Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 septembre 2017

Givry : François Lumpp : Premiers Crus rouges : La Brulée et Petit Marole : millésime 2015

Lors de notre séjour en Bourgogne au mois de février dernier, nous nous sommes rendus pour la deuxième année consécutive chez François Lumpp pour déguster des vins du millésime 2015 et faire l'acquisition de quelques bouteilles.

Je ne reviendrai pas dans ce billet sur l'histoire de la propriété et les pratiques viti-vinicoles. Pour ceux qui sont intéressés , ils pourront le lire ici 

La dégustation sur place a été très convaincante, avec des vins purs, bien construits grâce à la grande qualité du millésime 2015, tout en respectant un style fin et élégant et les caractéristiques de chaque climat (notamment la nature des sols et des sous-sols).

Ce domaine dispose de plusieurs Premiers Crus de l'appellation Givry que je rappelle ici, en vins blancs (Crausot, Petit Marole), en vins rouges (A Vigne Rouge, Clos du Cras Long, La Brulée, Petit Marole, Crausot, et Clos Jus)



Nous avons ouvert, ces deux derniers mois, deux bouteilles issues de notre acquisition du début de l'année pour vérifier la cohérence de nos sensations de dégustation sur place. Et nous nous sommes régalés, avec des vins d'une grande gourmandise (voir les commentaires), ce qui ne signifie pas qu'il ne faudra pas les garder en cave une dizaine d'années pour ceux qui les préfèrent un peu plus évolués.

WP_20170921_10_31_15_Pro

 

 

 



Givry : François Lumpp : Premier Cru : Petit Marole 2015

WP_20170921_10_31_26_Pro

La robe de couleur violine est assez soutenue à soutenue. Le nez pur et expressif évoque les cerises, le cassis, les épices douces (clou de girofle dominant), avec des notes de framboises et de pivoines, et une touche réglissée. La bouche est pleine, dense, corsée avec élégance, charnue et très veloutée. La finale d'une très bonne allonge, tenue par des fins tannins serrés et bien enrobés est harmonieuse, d'une séduisante et pure persistance. Noté 16


Givry : François Lumpp : Premier Cru : La Brûlée 2015

WP_20170921_10_31_21_Pro

La robe de couleur poupre à violine est assez soutenue. L'olfaction est nette et bien ouverte avec des arômes de fruits noirs (cassis et mûres), de framboises, de fines épices, de réglisse, et des légères notes de violettes. La bouche est élégante dans une construction allongée d'une bonne densité, finement texturée , soyeuse, délicatement charnue, et fruitée. La finale s'étire dans la continuité, d'une bonne fraîche, aérienne, soyeuse, très parfumée et persistante. Noté 15,5


WP_20170921_10_31_32_Pro



Posté par Daniel S à 00:01 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire