Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
25 juillet 2021

Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard "village" 2015, Médoc : Clos Manou 2017

Dans notre univers de vins bordelais, nous apprécions des vins qui peuvent se boire sans trop de garde (5 à 10 ans), comme ceux qui nécessitent des vieillissements longs pour offrir des textures soyeuses et de la complexité aromatique. Nous avons débouché une nouvelle bouteille du village 2015 de Simon Blanchard (Montagne Saint Emilion), qui est un vin de pied de côte. Les vignes (Merlot 85%, Cabernet franc 15%) sont plantées sur des sols et sous-sols argilo-sableux. Les vins sont élevés durant 20 mois, dont 13 mois avec des... [Lire la suite]

24 décembre 2020

Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2018, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard "village" 2016

Nous poursuivons notre découverte d'un vin du Domaine alsacien Paul Ginglinger avec une bouteille entrée en cave il y a quelques mois, le Riesling Drei Exa 2018 . Un vin sec qui signe comme les autres millésimes avec bonheur son terroir calcaire : aromatique, frais, dense, allongée et salin. Une très bonne tenue à l'air 24 heures après l'ouverture plaide pour quelques années de vieillissement en cave pour ceux qui préfèrent. Nous avons ouvert une nouvelle bouteille de la cuvée "Village" 2016 de Simon Blanchard (Montagne Saint... [Lire la suite]
12 juillet 2020

Rossignol-Trapet : Beaune Premier Cru : Les Teurons 2015, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard Village 2016

J'avais évoqué dans un billet précédent la venue d'un couple d'amis Guy et Caroline pour un apéritif dinatoire. Après avoir leur avoir fait goûter, à l'aveugle un Riesling Pfersigberg Ortel 2014 du Domaine Paul Ginglinger, j'ai servi à l'aveugle à Guy qui est amateur de Pinot noir bourguignon un Beaune Premier Cru Les Teurons 2015 du Domaine Rossignol Trapet . La palette aromatique de ce vin est dominé par des épices et des fruits noirs qui reflète le caractère solaire du millésime. La bouche est soyeuse, corsée avec élégance, avec... [Lire la suite]
06 février 2020

Saint Emilion : Pavie Macquin 2009, et Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : Village 2016

Nous avons choisi pour accompagner des petites côtes d'agneau cuites sur les sarments un vin de la rive droite. Nous avons donc délaissé pour ce dîner autour de l'agneau un habituel vin pauillacais ou languedocien. Ce fut l'occasion de regoûter Pavie Macquin 2009 d'abord pour lui même, et ensuite avec les mets. L'accord a été cohérent. Pavie Macquin 2009 s'est dégusté à un haut niveau, l'aération en carafe est nécessaire pour ce vin qui est d'évolution lente. Très aromatique, à la fois large et long, bien en chair, et doté de la... [Lire la suite]
02 juin 2019

Alsace: Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2015, Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : Village 2015 et 2016

Voici les commentaires de quelques vins dégustés lors de ce mois de mai et qui nous ont apporté les satisfactions que nous en attendions. Le Riesling Drei Exa 2015 du domaine Paul Ginglinger présente toute la générosité du millésime 2015 avec sa belle palette aromatique de fruits mûrs et d'épices, un milieu de bouche riche et bien doté, et sa longue finale droite et étirée par son terroir calcaire avec une fraîcheur de bon aloi. Un très beau Riesling sec qui se marie fort bien avec les produits de la mer. Nous avons ouvert à... [Lire la suite]
09 juillet 2018

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2015, et Montagne Saint Emilion : Simon Blanchard : "village" 2015

  Lors de la dégustation faite au Week-End des Grands Crus samedi 16 juin au Hangar 14 à Bordeaux, les vins de la rive droite se sont globalement difficilement goûtés avec des finales marquées par l'élevage donnant des sensations de sécheresse et d'astringence. Les conditions atmosphériques (température et pression) associées à une phase un peu plus austère pour les vins en bouteille à ce moment là sont peut-être des facteurs expliquant ce phénomène. Je reviendrai sur cette dégustation ultérieurement. J'ai ouvert... [Lire la suite]