Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 décembre 2017

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée 2006 et Domaine Charvin 2006

P1070700

Le temps frais et un sauté d'agneau bien aromatisé nous ont donné l'occasion d'ouvrir deux bouteilles de Chateauneuf du Pape.

Le Châteauneuf du Pape 2006 du domaine de la Mordorée offre lors de la première dégustation une expression aromatique assez simple, malgré un fruit d'une bonne intensité, un centre assez bien dessinée, d'une densité moyenne. La finale est fraîche, mais assez sèche et astringente. Le lendemain la finale est encore plus comprimée, encore plus sèche et plus astringente. C'est une déception. Cette propriété qui élève une partie des vins entrant dans l'assemblage en barriques offre des vins avenants dans leur jeunesse pour qui n'est pas rétif à ce type d'élevage, mais qui semblent ne pas supporter des gardes trop longues d'autant plus que le millésime 2006 n'est pas parmi les plus qualitatifs de l'appellation. Cette bouteille ayant été achetée à la propriété et conservée en cave fraîche, un défaut de bouteille me semble assez peu probable.

La bouteille de Châteauneuf du Pape 2006 du Domaine Charvin s'est agréablement dégusté, la première fois, malgré un nez un peu discret. Le lendemain, le vin était plus expressif, avec une finale bien équilibrée, et des tannins sensibles qui devraient se fondre avec une garde supplémentaire.

 

Protocole de dégustation

Les vins ont été goûtés, comme d'habitude, en deux fois : une première dégustation après avoir ouvert et épaulée la bouteille une heure auparavant et une deuxième 24 heures plus tard, après conservation en cave fraîche (bouteille rebouchée).

 P1070699

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée : la Reine des Bois  2006

La robe est assez profonde, de couleur sanguine. Le bouquet expressif évoque les cerises, légèrement kirschées, les épices variées, avec des notes de chocolat, de moka et d'encens. La bouche est assez veloutée finement charnue, un peu plus haute dans un centre fruité. La finale est fraîche, fruitée, un peu courte, séche et astringente. Une bouteille décevante

P1070698

Châteauneuf du Pape : Charvin 2006

La robe est soutenue de couleur rubis, avec une très légère évolution au bord du verre. L'agitation accentue des arômes de cerises mûres, de fraises sauvages, de légères épices, de roses, et de fin cacao. L'attaque est souple, veloutée, le vin se développe dans un corps longiforme assez dense et fruité. La finale d'une bonne tenue (tannins un peu plus sensibles) est fraîche, dotée d'une palette aromatique expressive, d'une bonne persistance aromatique. Noté 16, note plaisir 15,5.

P1070697

Posté par Daniel S à 00:16 - Rhône Sud - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire