Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 avril 2021

Champagne Drappier 2015, Reuilly Mabillot : le Haut de la pente 2018, Mongeard Mugneret : Nuits Premier Cru les Boudots 2010

Voilà trois ans que nous n'avions pu fêter dignement l'anniversaire du 15 avril! Il y a deux ans de cela, l'incendie de Notre-Dame avait broyé les coeurs et l'envie d'un repas s'était vite dissipé, l'année dernière nous subissions le décès d'un parent, et cette année, si les quelques jours qui ont précédé la rencontre que nous organisions étaient plutôt soumis aux Tests PCR et vaccinations, il a bien fallu attendre avec certitude tous les résultats et avoir la garantie de pouvoir nous réunir. Toutefois nous n'étions que six adultes!

Nous avons eu la sensation d'une parenthèse dans ces moments difficiles que nous vivons tous.

C'est aussi cela, un anniversaire, c'est célébrer le bonheur de la vie et d'être aussi des siens.

Le menu a été le suivant : Macaron de champignon de Rauzan, crème d'avocat au parmesan

Asperges vertes et sabayon de moutarde de Meaux

Feuilleté de magret séché et betterave sous toutes ses formes

Gigot d'agneau, carottes Vichy et trompettes de la mort

Saint Nectaire et Chaource

Croustillant au café et carpaccio d'ananas.

 

IMG_20210417_151529

 

 

 

 

Les vins commentés dans ce billet sont ceux qui ont servi pour les trois premiers plats.

Pour les lecteurs que certaines recettes intéressent, rapidement voici celles du macaron, des asperges et du feuilleté.

Il faut choisir de jolis têtes pour les Champignons. Il suffit de casser les pieds, et de les mixer avec des olives vertes, du jambon et du fromage de chèvre pour obtenir une farce. Le creux des têtes se remplit de cette farce et ainsi il suffit de réunir les coques, comme si c'étaient des macarons.

Les asperges sont cuites à la vapeur, mais il faut néanmoins récupérer l'eau. Comme pour un sabayon, il faut monter quatre jaunes d'oeuf avec 30 ml d'eau de cuisson des asperges, 30 ml de vin blanc, une petite cuillère à café de moutarde et 100 grs de mascarpone, à 80° environ. Ce sabayon doit être servi aussitôt sur les asperges encore tièdes. Saupoudrage d'estragon.

Le feuilleté de magret est une recette absolument exceptionnelle. La betterave est découpée à la mandoline de façon à avoir de fines tranches. Pour les deux tiers de ces tranches, il faut les cuire à la vapeur, et quant aux brisures les réduire en purée.

Dans un plat alterner en deux ou trois superpositions des couches de magret séché, foie gras reconstitué (on le tartine), tranches cuites, tranches crues. Il faut laisser au réfrigérateur au moins 24h. Au moment de servir, il faut présenter en découpant de fines lamelles de ce feuilleté, et on ajoute une tranche de betterave cuite sur laquelle on verse l'eau de cuisson réduite avec une moutarde fine, et une quenelle de purée de betterave.

Ces recettes sont données rapidement : pour toute demande plus précise, ne pas hésiter à laisser un message.

 

 IMG_20210417_151554

Après deux heures d'ouverture, le Reuilly le Haut de la Pente 2018 du Domaine Mabillot a été goûté et mis en carafe une heure avant le service. Le vin n'a fait que s'amélioré avec l'aération avec une bonne tenue à l'air le lendemain.

La bouteille de Nuits Saint Georges Premier Cru Les Boudots 2010 (Domaine Mongeard -Mugneret) ounverte à 10 heures et épaulée a été mise en carafe pour partie une demi-heure avant le service. Le vin a nécessité une longue aération, le restant de la bouteille regoûté 24 heures plus tard a offert une vin excellent et bien en place (voir le commentaire).


IMG_20210417_151539



Champagne Drappier : millésime 2015

assemblage : Pinot noir 60%, Chardonnay 40%, dosage : 5,6g/l

La robe or clair brillante est traversée par des bulles fines et actives , après un trentaine de seconde dans le verre. Le nez expressif évoque les fruits jaunes (oranges au premier plan) , la poire, les épices fines, avec des notes de pain grillé et de viennoiseries. La bouche est dense, vineuse, tout en restant élégante, avec une chair délicate et veloutée sous l'effervescence, et fruitée. La finale est allongée, fraîche, appuyée, tonique, aromatique , et complexe. Note potentielle 17,5, note plaisir 17



Reuilly : Domaine Mabillot : le Haut de la Pente 2018

IMG_20210417_151542

 

100% Sauvignon blanc

La robe jaune clair est brillante. L'agitation accentue des arômes de fruits exotiques ( orange et citron au premier plan) de fleurs blanches, de verveine, et de légères noisettes. L'attaque offre une chair délicate et veloutée, le vin se développe tonique, dense, avec de la présence dans un milieu de bouche fruité . La finale est allongée , étirée par une fraîcheur de bon aloi, avec une matière d'une bonne tenue, et dotée d'une palette aromatique nette et expressive. Noté 16, note plaisir 15,5

IMG_20210417_151546

Nuits Saint Georges : Mongeard Mugneret : Les Boudots 2010

La robe de couleur rubis à orangée aubord du verre est peu soutenue. L'aération dissipe un elégère réduction, et libère des arômes de petites baies noires, d'épices douces (macis), avec des notes florales (roses), de graphite et sanguines. La bouche est construite sur une trame serrée et dense donnant de la charpente au vin avec un bon enrobage des tannins par une chair veloutée et rehaussée de fuits noirs un peu mats. La finale d'une bonne tenue est fraîche, allongée, épicée , veloutée, florales, finement réglissée, avec toujours une dominante de fruits noirs . Noté 16, 5 note plaisir 15,5



Posté par Daniel S à 21:00 - Dégustations éclectiques - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire