Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 novembre 2017

Pauillac : Grand-Puy-Lacoste 2005, et Sauternes : Rabaud-Promis 2009

J'ai profité de cette réunion familiale pour ouvrir ma première bouteille de Grand-Puy-Lacoste 2005. Après une dégustation à l'ouverture, le vin a été mis trois bonnes heures en carafe, et la dégustation qui a suivi a été très concluante. Le vin offre déjà beaucoup de séduction, et la légère fermeté tannique en finale (voir le commentaire) avait totalement disparu le lendemain (fond de carafe).

Rabaud-Promis 2009 a été servi en bouteille cachée sans mise en carafe, et a ravi la tablée. C'est un des meilleurs vins produits par ce château (voir le commentaire).

WP_20171123_17_28_06_Pro - Copie

 

C'est une oie cuite en basse température, donc durant plusieurs heures, et accompagnée de panais glacés qui est proposée comme plat principal. L'oie est absolument fondante, et sa chair particulièrement bien parfumée. Nous savions que le côté légèrement giboyeux conviendrait au Pauillac.

Pour profiter de ces deux vins et laisser le choix aux convives d'aborder dès le fromage le Sauternes, j'en ai proposé deux styles différents  : Saint Nectaire, et Brie pour poursuivre avec le Grand Puy Lacoste, et Termignon et Roquefort pour le Sauternes. De même, ce sont deux tartes que j'ai confectionnées, l'une aux amandes et aux mirabelles, l'autre à la myrtille. Ainsi ceux qui se sont régalés avec le Pauillac ont pu le vivre jusqu'au bout du repas, ceux qui sont groumands de Sauternes ont pu le vivre dès qu'ils le souhaitaient.

 

Pauillac : Grand-Puy-Lacoste 2005

WP_20171123_17_28_17_Pro - Copie

la robe est profonde avec un fin liseré de teinte sanguine. Le nez est intense et séduisant avec des arômes d'épices variées, de jus de cassis mûr, de cèdre, avec des notes de fleurs mauves. La bouche est riche, très veloutée, dense, puissante et ample, dans un centre doté d'une chair bien formée, rehaussé de fruits expressifs (cassis pur). La finale est longue, très bien tenue par des tannins serrés (un rien fermes) bien enrobés par une chair délicate, harmonieuse aromatique, et persistante. Note potentielle 18, note plaisir 17

WP_20171123_17_28_29_Pro

Sauternes : Rabaud-Promis 2009

WP_20171123_17_28_21_Pro - Copie

La robe offre une teinte or soutenue. L'olfcation intense évoque les fruits rôtis (abricots, et mandarines) les épices orientales (dont le safran), avec des notes de miel fin. La liqueur est pure, oncteuse, riche, ample, d'une élégante concentration agrémentée de fruits rôtis éloquents. La finale est longue, bien équilibrée par une fraîcheur sous-jacente perceptible, précise, expressive, et très persistante. Note potentielle 17,5/18, note plaisir 17

WP_20171123_17_28_10_Pro - Copie

 

Posté par Daniel S à 00:15 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire