Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 juillet 2019

Givry blanc : Joblot cuvée Mademoiselle 2016, Mader : Riesling Muhlforst 2017, Côte de Bourg : Le Garagiste Deluxe 2016

De retour du Médoc, André qui m'apportait mes quelques bouteilles de Clos Manou 2017 a passé la soirée, accompagné de son fils Solal autour d'un dîner sans chichi préparé par Isabelle.

Dips variés (tapenade, guacamole, etc.), langoustines à l'anis et risotto, smoothie aux fruits rouges composaient ce menu. Trois vins accompagnaient ce dîner. Deux vins blancs que j'ai présentés à l'aveugle à nos hôtes et un vin rouge proposé par André à l'aveugle pour Isabelle et moi.

Les vins ont été servis en bouteille et aérés seulement dans les verres sans qu'ils souffrent de ce traitement.

IMG_20190711_150157

Le Givry blanc cuvée Mademoiselle 2016 du Domaine Joblot s'est très bien goûté sans aucune scorie : aromatique, bien construit, allongé, frais et précis. Une garde supplémentaire l'épanouira un peu plus.

Le Riesling Muhlforst 2017 de Mader est un excellent vin avec un caractère affirmé dans ce grand millésime alsacien. Certains dégusteurs le préfèreront avec une garde supplémentaire; pour ma part je lui trouve beaucoup de qualités même en terme de plaisir actuellement.

Le Château La Grande Etouble en appellation Côte de Bourg est situé sur la commune de Saint Ciers de Canesse. Cette propriété de 2,2 hectares appartient à Gill et Ben Hall qui la travaille sans aucune aide. Ben Hall fait partie d'un groupe de vignerons bordelais appelés Les Garagistes (une assocation de vignerons bordelais élaborant des vins de garage) . Les vins fait par Ben Hall (environ 8000 bouteilles par millésime) sont produits sous l'étiquette "Le Garagiste" avec une sous rubrique que l'on évoquera.

Les vignes âgés de 50 ans sont plantées sur des sols et sous-sols calcaires et argilo-calcaires avec les cépages Merlot et Cabernet franc.

Trois cuvées (millésime 2016) sont élaborées dans cette petite propriété :



Le Garagiste Gran Tourismo : 100% % Merlot

Le Garagiste Deluxe : 90% cabernet franc et 10% Merlot : cuvée commentée ici

Le Garagiste Classic : 60% Merlot et 40% Cabernet franc



Bourgogne : Givry blanc : domaine Joblot : Premier cru : Mademoiselle 2016

assemblage des climats La Servoisine et des vieilles vignes d'En Veau

La robe or léger est brillante. L'agitation accentue des arômes de poire, de légers agrumes, de fleurs blanches, d'une touche de verveine avec des notes grillées. L'attque est bien en chair et veloutée, le vin se développe dans un corps oblong , dense, bien rempli, doté de fruits éloquents. La finale allongée conservant une texture veloutée est fraîche, aromatique, persistante et saline. Note potentielle 16/16,5, note plaisir 15,5

IMG_20190711_150201

Alsace : Domaine Mader : Riesling : Muhlforst 2017

La robe or très fin est brillante. Le nez expressif et séduisant évoque les fruits exotiques (oranges et fruits de la passion), les fines épices douces, les infusions avec des notes fumées. La bouche est intense, avec une chair bien formée et veloutée, les sensations sont ascendantes vers un centre dense, et ample, et très fruité. La finale est longue, expressive , précise fraîche, avec une délicate empreinte calcaire et saline en ultime sensation. Noté 16,5,   note plaisir 16

IMG_20190711_150204

Côtes de Bourg : Château la Grande Etouble : Cuvée Le Garagiste De-Luxe 2016

IMG_20190711_150223

La robe est assez profonde violine au bord du verre. L'olfaction est bien ouverte avec des arômes de petites baies noires (cassis et baies de sureau) d'épices douces, de réglisse, et des notes de prunes et d'élevage net en arrière plan. La bouche offre des tannins bien enrobés par une chair délicate et veloutée qui se trament dans un corps dense et assez profond , dans l'allonge et fruité. La finale est étirée par une fraîcheur de bon aloi, tenue par des tannins un peu plus fermes, d'une bonne expression aromatique, avec une petite pointe d'amertume ( élevage à fondre) . Noté 15,5, note plaisir 15



Posté par Daniel S à 22:30 - Dégustations éclectiques - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Voilà ...

    Sans chichi, sans chichi, ... c'était sans chichi autour de la table, mais sur la table il y avait quand même les "langoustines à l'anis" !!!

    Posté par A Fuster, 11 juillet 2019 à 23:04
  • Voilà

    Certes c'était bon, mais tu as connu plus complexe.

    Posté par DanielS, 12 juillet 2019 à 15:08

Poster un commentaire