Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

08 avril 2021

Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2016, Margaux : Malescot Saint Exupéry 2009

Suite et fin du repas commenté dans le billet précédent et qui concerne le menu de Pâques : les deux vins commentés sont ceux qui ont été appréciés sur un tajine de poulet aux épices, puis un Saint Nectaire et enfin des pommes rôties au four, aux amandes et à la gelée de groseille.

 

 

IMG_20210402_203226

 

 

IMG_20210406_174820

Les deux vins rouges ( Mas Jullien : Lous Rougeos 2016, et Malescot Saint Exupéry 2009) ont été ouverts et mis en carafe deux heures avant la dégustation. Ils se sont goûtés à un excellent niveau. Le lendemain après conservation nous étions à un stade supérieur, celui de grands vins ce qui n'est pas surprenant pour la régularité de la cuvée Lous Rougeos du Mas Jullien.

Lors de la dégustation des primeurs 2009 de l' appellation Margaux , Malescot Saint Exupéry était pour ma part le vin qui était ressorti en tête des vins présentés par l'UGC. J'en ai donc acheté quelques bouteilles. La première bouteille ouverte l'année suivant sa mise sur le marché tenait toutes ses promesses, et celle commentée aujourd'hui est conforme à nos attentes.

Les commentaires ci-dessous sont ceux de la deuxième dégustation. ( 24 heures après l'ouverture des bouteilles).


IMG_20210406_174816

Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Lous Rougeos 2016

assemblage : Carignan 60%, Syrah 40%

La robe est assez profonde, violine près du disque . Le nez est séduisant et expressif avec des arômes de mûres, de cassis, d'épices variées ( dont un poivre fin) , de violettes, de sauge et de laurier, et une pointe de réglisse. La bouche est très veloutée et charnue, avec des sensations ascendantes, dense, concentrée avec élégance, et dotée de fruits éloquents. La finale est longue, fraîche, harmonieuse, veloutée, avec une élégante tonicité, aromatique et complexe. Noté 18, note plaisir 17 ( première dégustation)



Margaux : Malescot Saint Exupéry 2009

IMG_20210404_132621

La robe est assez profonde sanguine au bord du verre. Le bouquet intense évoque les fleurs variées ( roses, pivoines et violettes), les petites baies noires (cassis dominant), les cerises, avec des notes d'épices douces et sanguines. La bouche est soyeuse, les tannins très fins et mûrs se trament dans un corps plein, dense, avec de l'ampleur, agrémenté de fruits très expressifs. La finale est longue, très veloutée, , d'une bonne fraîcheur, expressive, complexe, avec un côté aérien qui n'est pas contradictoire avec la densité de la matière. Noté 18, note plaisir 17 (première dégustation )





Posté par Daniel S à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire