Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 mars 2018

Domaine Huet : Clos du Bourg demi-sec 2005, Châteauneuf du Pape : Charvin 2000, Terrasses du Larzac : Montcalmès 2012

WP_20180325_13_09_31_Pro

Je poursuis les commentaires de quelques bouteilles ouvertes ce dernier mois.

J'avais fait, il y une dizaine d'années l'acquisition de quelques bouteilles du Clos du Bourg demi-sec 2005 du domaine Huet. J'avais noté quelques signes de début d'oxydation sur des vins de plus d'une dizaine d'années de cette propriété, et plus encore sur des vins plus jeunes des nouveaux propriétaires. J'ai donc décidé d'ouvrir cette dernière bouteille du millésime 2005, bien conservée dans une cave fraîche.

Le vin est net avec une légère évolution normale compte tenu de son âge et s'est fort bien goûté dès le premier jour et encore mieux le lendemain (voir le commentaire). Il n'y a aucun urgence à déboucher les bouteilles de ce même vin si elles ont été bien conservées.

J'ai commencé à acheter les vins du Domaine Charvin ( essentiellement les Châteauneuf du Pape) depuis le millésime 2000. J'ai débouché ma dernière bouteille de ce millésime. Le vin est à point à mon goût, et le vieillissement montre de façon didactique qu'il calme et équilibre les ardeurs (alcool) des vins issus d'un millésime plutôt solaire.

J'aime beaucoup Montcalmès dans le millésime 2012, qui dispense des arômes floraux séduisants, une bonne constitution sans exubérance, et une impeccable fraîcheur en finale. Cette bouteille encore meilleure le lendemain, nous a offert tout le plaisir que nous en attendions.



Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).



Vouvray: Domaine Huet : Clos du Bourg : demi-sec 2005

WP_20180325_13_09_27_Pro

La robe or clair est brillante. Le nez expressif évoque le coing, la poire, les épices douces, les fleurs séchées, avec un pointe de miel. La bouche est bien en chair, assez grasse, veloutée, plus pleine et ample dans un centre fruité. La finale est allongée, bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi, dynamique assez complexe, persistante et saline. Noté 16,5, note plaisir 16

WP_20180325_13_09_12_Pro

Châteauneuf de Pape : Domaine Charvin 2000

WP_20180325_13_09_19_ProLa robe est soutenue de couleur rubis à grenat et évoluée au bord du verre. Le bouquet est intense, avec des arômes floraux (déclinaison de roses), de cerises légèrement kirschées, de garrigue, avec des notes de chocolat, de réglisse et de léger menthol. La bouche est soyeuse, bien en chair, tenue par des tannins fins et serrés tramés dans un corps dense rehaussé d 'expressifs fruits épicés. La finale est longue, très veloutée, complexe, persistante et harmonieuse. Noté 16,5, même note plaisir.



Terrasses du Larzac : Montcalmès 2012

WP_20180325_13_09_23_Pro

La robe est soutenue à très soutenue de teinte pourpre à sanguine. L'olfaction est avenante et bien ouverte, avec des arômes floraux ( rose et violette), de fruits rouges (cerises ) et noirs (cassis), de boite à épices, et de garrigue. L'attaque est veloutée, le vin prend de la dimension et du corps avec élégance dans un milieu du bouche charnu et très fruité. La finale est allongée, d'un bon maintien, dotée d'une texture veloutée, aromatique, persistante, et bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi. Noté 16,5, note plaisir 16

WP_20180325_13_09_08_Pro



Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire