Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 décembre 2016

Chablis : Dauvissat : Premier Cru Séchet 2007 et Sancerre : Alphonse Mellot : Edmond 2006

 

 

 

P1060256

 

Le repas se poursuit avec deux vins blancs servis à l'aveugle, après avoir été mis en carafe entre un heure et deux heures et demie selon les sensations d'une première dégustation faite par notre hôte à l'ouverture des bouteilles.

Ces vins ont accompagné respectivement une bisque de tourteau aux piments d'Espelette et un soufflé aux fromage. Les accords ont été cohérents.

P1060253

 

Le Chablis Premier Cru Séchet 2007 de Dauvissat est pratiquement sur son plateau de maturité, pour l'amateur qui ne recherche pas les arômes d'évolution. Il est bien constitué dans le contexte du millésime et laisse entrevoir des sensations minérales dans la finale (salinité bien marquée) qui participent à accentuer le caractère salivant du vin.

La cuvée Edmond 2006 d'Alphonse Mellot (Sancerre) a été conservée suffisamment longtemps sous verre pour estomper un élevage souvent marqué dans les jeunes vins, qui n'est pas apprécié par de nombreux amateurs. Cette bouteille avec un vin d'une jeunesse insolente, s'est remarquablement goûtée. Cinq ans de garde supplémentaire dans une bonne cave, pour les possesseurs de cette cuvée dans ce millésime apporteront davantage de complexité. 

 

Chablis : Vincent Dauvissat : Premier Cru Séchet 2007

P1060254

La robe offre une teinte or légèrement soutenue. Le nez bien ouvert évoque les fruits blancs (poire) les agrumes, les fleurs printanières, avec des notes de calcaire broyé. La bouche est veloutée, délicatement charnue en attaque, plus dense et plus en chair dans un centre bien dessiné et fruité (agrumes). La finale est allongée, bien tenue par une fraîcheur de bon aloi, tonique, persistante, minérale (calcaire écrasé et saline). Note plaisir 16,5

 P1060255

Sancerre : Alphonse Mellot : cuvée Edmond 2006

P1060257

La robe or pale est brillante. L'olfaction est intense avec des arômes de fruits de la passion, d'oranges et de citrons mûrs, de fines épices orientales, de fleurs séchées, avec des notes légèrement fumées et de calcaire broyé. La bouche, d'une admirable jeunesse, est charnue, très veloutée en attaque, le vin se développe avec énergie et puissance dans un milieu de bouche conservant une texture veloutée et très fruité. La finale est longue, dynamique, persistante, fraîche, et très saline. Note plaisir 17,5

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire