Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 septembre 2020

Alsace : Vincent Sipp : Riesling Grand Cru Osterberg 2012, Chassagne-Montrachet : Marc Colin :Premier Cru : Les Caillerets 2011

Nous sommes conviés à La Table de Margot par Joseph, le propriétaire du Château Fleur de Roques. Pour ceux qui n'y sont jamais allés, c'est impératif, il faut s'y rendre. La table est tenue par un cuisinier, inventif, précis. Et les accords mets vins sont toujours solides, sans erreur aucune, grâce aux connaissances de Joseph.

Les déjeuners ou les dîners sont toujours de grands moments de plaisir. Les menus sont des surprises agréables et toujours renouvelés et nous devons à Joseph la recherche de l'idéal quant à l'accord mets/vins.  Les vins commentés dans ce billet sont ceux qui ont été placés sur les mises en bouche et l'entrée : 

118676060_352559116116902_6339739240896756682_n

 

 

118782022_633045714302452_2645931192590880423_n

 

 

 

118767906_455128648795480_5322739114147163344_n

 

 

 

118775240_319292256064563_6891653242185043001_n

 

 

Les vins sont servis à l'aveugle, ils proviennent de la cave souterraine de notre hôte creusée dans le calcaire à astéries. Ils sont d'évolution lente à très lente.

Alsace : Vincent Sipp : Riesling Grand Cru Osterberg 2012

La robe or clair est brillante. Le nez est élégant et expressif avec des arômes de citrons, d'oranges, de fleurs champêtres, et des notes de fruits blancs . La bouche est droite, délicatement charnue et veloutée, avec un profil un peu plus rond dans un milieu de bouche fruité. La finale est allongée, tendue, tonique, fraîche, aromatique et saline. Noté 16,5, note plaisir 16

118729505_239060184050201_2879142497059398775_n

Chassagne- Montrachet : Marc Colin : Premier Cru : Les Caillerets 2011

La robe jaune clair à or léger est brillante. L'olfaction accentue à l'aération des arômes de poire, de légères infusions, d'agumes ( dont le citron) avec une pointe d'épices, et de léger champignons. La bouche offre une chair délicate et veloutée, le vin prend de la consistance et un peu plus d'amplitude dans un centre fruité. La finale est étirée par une nette fraîcheur, avec une légère sensation de fermeté, elle est expressive ( dominante citronnée) et saline. Noté 16, note plaisir 15,5 ( un vin qui paraît très jeune)

Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire