Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 octobre 2013

Dîner-dégustation entre amateurs: les vins liquoreux (fin)


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

IMGA9300

Pour conclure ce dîner, nous avons choisi de ne pas servir de fromages, après ces deux séries de vin rouges. Nos convives étant amateurs de Sauternes, mon épouse a préparé deux desserts pour accorder avec les vins : déclinaison d’abricots à l’estragon et bavarois à la mangue.

J’avais fait le choix d’ouvrir un Sauternes et un Barsac du même millésime (2007) pour voir si mes amis, à l’aveugle, arriveraient à les situer, sans aucune information. Le résultat a été probant.

Les vins qui ont été mis en carafe deux heures avant la dégustation, sont encore trop jeunes pour exprimer tout leur potentiel, et cinq années de plus en cave apporteront davantage de complexité et de plaisir.

 Deux desserts ont été proposés : le premier est de l'abricot rôti au miel et à l'estragon, accompagné de son coulis et le deuxième est un bavarois à la mangue.


Ce sont des desserts simples et très rafraîchissant qui se combinent bien avec les saveurs des sauternes, qu'ils soient jeunes, comme c'est le cas pour ces deux 2007.

 

Toutefois ces vins ont leur complexité, pas encore complète, mais indéniable en l'état. Les desserts permettent par leur simplicité de mettre en valeur la composante aromatique de chacun d'eux.

Sauternes Clos Haut Peyraguey 2007

IMGA9313

 

 

 

 

La robe de couleur or est brillante, le nez bien ouvert et net évoque l’abricot, la mangue, les épices orientales, avec des notes de miel. La bouche est onctueuse, dense, avec une liqueur richement dotée agrémentée de saveurs pures de fruits rôtis. La finale est longue, intense, d’une bonne fraîcheur, pulpeuse, d’une bonne fraîcheur soulignée par la même pureté de saveurs que celles du milieu de bouche et de l’olfaction (fruits rôtis, épices douces, miel) Noté18, note plaisir 16,5.

 

 

Sauternes Doisy Daëne 2007


IMGA9316

La robe offre une teinte or soutenu. L’olfaction est expressive, avec des arômes d’agrumes confits (oranges et mandarines), d’abricot au second plan, de fines épices douces et des notes de miel. La bouche, dans une construction allongée est élégante, d’une belle délicatesse, avec une chair moelleuse et des saveurs de fruits confits et rôtis, le centre est riche et plein, sans la densité et la puissance du Clos Haut Peyraguey. La finale est très persistante, élancée, bien dessinée, d’une belle fraîcheur, savoureuse (fruits, épices, et notes de miel). Noté 17, note plaisir 16

 


IMGA9302

Posté par Daniel S à 00:01 - Liquoreux - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire