Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

10 octobre 2014

Saint Joseph :Stéphane Robert : Domaine du Tunnel 2009, et Chinon: Bernard Baudry: Clos Guillot 2008

Une prochaine séance de notre club de dégustation qui sera consacrée à l’appellation Saint Joseph m’incite à ouvrir une bouteille du Domaine du Tunnel dans le millésime 2009. Le vin a été mis en carafe une bonne heure avant la première dégustation. Il est déjà ouvert et plaisant mais avec des tannins assez fermes en  finale, avec des arômes sensibles d’élevage. Il se présente bien en place et plus séduisant  le lendemain (voir le commentaire).

Après quelques déceptions avec des vins de Chinon ces derniers mois, j’ai souhaité voir ce que devenait le Clos Guillot 2008 de Bernard Baudry. Le vin a été aéré en carafe deux heures avant d’être goûté une première fois, avec un nez net et des fruits gourmands, et le deuxième jour, les tannins étaient un peu moins marqués. Il restait un tiers de bouteille d’un excellent vin de Bordeaux (Côtes) du millésime 2012 que nous avons dégusté en même temps que le Clos Guillot 2008. Nous avons pu percevoir toute la différence existante  dans la qualité des tannins entre les deux vins, et celle entre un excellent vin et un bon vin.

 

GrandeP1000953

Saint Joseph : Stéphane Robert : Domaine du Tunnel 2009

P1000950

La robe est assez profonde à profonde, avec un liseré de teinte violine. Le bouquet est net et expressif, avec des arômes de cerises noires, de mûres, et de baies de sureau, d’épices variées (dont le poivre), avec des notes florales, et d’élevage de qualité en retrait. L’attaque est très veloutée les tannins fins et mûrs sont enrobés par une chair délicate, ils se trament dans un corps fusiforme plein et dense agrémenté d’intenses fruits épicés. La finale est allongée, bien dessinée, un peu plus tannique, d’une bonne fraîcheur, soutenue, harmonieuse, d’une excellente expression aromatique. Note potentielle 16,5, note plaisir 16.

Chinon : Bernard Baudry : Clos Guillot 2008

P1000951

La robe est assez profonde, de couleur sanguine à pourpre soutenu, le nez bien ouvert évoque les cerises mûres et fraîches, de légères épices (muscade), avec des notes florales, une pointe de réglisse, et de léger élevage en retrait. La bouche est assez veloutée, les tannins mûrs et un peu rustiques sont enrobés par une chair qui atténue cette sensation un peu brutale. Le centre est assez rond, convenablement charpenté et rehaussé de fruits gourmands. La finale de longueur normale est fraîche, élancée, d’une bonne persistance aromatique ( fruits, épices, et notes florales). Noté 14,5, même note plaisir

Posté par Daniel S à 00:01 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire