Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 janvier 2018

Des vins français dans les trois couleurs dégustés à l'aveugle

André nous propose de participer samedi soir 20 janvier à un apéritif dînatoire chez lui. Nous sommes en petit comité (Isabelle, André et son fils, Yannick, un jeune oenologue, et moi). Plus que pour l'appréciation des mises en bouche, c'est avant tout une dégustation à l'aveugle de vins variés qui fait l'objet de cette réunion. Les vins sont donc goûtés pour eux-mêmes puis accompagnent les mets ( samossas de tofu et d'olives, gravelax de saumon, crème de cèpes, et tapenade d'olives noires). Je les commente dans leur ordre d'apparition.

La première bouteille est défectueuse, il s'agit de Pierre Précieuse 15 d'Alexandre Bain. Nous ajoutons donc notre modeste contribution à la controverse concernant les vins de ce producteur.

P1080038

La Clos de Beaujeu 2011 est conforme à ce que j'en attendais ( je ne suis pas à l'aveugle sur cette bouteille) dans ce millésime atypique qui a vu l'été se dérouler...au printemps.

Le Chablis 2016 de Christian Moreau issu d'un millésime à l'été chaud est réussi, avec suffisamment de fraîcheur en finale pour équilibrer le vin.

Le Chardonnay Guimbelot 2015 d' Henri Jammet apporté par Yannick s'est très bien dégusté. Un dégustateur a évoqué la Côte de Beaune. Ce vin est issu d'une parcelle d'un hectare et demi, planté en Chardonnay à 10.000 pieds/ hectare sur la commune de Saint-Sornin en Charente Maritime, et sur des sols d'argile rouge. Le vin a fort bien tenu son rôle et s'est très bien goûté.

L'Hermitage 2008 de Tardieu-Laurent est à maturité, dans un millésime qui ne lui est pas favorable, et qui lui fait perdre un peu de sa typicité.

Autant nous avions fort bien goûté la cuvée Aguirre 2009 du Domaine de La Salade Saint-Henri, autant ce millésime 2015 nous a offert un vin tannique, astringent en finale, et marqué par des arômes de poivrons. Il faudra le revoir sur une autre bouteille.

L'original Tuilé de Saint Jeannet (Alpes Maritimes) de la famille Rasse élevé en bonbonnes 6 à 8 mois au soleil (en solera) apporté aussi par Yannick a été bien apprécié.

Nous terminons cette dégustation avec l'excellent liquoreux du Château Rozier- Morillons dans le grand millésime 1990, qui une fois de plus a ravi les dégustateurs .



 

 

 

 

 

Vin de France : Alexandre Bain : Pierre Précieuse 15

La robe présente une teinte dorée soutenue. Le nez évoque la pomme cuite et la noix associés à des arômes fermentaires. La bouche est assez gazeuse, avec de l'amertume et se rapproche d'un goût de cidre. En bref une bouteille défectueuse.

P1080043

 

Sancerre : Gérard Boulay: Clos de Beaujeu 2011

P1080036

La robe est jaune clair avec des reflets or. L'aération accentue des arômes de fruits exotiques ( oranges et fruits de la passion), d'épices douces, avec des notes florales et de léger élevage en arrière plan. La bouche est séduisante, très veloutée, bien en chair, doté d'un corps bien dessiné, rehaussé de fruits expressifs. La finale est fraîche, assez tonique, d'une expressive persistance aromatique, avec une petite pointe de sucres résiduels que le temps estompera . Noté 16, note plaisir 15,5



Chablis : Christian Moreau : millésime 2016

P1080041La robe or pale est brillante. L'agitation libère des arômes de poire, de légères épices, avec des notes d'agrumes et florales. La bouche est avenante , avec une la matière délicatement charnue, dense, assez ample, et fruitée. La finale est allongée, élégante, d'un délicat velouté de texture, d'une bonne fraîcheur, fruitée, finement épicées et saline. Note plaisir 15



Vin de France : Henri Jammet : Chardonnay : Guimbelot 2015

P1080032

capsule ivoire

La robe offre une couleur or assez soutenue. Le nez bien ouvert évoque les fruits blancs ( poire) et jaunes, les épices douces (dont la cannelle), avec des notes fumées, et de fleurs capiteuses. La bouche est puissante, bien en chair, ample, veloutée, rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, avec une matière mûre, toujours veloutée, aromatique, et persistante, bien équilibrée par une fraîcheur perceptible. Note plaisir 16. Une palette aromatique un peu simple limite le plaisir.



Hermitage : Tardieu-Laurent : millésime 2008

P1080028

La robe est assez profonde de couleur rubis à grenat. Le bouquet ouvert évoque les fruits noirs( cassis dominant) de légères épices (sans le poivre) avec des notes de garrigue, et d'humus. La bouche est souple, finement charnue, de construction longiforme, avec des tannins fondus, assez fruitée. La finale est fraîche, tenue par des tannins un peu plus fermes, d'une bonne expression aromatique mais sans complexité, avec une petite touche végétale (qui n'est pas rédhibitoire) en ultime sensation. Note plaisir 15

P1080026

Pic Saint Loup : Château La Salade Saint-Henri : cuvée Aguirre 2015

 

P1080022

La robe est saturée avec un liseré de teinte sanguine. L'aération libère des arômes de petites baies noires, d'épices variées, avec des notes de poivrons. La bouche est puissante, charpentée par des tannins fermes, très finement charnue, et assez fruitée. La finale est imposante, assez tannique, un peu austère, et astringente, avec des arômes de fruits noirs, d'épices, et de poivron. Note plaisir 12



IGP Alpes Maritimes : Vignoble des Hautes Collines : Tuilé de Saint Jeannet

P1080030

La robe offre une teinte rose saumon. L'olfaction ouverte évoque les fraises, la pomme fraîche, de légères épices, avec une touche florale. La bouche est souple, veloutée, avec des rondeurs avenantes dans un centre fruité. La finale est fraîche, élancée, fruitée (fruits mûrs), florale, et épicée, avec une légère amertume de peau de fruit. Original et bien fait. Note plaisir 15



Premières Côtes de Bordeaux : Château Rozier-Morillons 1990

P1080027

La robe est légèrement ambrée, avec des reflets orangés. Le bouquet est intense avec des arômes d'abricots, d'oranges, d'épices douces, de fruits secs et de miel. L'attaque est charnue et onctueuse, le vin se développe avec une élégante concentration dans un centre ample et très fruité. La finale est longue, harmonieuse, très aromatique et persistante, avec un pointe saline. Note plaisir 16,5


P1080046

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire