Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
11 janvier 2012

Des vins de Denis Barraud

Le domaine de Denis Barraud, dont les chais sont situés à Branne se compose de 36  hectares déclinés en deux appellations : Saint Emilion et Bordeaux. En appellation Saint Emilion et Saint Emilion Grand Cru (7 hectares), la production se répartit en trois étiquettes : Haut-Renaissance, Les Gravières et Lynsolence. 29  hectares participent à l’appellation Bordeaux sous trois marques : Le Bordeaux de Lyne, La Cour d’Argent, et le clairet de Lyne. Les méthodes culturales sont adaptée à l’objectif d’obtenir... [Lire la suite]

16 mars 2011

Visite au Tertre Roteboeuf (fin)

  Après un coup d’œil sur les vignes, François Mitjavile nous rappelle, au chai, sa façon de vinifier. Il n’y a pas au Tertre Roteboeuf de sélection parcellaire. Les raisins sont éraflés sans être foulés, et commencent leur fermentation alcoolique. Après la fermentation alcoolique, on maintient les jus à 30° jusqu’à l’écoulage, les presses sont intégrées au vin dès l’écoulage. François Mitjavile considère que si les presses sont un peu rudes (tannins), elles valent par leur qualité aromatique. Le chai est maintenu à 16°... [Lire la suite]
15 mars 2011

Visite au Tertre Roteboeuf (1)

  Notre ami Arnaud nous a organisés, avec quelques amis Saint Emilionnais, une visite au Tertre Roteboeuf le jeudi 5 Mars. C’est toujours un plaisir de s’entretenir avec François Mitjavile sur la région de Bordeaux et sur sa vision du vin. Une approche historique et philosophique toujours présente, avec une réflexion permanente sur les améliorations à apporter à la conduite du vignoble pour hausser la qualité déjà très élevée des vins. En ce moment une partie du vignoble fait l’objet d’une remontée du palissage pour augmenter la... [Lire la suite]
11 mars 2011

Dégustation au Château Mangot : des vins en bouteille

  La dégustation débute par une série de vins en bouteille, un rosé, et trois vins rouges. Le Côtes de Castillon La Brande a été goûté plusieurs fois en deux mois, dont une deuxième fois le lendemain au Comptoir de Genès; ce vin nécessite une aération pour que le fruit s’exprime au mieux. Château Mangot 2007 est plus plaisant actuellement que le 2006 qui est un peu fermé, aujourd’hui avec des tannins qui demandent encore à se fondre.   Le rosé 2010 de Mangot  La robe est pâle, de couleur saumon, le nez est frais... [Lire la suite]
10 mars 2011

Dégustation au Château Mangot : Millésime 2010

 Photo réalisée par Yann Todeschini Le millésime 2010 présente des acidités « mûres », nettes. En ce sens, il présente des similitudes avec 2005. Les baies sont petites, avec un rapport pulpe et peau/pépins faible par rapport aux millésimes océaniques classiques, avec des rendements à l’hectare inférieur de 20% à ceux de 2009, pour les propriétés qui n’ont pas été grêlées en 2009. Les raisins ont des concentrations naturelles supérieures à ceux de 2005. Les vins dégustés à Château Mangot reflètent bien les caractères... [Lire la suite]
25 novembre 2010

Filet d'agneau aux épices et olives/Tertre Daugay 2008

Accord filetd'agneau et Tertre Daugay2008 Saint Emilion Grand Cru : Tertre Daugay 2008  La robe est soutenue, avec des reflets de couleur violine. L’olfaction est un peu discrète le premier jour, plus ouverte et expressive le deuxième jour, avec des arômes très purs de cerises, de fines épices et des notes de mûres sauvages et d’élevage de qualité. La bouche est fraîche, avec un grain tannique velouté en attaque, le vin devient plus séveux dans un centre bien charpenté aux tannins plus fermes. Les fruits sont ... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2010

Château Mangot (Saint Emilion Grand Cru) (fin)

Des vins, en bouteilles, provenant des vignobles Todeschini ont été dégustés lors d’un repas pris, avec Yann, à Saint Genès de Castillon, dans le restaurant « le Comptoir de Genès » qui a la particularité de réunir dans un même lieu, très bien rénové, une épicerie, un café, un restaurant et une cave à vins, centrée sur l’appellation Castillon-Côtes de Bordeaux. Les vins peuvent être bus à table au prix propriété.   Nous avons notamment goûté le premier millésime (2008) de la cuvée Mangot Todeschini.   Côtes... [Lire la suite]
10 novembre 2010

Château Mangot ( Saint Emilion Grand Cru) (1)

Château Mangot   Il aura fallu deux générations, et un travail obstiné pour faire de château Mangot ce qu’il est aujourd’hui : une superbe propriété de 37  hectares d’un seul tenant, sur la commune de Saint Etienne de Lisse, plantés essentiellement, sur le prolongement est du plateau argilo-calcaire de la côte Pavie. Dans toute aventure, il faut des pionniers, et à une période où le prix de l’hectare était loin des cours pharaoniques d’aujourd’hui, Simone et Jean Petit, les grands parents maternels de Yann et Karl... [Lire la suite]
17 décembre 2009

Visite au Tertre Roteboeuf : 20/10/2009

Commentaires d’Isabelle ( partie 2) « C’est oublier que Bordeaux fait des vins de garde, et qu’un élevage bien mené finira par se fondre avec le temps, en apportant plus de complexité au vin, et en le charpentant davantage. » Vantant le rôle et ce qu’il appelle les arômes de chauffe que le bois développe, François Mitjavile précisait un paradoxe de goût. Nous pouvons ne pas apprécier les notes d’élevage par ses caractéristiques boisées, mais nous sommes naturellement moins rétifs aux goûts de la braise lorsque nous nous... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 décembre 2009

Visite au Tertre Roteboeuf : 30/10/2009 (3)

Le travail au chai est en adéquation avec la conception du vin que se fait François Mitjavile. L’élevage dure deux ans, en barriques neuves (Radoux : blend), façonnées en chauffe longue et douce, avec des chênes à grains extrêmement fins de la forêt de Tronçais, pour que les tannins apportés par le bois ne donnent pas de goûts trop rudes. L’apport d’un élevage bien maîtrisé à Bordeaux conduit à la polymérisation des anthocyanes et des tannins, et à une oxydation ménagée du vin. Certains dégustateurs déplorent une aromatisation... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,