Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 avril 2018

Bordeaux Primeurs 2017 : l'appellation Pessac-Léognan à l'UGC

 

 

carte de pessac leognan

 

Cette appellation a été plus ou moins affectée par l'intense gel de la fin du mois d'avril 2017. Les vignobles situés sur la commune de Pessac ont été quasiment épargnés. D'une façon générale les propriétés ont fait les efforts nécessaires pour élaborer leur meilleur vin possible tel que nous avons pu l'observer lors de cette dégustation à l'UGC.

Les finales sont fraîches à très fraîches, comme nous avons pu l'observer sur quasiment l'ensemble des appellations, avec un côté néanmoins un peu plus vif dans le Médoc comme je l'évoquais hier.

Le Château La Louvière poursuit son ascension que nous avions commencer à percevoir depuis deux à trois ans. Les Carmes Haut-Brion n'était pas présent à cette dégustation de l'UGC, mais je l'ai ajouté pour le situer parmi ses congénères. Ce vin est très construit, riche, dense, mûr avec une acidité en finale moins élevée que celle des autres vins. Je l'ai beaucoup aimé, mais je ne suis pas certain qu'il fera l'unanimité parmi l'ensemble des dégustateurs.

Pour le reste, les ténors habituels de l'appellation ont encore élaboré de très beaux vins.

 

Les robes sont assez profondes à profondes de couleur sanguine à violine

WP_20180417_11_42_38_Pro

 



Bouscaut 2017

Une légère prise de bois s'estompe à l'agitation et libère des arômes de fruits un peu mats et épicés. La bouche de construction allongée est délicatement charnue, veloutée un peu plus haute dans un centre fruité. La finale est fraîche tonique, d'une bonne allonge, fruitée et florale. Noté 90-92



Carbonnieux 2017

Des arômes de cassis et de cerises, nuancés de notes florales soulignent une olfaction ouverte. La bouche est assez charnue, plus ronde dans un centre fruité, à la texture veloutée. La finale est allongée, tout en restant veloutée, très fraîche, aromatique et soutenue. Noté 91-93



Les Carmes Haut-Brion 2017 dégusté ailleurs

L'aération intensifie des arômes de cassis, de prune noire, d'épices , d'encens, de fine réglisse. La bouche est intense, complexe, corsée, bien en chair très veloutée, profonde, fruitée. La finale est longue, intense, tenue par des tannins très bien enrobés, fraîche, expressive et persistante. Noté 95-97

carmes haut brion

Domaine de Chevalier 2017

Le nez expressif évoque le cassis, les cerises, les violettes, et de petites notes fumées. La bouche est dotée d'une chair veloutée, le vin prend de la densité dans un centre fruité. La finale est fraîche, élancée , d'un avenant velouté de texture, aromatique et persistant. Noté 92-93+



Château de France 2017

L'agitation dissipe une prise de bois et libère des fruits rouges et des notes florales. La bouche de construction longiforme est fruitée délicatement charnue et veloutée. La finale est étirée, fruitée, florale portée par une acidité un peu vive. Noté 88-90+



Latour-Martillac 2017

L'olfaction évoque le merrain, le cassis, les fruits rouges avec des notes florales. La bouche de construction allongée est fruitée, finement charnue, légèrement plus dense en son milieu. La finale est linéaire, fruitée, avec une acidité un peu vive, et une petite sécheresse ( prise de bois). Noté 89-91


WP_20180417_11_43_01_Pro

La Louvière 2017

Le nez est élégant et ouvert avec des arômes de cassis, de cerises, et des notes fumées et un élevage soigné. La bouche est construite, plus haute et plus dense dans un centre charnu et velouté. La finale d'un séduisant velouté de texture est allongée, fraîche, expressive et persistante. Noté 92-94



Malartic-Lagravière 2017

L'aération estompe une légère prise de bois et libère des arômes de baies noires, de cerises, et de fines épices. La bouche est bien remplie, avec un corps bien dessiné et dense, habillé par une chair très veloutée, rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, veloutée, soutenue, fraîche, très aromatique. Noté 93-95



Olivier 2017

Le nez reste discret (légers fruits) et sur l'élevage. La bouche est linéaire élancée, doté de fruits modérés, la finale est dotée d'un acidité un peu vive, assez fruitée et asséchante (prise de bois) . Noté 87-89 en l'état



Pape Clément 2017

L'olfaction est expressive et séduisante avec des arômes de cassis, de mûres, de fines épices, de violettes et un élevage distingué en arrière plan. La bouche est élégante les tannins fins et mûrs enrobés par une chair très veloutée se trament dans un corps oblong, dense, doté de fruits éloquents. La finale à la texture veloutée est longue, fraîche, avec une palette aromatique expressive et persistante. Noté 94-96



Pique Caillou 2017

L'échantillon manque de netteté. A revoir



Smith Haut Lafitte 2017

Le nez est expressif avec des arômes de fruits mûrs (cassis, cerises) de légère épices, avec une touche de violette. La bouche est charnue, et très veloutée, les sensations sont ascendantes, le centre est dense, et corsé avec élegance, rehaussé de fruits expressifs. La finale est longue, fraîche, précise, soutenue et expressive. Noté 94-96


P1080231

 

Grille de lecture

Vin défectueux : non noté. 10-12/79-83 : vins sans défauts majeurs, mais sans intérêt, 12,5-13/84-85 : vin moyen, 13,5-14/ 86-87 : assez bon vin, 14,5-15/88-89: bon vin  15,5-16/90-91 : très bon vin, 16,5-17/92-93 : excellent vin, 17,5-18/94-95 : grand vin, 18,5/96 : très grand vin, 19-19,5/97-98 : vin exceptionnel, 19,75/99 : une approche de la perfection

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2017 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire