Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 décembre 2020

Champagnes : Lallier : millésime 2010, Drappier : La Grande Sendrée 2009, Jérôme Prévost : Les Béguines

C'est institutionnel, dirons-nous, de rencontrer nos amis nordistes à quelques jours de Noël, lorsque nous retournons sur nos terres picardes. Sur le principe de l'auberge espagnole, nous nous réunissons pour le plaisir de nous revoir, d'échanger sur les nouvelles familiales, et comme nous sommes tous grands amateurs de gastronomie et de vins, c'est un festival de saveurs et ... de bonheurs !

IMG_20201223_121107

 

 

Chaque plat est préparé spécialement par celui qui place le vin.

Nous nous sommes mis d'accord pour des mises en bouche accompagnées de Champagne, et c'est notre beau-frère et notre soeur qui les offrent.

Puis l'entrée accompagnée de deux vins blancs est conçue par Pascal et Isabelle.

Le plat et les deux vins rouges sont notre participation.

Didier nous gâte de délicieux fromages et de deux Bordeaux.

Le dessert et le vin de dessert sont apportés par Bernard, qui d'ailleurs participe de concert aux Champagnes.

Nous précisons que si nous étions huit à déjeuner, les distances ont pu être maintenues en raison de rallonges et de table agrandie, et surtout de tests PCR que nous nous étions imposés.

Nous avons donc fêté nos résultats négatifs! :-D!

Le billet de ce jour ne commente que les mises en bouche et les Champagnes.

Il y a eu trois séries  : une trilogie autour de légumes, et c'est le Lallier 2010 qui a été placé dessus, puis une trilogie autour du foie gras sur laquelle s'est dégustée la Grande Sendrée, et enfin une dernière série autour du roquefort qui s'est vue complétée par Les Béguines de J. Prévost.

IMG_20201223_182152

 

Nous démarrons par un sans faute...! comme tous les ans dirons-nous. Cette belle sommellerie tient autant à la passion dévorante des uns et des autres pour des vins d'excellente facture et pour une cuisine raffinée digne des étoilés.

  1- Trilogie  de légumes : crème de lentilles aux échalotes, mousse de betterave au mascarpone et crème de carotte au cumin

 

IMG_20201223_131217

 

 

 

Champagne Lallier : millésime 2010

assemblage : Pinot noir 55%, Chardonnay 45%

la robe or clair à or vif est traversée par un cordon de bulles fines et tempérées. Le nez fin et expressif évoque les agrumes, les fruits jaunes, avec des notes de légère viennoiserie et florales. La bouche est tonique, assez dense avec de l'ampleur, d'une élégante texture sous l'effervescence, soulignée par des fruits avenants et des notes d'évolution. La finale est allongée, fraîche, dynamique, et expressive. Noté 16,5, même note plaisir.

 

 

2- Trilogie autour du foie gras

IMG_20201223_133153

Champagne Drappier : La Grande Sendrée 2009

assemblage : Pinot noir 55%, Chardonnay 45%

La robe or clair brillante laisse percevoir un train de bulles très fines et actives. L'olfaction est intense avec des arômes de fruits jaunes ( pêches dominantes) d'épices douces, et des notes florales, de fruits rouges, et de pain légèrement grillé. La bouche est intense, veloutée sous l'effervescence, dense, vineuse, pleine, rehaussée de fruits éloquents. La finale est longue, dotée d'une chair délicate , tonique, aromatique, complexe et saline. Noté 17,5, même note plaisir

3- Trilogie autour du Roquefort

IMG_20201223_134950

Champagne : Jérôme Prévost : La Closerie Les Béguines

100% Pinot meunier, année 2006

La robe offre une teinte or soutenue, avec bulles fines modérées. Des arômes d'épices orientales, de fruits jaunes, d'infusions, et de fruits secs soulignent une olfaction bien ouverte. La bouche est délicate, élégante, finement charnue, dans une construction longiforme, tonifiée par une effervescence assagie, agrémentée de fruits épicés et d'arômes évoluées. La finale est allongée, raffinée, harmonieuse, et très aromatique. Noté 16,5, même note plaisir

 



Posté par Daniel S à 21:00 - Champagnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire