Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

28 mars 2018

Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2015, Turquie Pendore Château Serie 2015, Castillon-Côtes de Bordeaux : Beynat Léonard 2011

WP_20180327_14_37_32_Pro

Voici les commentaires de quelques vins dégustés depuis un bon mois.

L'occasion de rencontres avec quelques passionnés ( amateurs ou professionnels) me permet de leur faire découvrir quelques vins en dégustation à l'aveugle. Le Riesling Drei Exa 2015 du Domaine Paul Ginglinger a été très apprécié par des dégustateurs qui goûtent assez souvent les vins alsaciens, ce qui ne fait que confirmer la grande qualité de ce Domaine.

Le vin turc : Pendore Kavaklidere Château Serie 2015 (cépage : Okuzgözü) s'est remarquablement goûté : aromatique, complexe, corsé, charnu, long, et d'une admirable fraîcheur. Si j'avais eu à déguster ce vin à l'aveugle, jamais je ne l'aurais placé en Turquie.

La bouteille de Château Beynat (appartenant à Alain Tourenne) cuvée Léonard 2011 s'est goûtée et bue avec plaisir. Un vin qui se montrait assez tannique, peu charnu, et doté d'une palette aromatique modérée (il y a deux ans et demi) a évolué superbement lors du vieillissement sous verre, au point d'avoir gommé toutes les aspérités de la première dégustation, et d'offrir aujourd'hui un très bon plaisir (voir le commentaire).



Conditions de dégustation

Les vins ont été goûtés , comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).



Alsace : Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2015

WP_20180327_14_37_37_Pro

La robe decouleur or léger est brillante. Le nez est expressif, avec des arômes de citrons mûrs, de fruits de la passion, d'épices douces et de léger naphte. L'attaque est charnue et veloutée, le vin se développe dense et tenu par une élégante colonne vertébrale acide dans un centre fruité. La finale est allongée, étirée par cette fraîcheur avenante, fruitée, épicée, persistante saline et salivante. Note potentielle 16/16,5, note plaisir 15,5

WP_20180327_14_37_41_Pro

Turquie : Pendore : Kavaklidere : Château Serie : Okuzgözü 2015

WP_20180327_14_37_49_Pro

La robe est assez soutenue de couleur pourpre. L'olfaction intense évoque les cerises, les framboises, les épices orientales, le jasmin et les roses. La bouche est nette, pure, élégante, dense, corsée avec élégance, délicatement charnue, très veloutée, et très fruitée. La finale est longue, dotée d'une texture quasiment soyeuse, tenue par des tannins bien enrobés, fraîche , harmonieuse, très aromatique et persistante. Noté 17, note plaisir 16,5



Castillon-Côtes de Bordeaux : Beynat cuvée Léonard 2011

WP_20180327_14_37_45_Pro

La robe est assez profonde, de teinte sanguine au bord du verre. Le nez est bien ouvert avec des arômes de cerises, de cassis, de fines épices, de légère réglisse et une élevage quasiment fondu. La bouche est veloutée, bien en chair, plus pleine et plus ronde dans un centre doté de fruits éloquents. La finale est élancée, d'un bon maintien tout en conservant une texture veloutée, fraîche, expressive et d'une bonne persistance. Noté 15,5, même note plaisir.



Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire