai pas. Même si le soufre qui est inhérent à l'élaboration des vins liquoreux de Sauternes est plus ou moins sensible chez les Premiers Crus Classés, les vins restent lisibles.

D'après le rapport de vendanges du Château d'Yquem, dégusté au Château Cheval Blanc, trois épisodes pluvieux ( 25-28 août, mi septembre, et plus long : 8 au 16 octobre) suivis chacun d'une bonne quinzaine de jours de temps secs ont permis un bon développement du botrytis, et de façon plus intense après la troisième séquence pluvieuse. Les vins les plus aboutis offrent de belles palettes aromatiques, beaucoup de chair, de la densité, de la concentration, de la longueur et beaucoup de fraîcheur.

Les vins sont commentés dans l'ordre de la dégustation

Les vins seront d'excellents compagnons de table autour d'un repas élaboré pour les accompagner.

P1020031

 

 

 



De Fargues

P1020033

L'olfaction est expressive avec des arômes de fruits rôtis et des notes miellées. La bouche est riche, avec une liqueur pure, ample et concentrée dans un centre très fruité. La finale est longue, harmonieuse, soulignée par des fruits rôtis. Noté 95-96

Doisy-Daëne

Des agrumes confits et rôtis se révèlent à l'aération. La bouche est fine, élégante, d'une belle densité dans un milieu de bouche rehaussé de fruits finement rôtis. La finale est pure très allongée, fraîche, serrée, expressive. Noté 92-95

Sigalas Rabaud

Le nez est discret. La bouche est aérienne, pure, plus compacte dans un centre bien en chair et très fruité. La finale est étirée, fraîche, délicate, d'une bonne expression aromatique. Noté 92-94

Rabaud Promis

Le nez évoque l'abricot rôti et les agrumes. La liqueur est pure, d'une élégante concentration, agrémenté de fruits expressifs. La finale est longue, soutenue, bien dessinée et expressive. Noté 92-94+

Rieussec

Le nez est fermé. La bouche est riche, assez extravertie, grasse avec du volume, et de discrets fruits rôtis. La finale est généreuse, bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi, avec en arrière plan des fruits un peu anesthésiés par le soufre. Note potentielle 93-95+

Guiraud

Belle expression de fruits jaunes et d'agrumes rôtis à l'olfaction. La bouche est onctueuse, plus pleine et plus concentrée dans un centre fruité. La finale est longue, compacte, pure et très expressive. Noté 93-95

Coutet

P1020034

Le nez est discret avec des fruits en arrière plan. Très belle bouche élégante, fine et pure, concentrée, avec des agrumes rôtis. La longue finale ciselée est harmonieuse, dotée de fruits discrets mais rôtis. Noté 94-96

Suduiraut

Le nez évoque des fruits variés bien rôtis. La bouche offre une très belle liqueur dense, très charnue, presque grasse, sphérique dans un centre rehaussé de très beau fruits rôtis. La longue finale, est compacte, soutenue, fraîche, et expressive. Noté 95-96

Rayne-Vigneau

Des arômes d'agrumes finement rôtis soulignent une olfaction assez expressive. La bouche est bien tenue par une liqueur raffinée charnue, serrée et fruitée. La finale d'une très bonne allonge est onctueuse, fraîche et très fruitée. Noté 92-94

Clos Haut-Peyraguey

Légers arômes fruités dans un nez discret. Très belle liqueur pure, très moelleuse, concentrée, rehaussée de fruits rôtis. La finale est longue, soutenue avec élégance, fraîche, bien proportionnée, agrémentée de fruits rôtis. Noté 93-95, voire plus après la mise.

La Tour Blanche

L'olfaction est retenue. La bouche est fine et élégante, dans une construction allongée, avec des sensations ascendantes, elle est plus dense, dans un milieu de bouche où les fruits commencent à s'exprimer. La finale, d'une bonne longueur, est délicate, fraîche, avec des saveurs de fruits rôtis. Noté 92-93+

Yquem

Le nez est expressif et pur, avec des arômes d'abricots, de mangues et de mandarines rôtis, d'épices orientales et de miel. La bouche est caractérisée par une liqueur très pure, presque grasse, la profondeur et la concentration sont subtilement dissimulées sous la belle fraîcheur inhérente au millésime qui met en exergue les délicieux fruits rôtis. La finale est longue, harmonieuse, délicieuse, soulignée par les élégantes saveurs décelées à l'olfaction. Noté 96-97+

 

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté, 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

P1020032

20 avril 2015

Primeurs 2014 Appellation Pessac-Léognan (vins blancs)

Pessac-Léognan : vins blancs

Le mois d'août frais a été favorable aux vins blancs secs pour obtenir des vins dotés de belles et intenses expressions aromatiques. La dégustation laisse une sensation mitigée. Certaines propriétés ont élaboré des vins certes fruités mais manquant un peu de chair, avec des acidités gustatives vives, voire tranchantes (acidité malique élevée dans ce millésime). Les propriétés les plus rigoureuses qui ont vendangé leurs raisins en plusieurs tries (passages dans les vignes) pour obtenir les maturités homogènes souhaitées, comme par exemple au Domaine de Chevalier ont réalisé des grands vins : pleins, charnus, très fruités, longs et harmonieux. C'est aussi le cas pour quatre à cinq châteaux dont la qualité des vins domine cette dégustation.

 

P1020035

Bouscaut

Le nez est frais, fruité (agrumes) et floral. La bouche est fruitée, finement charnue, d'une bon maintien en milieu de bouche. La finale est fraîche, d'une bonne allonge soulignée par des fruits expressifs. Noté : 89-91

Carbonnieux

Des parfums de pamplemousse, de citron nuancés de note florales se dévoilent à l'aération. L'attaque est délicatement charnue, le vin prend de la consistance dans un centre fruité. La finale est allongée, bien tenue par une acidité mûre, et expressive. Noté 91-93

Domaine de Chevalier

Le nez est bien ouvert et complexe (fruits exotiques variés, fleurs blanches, et notes de menthe fraîche). La bouche est bien en chair dès l'attaque, le vin prend de la densité et de l'ampleur dans un milieu de bouche rehaussé de fruits purs et intenses. La finale est longue, pure, soutenue, fraîche, harmonieuse, très aromatique. Noté 94-96

De Fieuzal

Le vin, en prise de bois laisse entrevoir des arômes d'agrumes et de vanille. La bouche est souple en attaque, le vin se développe dans un corps plus dense, en relief, élégamment et fruité. La finale est étirée par une acidité gustative mûre, agrémentée de fruits expressifs. Noté 92-93+

Larrivet Haut Brion

L'olfaction légèrement discrète évoque l'orange, le citron, avec des notes d'élevage. La bouche dans une construction allongée, est un peu plus corsée et charnue dans un centre fruité. La finale est droite fraîche, fruitée et florale. Noté 90-92

P1020036

 

Latour- Martillac

Le nez est élégant avec des arômes floraux et de fruits frais (citron dominant). La bouche est fruitée, longiligne, assez charnue dans un milieu de bouche un ton au dessus de l'attaque. La finale est fraîche, fruitée, avec un léger déficit de chair qui accentue la sensation d'acidité. Noté 87-88

La Louvière

Des fruits discrets se révèlent à l'agitation. L'attaque est tranchante. Le vin, sans relief, est porté par une colonne vertébrale acide vive à tout les stades de la dégustation, accompagné de fruits très acidulés. Non noté

Malartic-Lagravière

L'olfaction évoque les fruits exotiques frais et mûrs, avec des notes d'élevage. La bouche est charnue, veloutée, pleine et d'une bonne densité dans un centre très fruité, puis s'allonge, porté par une belle fraîcheur, équilibrée, d'une très bonne expression aromatique. Noté 92-93

Olivier

Des fruits à l'expression modérée s'associent à des arômes d'élevage à l'aération. La première partie de bouche est élégante, avec des fruits charnus, puis une acidité gustative assez vive dès le milieu de bouche étire une finale qui manque un peu d'harmonie. Noté 86-88 sur cet échantillon.

Pape Clément

Des fruits exotiques mûrs, des notes d'épices douces, et de léger menthol soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est riche, bien en chair, ample et pleine dans un milieu de bouche, rehaussé de fruits mûrs. La finale est longue, très persistante, dotée d'une fraîcheur de bon aloi qui contribue à l'équilibre. Noté 92-94

P1020037

 

Smith Haut Lafitte

Le nez est élégant et bien ouvert, avec des arômes de pamplemousse, de mandarine, mûrs et frais, nuancé de parfums floraux. La bouche est séduisante, mûre et fraîche, bien tenue dans un corps plein et dense, charnu et fruitée. La finale est longue, harmonieuse, précise, très expressive. Noté 93-95

 P1020039

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

Posté par Daniel S à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Primeurs 2014 : appellation Pessac-Léognan ( vins blancs)

Pessac-Léognan : vins blancs

Le mois d'août frais a été favorable aux vins blancs secs pour obtenir des vins dotés de belles et intenses expressions aromatiques. La dégustation laisse une sensation mitigée. Certaines propriétés ont élaboré des vins certes fruités mais manquant un peu de chair, avec des acidités gustatives vives, voire tranchantes (acidité malique élevée dans ce millésime). Les propriétés les plus rigoureuses qui ont vendangé leurs raisins en plusieurs tries (passages dans les vignes) pour obtenir les maturités homogènes souhaitées, comme par exemple au Domaine de Chevalier ont réalisé des grands vins : pleins, charnus, très fruités, longs et harmonieux. C'est aussi le cas pour quatre à cinq châteaux dont la qualité des vins domine cette dégustation.

 

P1020035

Bouscaut

Le nez est frais, fruité (agrumes) et floral. La bouche est fruitée, finement charnue, d'une bon maintien en milieu de bouche. La finale est fraîche, d'une bonne allonge soulignée par des fruits expressifs. Noté : 89-91

Carbonnieux

Des parfums de pamplemousse, de citron nuancés de note florales se dévoilent à l'aération. L'attaque est délicatement charnue, le vin prend de la consistance dans un centre fruité. La finale est allongée, bien tenue par une acidité mûre, et expressive. Noté 91-93

Domaine de Chevalier

Le nez est bien ouvert et complexe (fruits exotiques variés, fleurs blanches, et notes de menthe fraîche). La bouche est bien en chair dès l'attaque, le vin prend de la densité et de l'ampleur dans un milieu de bouche rehaussé de fruits purs et intenses. La finale est longue, pure, soutenue, fraîche, harmonieuse, très aromatique. Noté 94-96

De Fieuzal

Le vin, en prise de bois laisse entrevoir des arômes d'agrumes et de vanille. La bouche est souple en attaque, le vin se développe dans un corps plus dense, en relief, élégamment et fruité. La finale est étirée par une acidité gustative mûre, agrémentée de fruits expressifs. Noté 92-93+

Larrivet Haut Brion

L'olfaction légèrement discrète évoque l'orange, le citron, avec des notes d'élevage. La bouche dans une construction allongée, est un peu plus corsée et charnue dans un centre fruité. La finale est droite fraîche, fruitée et florale. Noté 90-92

P1020036

 

Latour- Martillac

Le nez est élégant avec des arômes floraux et de fruits frais (citron dominant). La bouche est fruitée, longiligne, assez charnue dans un milieu de bouche un ton au dessus de l'attaque. La finale est fraîche, fruitée, avec un léger déficit de chair qui accentue la sensation d'acidité. Noté 87-88

La Louvière

Des fruits discrets se révèlent à l'agitation. L'attaque est tranchante. Le vin, sans relief, est porté par une colonne vertébrale acide vive à tout les stades de la dégustation, accompagné de fruits très acidulés. Non noté

Malartic-Lagravière

L'olfaction évoque les fruits exotiques frais et mûrs, avec des notes d'élevage. La bouche est charnue, veloutée, pleine et d'une bonne densité dans un centre très fruité, puis s'allonge, porté par une belle fraîcheur, équilibrée, d'une très bonne expression aromatique. Noté 92-93

Olivier

Des fruits à l'expression modérée s'associent à des arômes d'élevage à l'aération. La première partie de bouche est élégante, avec des fruits charnus, puis une acidité gustative assez vive dès le milieu de bouche étire une finale qui manque un peu d'harmonie. Noté 86-88 sur cet échantillon.

Pape Clément

Des fruits exotiques mûrs, des notes d'épices douces, et de léger menthol soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est riche, bien en chair, ample et pleine dans un milieu de bouche, rehaussé de fruits mûrs. La finale est longue, très persistante, dotée d'une fraîcheur de bon aloi qui contribue à l'équilibre. Noté 92-94

P1020037

 

Smith Haut Lafitte

Le nez est élégant et bien ouvert, avec des arômes de pamplemousse, de mandarine, mûrs et frais, nuancé de parfums floraux. La bouche est séduisante, mûre et fraîche, bien tenue dans un corps plein et dense, charnu et fruitée. La finale est longue, harmonieuse, précise, très expressive. Noté 93-95

 P1020039

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté, 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

17 avril 2015

Primeurs 2014 : les vins des Côtes de la Rive Droite

J'avais souhaité évoquer, pour cette campagne « primeurs » un assez grand nombre de vins de Côtes de La Rive Droite. Pour ce faire, j'avais prévu d'en déguster au Grand Cercle des vins de la Rive Droite. La dégustation a eu lieu lundi 30 mars au château Barde-Haut en fin de matinée-début d'après-midi. La température des vins étaient trop élevée pour permettre une dégustation correcte. Je ne commenterai donc pas les vins goûtés à cet endroit, sauf ceux (très peu) que j'ai pu revoir ailleurs.

J'ai dégusté de bons à très bons Bordeaux Supérieur. L'acquisition en primeurs ne me paraît pas être un objectif primordial pour les acheteurs (amateurs), ils ne sont pas spéculatifs, et peuvent être acquis facilement, après leur mise en bouteilles.

Le début du mois d'août 2014 ( jusqu'au 20 environ) a été pluvieux. Les appellations de la rive droite n'ont pas été arrosées avec la même intensité. Si Pomerol et Saint Emilion n' ont pas été épargnés, il a beaucoup moins plu sur les vignoble de l'est de la Gironde, et notamment sur l'appellation Francs-Côtes de Bordeaux. Les Merlots ont pu atteindre de bonnes maturités et ont permis d'élaborer des vins plus construits.

 

P1010991 (2)

Blaye- Côtes de Bordeaux

Magdeleine Bouhou

Le nez bien ouvert est fruité et floral. Des tannins mûrs et enrobés donne une bonne énergie au vin dès l'attaque, et bien centré dans un milieu de bouche charnu et fruité. La finale, d'une bonne allonge, tenue par des tannins plus fermes, est fraîche et persistante. Noté 88-90

Belle Coline

Des fruits mûrs soulignent une olfaction expressive. L'attaque est très veloutée, bien en chair, le vin se développe dans un corps fuselé, bien rempli et très fruité. La finale allongée, fraîche, fruitée, florale, est un peu marqué par les tannins. Noté 88-90

Puisseguin Saint Emilion

Clarisse vieilles vignes

Le nez expressif évoque les fruits mûrs, avec des notes épicées, et florale. La bouche est élégante, le vin se développe dans un corps fuselé dense charnue et fruitée. La finale est longue, fraîche veloutée et persistante. Noté 89-91

Castillon Cotes de Bordeaux

Alcée

Le nez est bien ouvert, avec des arômes de fruits mûrs et de fleurs variées. Les tannins mûrs sont bien enrobés par une chair bien formée, et tramés dans un corps rond assez sphérique et très fruité. La finale allongée est élégante fraîche, d'une belle expression aromatique. Noté 89-91


P1010978 (2)

Domaine de l'A

L'olfaction est avenante, avec des arômes de fruits mûrs, et de fleurs. L'attaque est veloutée le vin prend de la consistance dans un centre bien construit, dense charnu et très fruité. La finale est longue, soutenue, d'un très bon maintien ( tannins plus fermes, mais enrobés) fraîche, fruitée, florale, et légèrement épicée. Noté 91-93



Fronsac et Canon-Fronsac

La Rouselle

Le nez offre de séduisants arômes fruités et floraux. L'attaque est élégante très veloutée, le milieu de bouche est délicatement charnu, très fruité, avec d'agréables rondeurs, puis le vin s'allonge, velouté, frais et très persistant. Noté 89-91

Canon Pécresse

Des fruits mûrs nuancés de notes florales dominent des notes d'élevage à l'agitation. La bouche est fine, dans une construction allongée, plus serrée dans un centre délicatement charnu et fruité. La finale est allongée, fraîche, élancée d'une bonne expression aromatique. Noté 88-90

Vrai Canon Bouché

Des arômes floraux de fruits s'associent à ceux d'une élevage de qualité, à l'olfaction. L'attaque est haute, les tannins mûrs et serrés se trament dans un corps plein dense bien en chair et fruité. La finale est allongée, très bien tenue par des tannins un peu plus fermes au grain velouté, fraîche, très fruitée et florale. Noté 89-91

P1010976 (2)

Fontenil

Un nez bien ouvert de fruits mûrs nuancés d'arômes floraux. L'attaque est élégante et très veloutée, le vin se développe dans un corps fuselé, d'une bonne densité charnu et très fruité. La finale, est allongée, d'un agréable velouté de texture, fraîche et très persistante. Noté 89-91+

P1020052

Le Défi de Fontenil

L'olfaction est expressive, avec des arômes de fruits variés, de légères épices , et des notes de violettes, accompagné d'un élevage de belle qualité. La bouche est riche, les tannins fins, mûrs et serrés se trament dans un corps sphérique, très plein, charnu rehaussé de fruits intenses. La finale est longue, veloutée soutenue, fraîche soulignée par des fruits mûrs, de légères épices et une pointe de violette. Noté 91-93

La Vieille Cure

Un nez de fruits bien mûrs. La bouche est riche, charnue, bien centrée, très fruitée. La finale est allongée, équilibrée par la fraîcheur du millésime, très fruitée et légèrement épicée. Noté 89-91

P1020050

P1020049



Francs-Côtes de Bordeaux

La Prade

Le nez est ouvert, avec des parfums fruités (fruits mûrs) et floraux . La bouche est veloutée, avec des rondeurs avenantes, dans un centre fruité. La finale d'une bonne allonge, d'un élégant velouté de texture, est fraîche, fruitée (cerises) et florale. Noté 88-90

Puygueraud

Des arômes de fruits variés, de légères épices et une touche de violette se dévoilent dans une olfaction expressive. La bouche est énergique le vin se développe dans un corps bien charpenté, assez puissant, charnu et fruité. La finale est longue, bien tenue par des tannins qui restent enrobés, fraîche, avec des saveurs de cerises, léger cassis, et de fleurs variées. Noté 90-92. Un vin de longue garde, mais très bien né.

 

 

Grille de lecture

 

Vin défectueux : non noté, 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

 

16 avril 2015

Primeurs 2014 : appellations Saint Estèphe, Haut-Médoc, Listrac, Moulis

Appellation Saint Estèphe, Haut Médoc, Moulis, Listrac

Les vins de l'appellation Saint Estèphe ont été dégustés à l' UGC (château Lynch- Moussas), ceux qui n'étaient présentés qu'à la propriété ne l'ont pas été faute de temps. Il y a de belles réussites parmi les vins goûtés.

Les vins des autres appellations commentées ont été goûtés, pour une très grande majorité au Château de Lamarque (UGC) . Ils sont sérieusement construits, et centrés, les tannins sont fermes parfois légèrement accrocheurs en finale qui manque globalement un peu de chair pour certains vins. Nous verrons lors des dégustations après la mise en bouteille, si l'élevage a permis de polir davantage les tannins et d'obtenir des finales plus harmonieuses. Il y a néanmoins de belles réussites dans l'appellation Haut-Médoc, qui peuvent résulter de rendements moins généreux, et d'un travail plus rigoureux et plus fin dans le vignoble au cours de cette année 2014.


P1020021



Saint Estèphe

Cos Labory

Des arômes de fruits mûrs s'associent à des arômes d'élevage à l'olfaction. La bouche est construite, les sensations sont ascendantes, le vin est corsé, charnu, velouté et fruité. La finale, d'une très bonne allonge, bien tenue par des tannins enrobés, est fraîche et persistante. Noté 90-92

Lafon-Rochet

Le nez est expressifs avec des arômes de cassis, de cerises, de légères épices et des notes florales. Les tannins mûrs et fins sont bien enrobés, le centre est très fruité, dense, et d'une belle énergie, que l'on perçoit sous une chair bien formée. La finale est longue; fraîche, soutenue, d'un séduisant velouté de texture, et persistante. Noté 91-93



Les Ormes de Pez

L'olfaction bien ouverte évoque les fruits mûrs. La bouche est corsée, puissante, charpentée par des tannins fermes, assez charnue et fruitée. La finale est assez tannique, fraîche, persistante, d'une bonne expression aromatique. Noté 88-90

De Pez

Des fruits mûrs, nuancés de notes florales soulignent une olfaction , bien ouverte. La bouche est veloutée en attaque, le milieu de bouche est corsé, délicatement charnu, et fruitée. La finale d'une bonne allonge et d'une bon maintien, avec des tannins enrobés est fraîche et persistante. Noté 90-92

Phélan Ségur

Le nez est pur et expressif, avec des parfums de violettes, de cassis, et d'élevage de qualité. L'attaque est élégante et veloutée, le centre est plein et dense d'un avenant velouté de texture, agrémenté de fruits mûrs et intenses. La finale est longue, bien tenue par des tannins un peu plus fermes et enrobés, fraîche et très persistante. Noté 92-93

 

 

 

P1020023

 

Haut-Médoc

D' Agassac

Le vin est en légère prise de bois, des fruits mûrs se dévoilent à l'aération. La bouche fruitée est corsée, les tannins sont enrobés par une chair bien formée. La finale est allongée bien tenue par des tannins un peu plus fermes, fraîche et persistante. Noté 88-90

Beaumont

Des fruits avec une note camphrée à l'olfaction. La bouche souple en attaque est plus tannique dans un centre construit et assez fruité. La finale est marquée par des tannins un peu durs, et une acidité gustative un peu vive, avec des fruits assez expressifs. Noté 85-86

Belgrave

Le nez floral et fruité est bien ouvert. La bouche est veloutée en attaque, le vin prend de l'ampleur et de la densité dans un centre charnu et fruité. La finale est longue, un peu plus tannique, fraîche et d'une bonne expression aromatique. Noté 90-92

Camensac

Des arômes de cassis se révèlent à l'agitation. La bouche, assez fruitée, souple en attaque est bien centrée par des tannins fermes. La finale est fraîche, fruitée, tenue par des tannins un peu durs, et légèrement secs. Noté 86-87

P1020024

 

Cantemerle

Belle olfaction florale et fruitée. L'attaque est élégante, les tannins se trament dans un corps fuselé, plein, délicatement charnu et fruité. La finale d'une bonne allonge, est fraîche, fruitée, persistante, d'un bon maintien (tannins plus fermes). Noté 89-91+

Citran

Des arômes de fruits mûrs à l'aération. La bouche, souple en attaque, est plus tannique dans un centre charpenté, finement charnu et fruité. La finale fraîche, d'une bonne expression aromatique est portée par des tannins assez vigoureux. Noté 85-86

La Lagune

Le nez est séduisant et bien ouvert, avec des arômes de fruits mûrs nuancés de notes florales. La bouche est élégante très veloutée ; les sensations sont ascendantes, le centre est dense et charnu rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue soutenue, veloutée, fraîche et persistante. Noté 92-93+

Malleret

L'olfaction est ouverte (fruits mûrs et fleurs). La bouche, de construction allongée, est élégante, centré dans un corps fuselé plein, charnu et fruité. La finale est allongée, fraîche, d'un bon maintien et persistante :Noté 89-91

Malescasse

Le nez est expressif avec des arômes de cassis, de légères épices et des notes florales. La bouche est mûre, des tannins fins et serrés se trament dans un corps dense, charnu et très fruité. La finale est longue, d'un très bon maintien (tannins enrobés), fraîche et expressive. Noté 90-92

La Tour Carnet

Belle olfaction florale et fruitée. L'entrée en bouche est veloutée, les tannins mûrs sont enrobés par une chair bien formée, le vin prend du corps dans un centre construit et plein, agrémenté de fruits expressifs. La finale est allongée, soutenue, fraîche et persistante. Noté 91-93



Lisrac-Médoc

Clarke

Des fruits et des notes florales dans un nez bien ouvert. La bouche est corsée, finement charnue, très fruitée. La finale d'une bonne allonge, est fraîche, bien tenue par des tannins plus fermes, et très expressive. Noté 88-90

Fourcas Hosten

Des arômes de fruits mûrs nuancés de notes florales se dévoilent à l'agitation. L'attaque est délicate et veloutée, le vin s'étoffe dans un centre plus charnu et fruité. La finale d'une bonne allonge est fraîche, d'un agréable velouté de texture et persistante. Noté 89-91

 

Moulis-en-Médoc

Chasse-Spleen

Le nez discret laisse entrevoir des arômes fruités à l'aération. La bouche est souple en attaque, le centre construit est souligné par des tannins plus fermes, et des fruits d'une expression modérée. La finale, plus tannique et assez austère, est fraîche, un peu plus fruitée que la première partie de bouche. Noté 84-86 sur cet échantillon.

Poujeaux

L'olfaction, d'une bonne intensité évoque les fruits mûrs et les fleurs. L'attaque est veloutée, les tannins mûrs se trament dans un corps d'une bonne densité délicatement charnu et très fruité. La finale, tenue par des tannins plus fermes est allongée, fraîche et persistante . Noté 89-91

P1020022

 

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté, 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 14,5-15/86-87 : bon vin : qui commence à avoir une allonge convenable, 15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection