Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

08 août 2014

Un dimanche dans le Bourgeais (fin)

Le plateau de fromages qui nous est offert est remarquable. Le choix est étendu et permet tous les accords que l'on souhaite, y compris avec pour les inconditionnels du fromage de chèvre, des tommes qui s'associent à merveille avec la Côte Rôtie. Le Pomerol est pour beaucoup de dégustateurs le vin de ce repas.

P1000655

Bien qu'ayant été offert à l'aveugle, il est si lisible qu'il n'a pas été l'ombre d'un doute de le situer sur les belles argiles pomerolaises ; la douceur tactile et la rondeur, la suavité d'une cerise surannée, les notes de cuir, très légèrement fauve, en font dun vin d'une grande classe et d'une belle magnificence.

P1000661

Le dessert est un cheese cake aux oranges ; il a été amené après un pré-dessert fait d'une brochette de roquefort aux noix assorti d'une poire confite au Sauternes.

Le Sauternes est d'une belle facture, bien mené, offrant un botritys abouti aux notes mellifluentes et d'oranges confites.

Un grand merci à notre hôte pour ce beau repas, qui a permis de belles découvertes, des discussions passionnantes et un plaisir de la gastronomie!

Côte Rôtie : Jamet 1995

P1000656

La robe est profonde de couleur sanguine à rubis, le nez expressif et complexe évoque le cassis, un léger pruneau, le poivre fin, le cuir élégant, de fines effluves de tabac, et des notes fumées. L’attaque est très veloutée, les tannins fondus sont enrobés par une chair bien formée, ils se trament dans un corps plein, savoureux (fruits et épices), d’une énergie réjouissante, très fruité sans se départir d’un agréable velouté de texture. La finale est longue, très persistante, très fraîche, soulignée par les saveurs intenses et complexes perçues dès l’olfaction. Note plaisir 17

Pomerol : La Conseillante 1990

P1000657

La robe est profonde de couleur sanguine, le bouquet est intense, crémeux, et d’une grande séduction avec des arômes de cerises mûres et fraîches, de mûres sauvages, de délicates épices douces, avec des notes de roses, de très léger chocolat, et des prémisses, de truffes noires. La bouche est éblouissante, dotée d’une grande chair soyeuse qui enrobe des tannins très fins tramés serrés, le milieu de bouche est très sphérique et dense, d’une puissance naturelle sous-jacente évidente (effet millésime) souligné par des fruits très expressifs,  légèrement épicés. La finale est longue, très veloutée, généreuse, d’une bonne fraîcheur, très pleine, d’une séduisante douceur tactile, mise en valeur par les délicieuses saveurs décelées à l’olfaction. Note plaisir 18,5 et probablement 19 quand un magnum, de même qualité, sera en pleine maturité.

Sauternes Haut Bergeron 2006

La robe, d’une teinte or soutenu est brillante. L’olfaction est intense et nette, avec des arômes d’abricot, d’un bon rôti, d’orages confites, de safran, de léger curry, et de miel. La bouche est charnue et moelleuse, et prend de l’ampleur et du volume dans un centre rehaussé de fruits rôtis gourmands et expressifs. La finale est très persistante, d’une bonne richesse, onctueuse, bien équilibrée par une fraîcheur suffisante, soulignée par des saveurs intenses, de fruits rôtis, d’épices orientales, et de miel. Note plaisir 16,5

P1000664

Posté par Daniel S à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire