Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 mai 2012

Des vins de Bourgogne à l'aveugle (2)

 

Nous terminons notre séance et notre repas, avec des trois crus commentés aujourd’hui.


Crème brûlée au foie gras

Manger à l'Hostellerie de Roques c'est être assuré d'un repas traditionnel d'excellente facture, servi avec le soin attentionné d'un service de salle toujours présent.

Le menu pour cette dégustation :

Crème brûlée de foie gras

Brochettes d'agneau parfumé de miel et de romarin

Carpaccio d'ananas avec un sorbet de noix de coco.



Rossignol-Trapet Gevrey Chambertin : Clos Prieur 2001

La robe de couleur grenat à rubis est légèrement évoluée au bord du disque. Le nez est élégant et expressif, avec des arômes de roses anciennes, de cerises griottes, de fraises, et de fines épices. La bouche est longiligne avec des tannins fins et fondus, bien tramés dans un centre aux fruits gourmands. La finale est allongée, avec des tannins légèrement plus fermes, fruitée,  et florale ponctuée par de légères notes d’amertume. Noté 16, note plaisir 16,5

Clos priur de Rossignol Trapet 2001


Dugat Py : Bourgogne Halinard 1999

La robe est soutenue, de couleur rubis à pourpre, l’olfaction, un peu réduite, s’ouvre à l’aération sur des parfums de fruits rouges (framboises, et cerises) agrémentés d’épices douces. La bouche est riche, assez puissante, avec des tannins élégants bien enrobés, au cœur du grain plus ferme, les fruits sont nets et gourmands. La finale est persistante, avec des tannins un peu plus marqués, savoureuse (fruits, fleurs, et belles épices). Noté 16, note plaisir 16,5


Dugat Py Gevrey Chambertin : Cœur de Roy 2001


La robe est très soutenue à profonde, avec des reflets de couleur sanguine à rubis. Le nez, un peu retenu, évoque les fruits rouges variés (dont la cerise), la boite à épices, et des notes de truffes noires. La bouche est sérieusement construite, d’une belle puissance, avec des tannins serrés, enrobés par une chair veloutée, qui offrent de la présence, et de la densité dans un centre souligné par des fruits purs et intenses. La finale est persistante, pleine, avec des saveurs fruités séduisantes (cerise très pure) avec des notes épicées, et légèrement truffées. Noté 17, même note plaisir

Posté par Daniel S à 00:02 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire