Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 janvier 2017

Des vins bus lors du dîner suivant la dégustation à l'aveugle des vins blancs de la Côte Chalonnaise et de Saint Aubin

Voici le commentaires de vins qui ont été dégustés et bus lors du dîner qui a suivi la dégustation à l' aveugle des vins blancs de la Côte Chalonnaise et de Saint Aubin.

Nous débutons par un vin de Champagne apporté par une participante qui fêtait son anniversaire avec nous le jour même.

Palmer & Co est une petite coopérative crée en 1947 par sept propriétaires. Elle a connu un brillant développement avec son installation à Reims en 1959, et compte aujourd'hui 320 sociétaires. Cette coopérative dispose d'un remarquable vignoble de 420 hectares dont 200 hectares en Grands Crus et Premiers Crus de La Montagne de Reims, le reste provenant de vignes situées sur la Cote de Sézanne, la Côte de Bar, et la vallée de La Marne.

Nous goûtons aujourd'hui un Champagne Blanc de Noirs non millésimé (voir le commentaire)

Le Château Beauséjour 2006 (Montagne Saint Emilion) s'est très bien goûté. Le millésime 2006, en rive droite, offre actuellement des vins un peu austères, avec des tannins fermes. Ce ne fut pas le cas pour cette bouteille qui nous a un peu déroutés pour déterminer le millésime, à l'aveugle.

La Petite Fleur de Roques 2015 élevé en cuve a eu une aération suffisante pour exprimer toutes les qualités du millésime : fruits, structure, allonge avec une fraîcheur que lui confère son terroir qui équilibre fort bien le vin.

La cuvée «  Les Portes de l'Am 2012 du Domaine de Bouscat a montré son très bon potentiel. La technique de macération sulfitique utilisée par François Dubernard (Lire ICI ) conduit à l'élaboration de vins au profil atypique ; il sont très fruités, concentrés, charnus et assez marqués par l'élevage dans leur prime jeunesse. Le temps finit par fondre tous ces composants pour aboutir après une bonne dizaine d'années à de très bons à excellents vins, comme nous avons pu le constater avec la dégustation d'une bouteille de Gargone 2000 à l'aveugle.

 

Champagne : Palmer & Co : Blanc de Noirs

assemblage à part égale : Pinot Noir et Pinot Meunier, dosage 6-7 g/l

Des bulles fines traversent une robe de couleur or vif. Le nez est expressif avec des arômes de fruits jaunes (pêches dominantes) de légers agrumes, et des notes légèrement épicées et de fruits rouges. La bouche associe une élégante finesse à une franche vinosité bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi et rehaussée de fruits avenants. La finale, d'un bon maintien s 'allonge et s'étire portée par une fraîcheur et une effervescence ajustée, qui équilibrent les quelques sucres résiduels (dosage), et s'achève sur une agréable persistance aromatique très fruitée. Note plaisir 15,5

 Palmer et Co Champagne Banc de Noirs

Montagne Saint Emilion : Beauséjour 2006

dégusté à l'aveugle

La robe de couleur sanguine est assez profonde sans signe d'évolution. Le bouquet d'une bonne intensité évoque les cerises noires, le cassis, les fines épices douces, avec des notes florales (fleurs mauves). La bouche est veloutée et bien en chair, corsée dans le contexte du millésime agrémentée de fruits expressifs. La finale d'une très bonne allonge est fraîche, conservant une texture veloutée, harmonieuse, tenue par des tannins mûrs, et dotée d'une avenante palette aromatique ( fruitée et florale).

 

 

 

Beauséjour Bouteille Joseph

 

Les vins suivants ne sont pas goûtés à l'aveugle

 

Puisseguin Saint Emilion : Petite Fleur de Roques 2015

Petite Fleur de Roques 2015

 

bouteille ouverte la veille ( un quart dégusté) et conservée en cave fraîche

La robe est assez profonde de couleur sanguine à violine. L'olfaction est expressive avec des arômes de cerises noires, et des notes d'épices douces, et de violettes. La bouche est veloutée, d'une élégante concentration dans un centre délicatement charnu et très fruité. La finale est allongée, les tannins finement enrobés assurent un bon maintien ; elle est bien équilibrée par une fraîcheur de bon aloi et dotée d'une agréable persistance aromatique. Noté 15,5, Note plaisir 15

 

Bordeaux Supérieur : Domaine du Bouscat : Les Portes de l'Am 2012

Les Portes de l'Am 2012

 

mis en carafe avant le service

La robe est profonde de couleur violine. Le nez est intense avec des arômes de fruits noirs ( cerises noires, cassis, myrtilles), de boite à épices, et des notes florales ; un élevage de qualité ne masque pas les fruits. La bouche est riche , ample, veloutée, concentrée, charnue, sphérique et très fruitée. La finale est longue, puissante, avec une fraîcheur qui participe à l'équilibre, très aromatique, avec une légère astringence due à une élevage pas encore fondu. Noté 15,5 voir un peu plus dans 10 ans, note plaisir 15

Posté par Daniel S à 00:25 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire