Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 février 2019

Saint Emilion : Château l'Hermitage 2001, Médoc : Château Saint Hilaire 2014, Sauternes : Clos Le Comte 2015

 

 

 

 

 

 

P1090487

Pour la suite de ce repas, nous abordons les vins rouges  : ils permettent de profiter d'un paleron de boeuf cuit en basses températures, accompagner de quelques chanterelles. Nous avons poursuivi avec ces mêmes vins sur quelques fromages. Le plateau est suffisamment varié et présent aussi des fromages persillés. De fait, nous ouvrons également le Sauternes, qui sera terminé sur l'orange givrée. D'ordinaire, nous évitons les glaces et sorbets sur le Sauternes, mais en prévision de ce vin, la glace a été confectionnée à partir d'un sabayon au Sauternes et elle a été sortie du réfrigérateur quelques longues minutes avant la dégustation.

 

oranges-givrees (2)

Voici quelques lignes de rappel sur l'origine du Château l'Hermitage (Saint Emilion)

Madame Gaboriaud-Bernard, actuelle propriétaire de Château Bourseau (Lalande de Pomerol) exploitait aussi depuis 1976 le Château Matras (Grand Cru Classé de Saint Emilion) qui lui appartenait ainsi qu'à ses deux soeurs. Cette belle propriété de 12,5 hectares située entre les châteaux Canon, Angelus, et Tertre Daugay dispose de vignes plantées sur deux types de sols (silico-calcaire associé à de la crasse de fer, et argilo-calcaire) avec un encépagement judicieux (Merlot 60% et Cabernet franc 40%) .

Deux vins ont été produits sur cette propriété : Château Matras et Château l'Hermitage, un vin de garage (4 hectares sélectionnés sur les 12,5 hectares) qui a connu son heure de gloire au début des années 2000.

En 2011, le château a été vendu à la suite de divergences familiales aux propriétaires de Château Canon (frères Wertheimer), mais sans le stock.

 

 

Saint Emilion : Château l'Hermitage 2001

La robe est assez profonde de couleur rubis, très légèrement orangée au bord du verre. Le bouquet intense évoque les cerises, les épices douces, avec des notes de cassis et de truffes noires. L'attaque est bien en chair et veloutée, le centre bien rempli offre des rondeurs avenantes, agrémenté de fruits éloquents. La finale est allongée, fraîche, bien tenue par des tannins finement enrobés, et aromatique (belle expression truffée). Noté 16, même note plaisir

 P1090485

Médoc : Château Saint-Hilaire 2014

assemblage : Cabernet Sauvignon 55%, Merlot 45% , ce vin a été commenté dans un billet précédent, mais dégusté à l'aveugle lors de ce dîner

La robe est assez profonde de couleur rubis à sanguine. Le nez est ouvert avec des arômes de cassis, de cerises nuancés de notes épicées et florales, et un élevage en retrait. La bouche est fraîche, tonique, fruitée, bien construite par des tannins serrés finement enrobés. La finale est tenue par des tannins plus fermes qui auront besoin de se patiner, mais qui assurent une bonne tenue; elle est fraîche, aromatique et d'une honnête persistance. Noté potentielle 15, note plaisir 14



Sauternes : Clos Le Comte 2015

La robe a une teinte or assez soutenue. Le nez ouvert évoque les fruits finement rôtis (mangue et oranges) avec des notes d'épices douces, florales et de miel. La bouche est moelleuse, assez dense, avec une liqueur nette dans une construction longiforme, élégante, et fruitée. La finale est allongée, équilibrée par une franche fraîcheur, avec une matière délicate plus fine que riche, d'une bonne expression aromatique. Noté 15/ 15,5 , note plaisir 15. Le vin manque un peu de richesse et de présence dans ce millésime 2015 plutôt qualitatif.

 P1090486

 

Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire