Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 mai 2013

Week-end des Grands Crus : Pessac Léognan (blanc)


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

 

 

P1030377

 

 

J’ai commencé mes dégustations par les vins rouges, et je les ai terminées par les vins blancs secs, puis liquoreux. Ce millésime 2010 n’est pas seulement grand, il est exceptionnel, car il a permis d’élaborer de grands vins, dans les deux couleurs (rouge, blanc : sec et liquoreux). La grande affluence de l’après midi ne m’a pas permis de pouvoir goûter tous les vins blancs secs de Pessac Léognan, je me suis contenté de quelques uns. Les vins sont excellents à grands, avec des fruits purs et intenses, denses, bien en chair, et parfaitement équilibrés par des acidités mûres et une juste vivacité, qui leur confèrent de la longueur, et de l’harmonie, malgré l’opulence qui caractérise certains d’entre eux. Ils sont dotés d’un bel avenir dans de bonnes conditions de conservation.

 

Carbonnieux

Des arômes floraux, de citron, de pamplemousse et des notes fumées s’expriment nettement à l’aération. La bouche est délicate, franche, charnue , pleine, avec des fruits purs, bien tenue par une colonne vertébrale acide «mûre» qui donne de l’allonge au vin, beaucoup de fraîcheur, dans une finale nette bien dessinée, avec des saveurs séduisantes, de pêche, de citron, de léger curry et de légers amers nobles ( peau d’agrumes) : noté 16,5/17

 

Domaine de Chevalier

Le nez, complexe et intense, évoque le pamplemousse, le citron, avec des notes florales, d’épices douces, et de pêches. La bouche associe dans une construction allongée une grande finesse de chair, et une puissance sous-jacente ; le centre est dense rehaussé de fruits purs et très expressifs. La finale est longue, fraîche, précise, très soutenue, complexe (fruits variés fines épices) : noté 18

 P1030382

De Fieuzal

L’olfaction est séduisante et ouverte, avec des arômes de fruits exotiques variés, de fines notes épicées et fumées. La bouche est élégante, fraîche, d’une belle pureté de jus et de fruits, très consistante. La finale est étirée, fraîche, élégante, très expressive (fruits, épices, notes forales) : noté 17/17,5

 

Pape Clément

Des fruits exotiques (pamplemousse rose et citron), de pêches jaunes, d’épices orientales, avec des notes florales, fumée, et d’élevage maîtrisé soulignent  une olfaction très expressive et d’une grande séduction. La bouche est riche, très velouté, avec une sensation presque grasse, dans un centre puissant et très fruité, bien tenu par une acidité de bon aloi. La finale est longue, très aromatique, généreuse, d’une bonne fraîcheur, avec des notes d’élevage très en retrait : noté 18

 P1030370

Smith Haut Lafitte

Le nez est intense et pur, avec des arômes de pamplemousse et de citrons bien mûrs, nuancés de notes épicées et florales. L’attaque est fraîche, nette précise, le milieu de bouche est richement doté, rehaussé de fruits séduisants. La finale est longue, étirée par une acidité de bon aloi qui contrebalance la richesse du jus, et d’une enjôleuse éloquence aromatique : noté 17,5/18

 

P1030368

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire