Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

07 décembre 2016

IGP Alpilles : Domaine de Trévallon 2001 et Pomerol : Gazin 1981

Le repas se poursuit avec deux vins rouges servis en carafe, à l'aveugle, pour accompagner un filet de bœuf, pommes «pont-neuf», avec une sauce élaborée avec les troisièmes presses de La Fleur de Roques 2016. L'accord a bien fonctionné avec le premier vin commenté.

P1060237

Trévallon 2001 que j'avais goûté à un excellent niveau, il y a trois ans, s 'est encore bonifié. Il a toutes les qualités d'un grand vin : complexité aromatique, velouté à soyeux de texture, corps dense et profond, et une finale longue harmonieuse, et persistante.

Gazin 2001 a énormément souffert derrière lui : une palette aromatique évoluée assez agréable, malgré un léger manque de maturité (poivron), une bouche svelte et peu consistante, et une finale manquant d'allonge. Nous sommes loin des excellents vins de ce château élaborés dans les meilleurs millésimes durant ces dix dernières années.

 

IGP Alpilles : Domaine de Trévallon 2001

La robe est assez profonde, de couleur pourpre à rubis. Le bouquet est intense avec des arômes de baies de cassis et de sureau écrasées, de boite à épices ( avec une petite note poivrée) de truffes noires, d'herbes aromatiques, avec des notes fumées. La bouche est élégante, très veloutée à soyeuse, les tannins mûrs et fins se trament dans un corps dense, concentré avec élégance rehaussée d'expressifs fruits épicés. La finale est longue, d'un très bon maintien, veloutée, harmonieuse, persistante et complexe. Note plaisir 18

 

 

P1060259

P1060260

 

 

Pomerol : Gazin 1981

P1060262

La robe soutenue est évoluée (teinte orangée à brune). Le nez d'une bonne intensité évoque les cerises "au naturel"  les fines épices (dont la cannelle), la truffe noire, avec une touche de fruits noirs, et des notes de poivron jaune. La bouche est souple, longiforme, veloutée, linéaire, svelte, agrémentée de fruits « cuits ». La finale d'allonge modérée est fraîche, effilée, soulignée par des arômes évolués.

Note plaisir 13

P1060261

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire