Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 décembre 2013

Deux vins de l'appellation Margaux : Rauzan-Ségla 2006 et Lascombes 2008

Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Aujourd’hui, je mets en ligne deux commentaires de vins de l’appellation Margaux dégustés lors de Bordeaux Tasting. Le château Rauzan-Ségla est un peu austère manquant un peu de vinosité et de chair bien formée. Les sols et sous sols de cette propriété constitués en presque totalité des matériaux siliceux (gros galets et graves plus fines) avec quelques passées d’argiles peu nombreuses n’ont pas été favorables à la vigne dans ce millésime à l’été très chaud, et à l’arrière saison pluvieuse (faible relief des petites croupes de graves).

Lascombes 2008 est beaucoup plus extraverti, mûr, plus en chair, bien centré, et assez complexe. Une très belle bouteille dans ce millésime océanique.

 

P1030552

 

 

Margaux : Rauzan-Ségla 2006

Le nez un peu retenu évoque les fruits avec une touche de cassis, des notes florales, et d’élevage léger pas encore fondu. L’attaque est soyeuse, les tannins sont fins, un peu fermes dans un corps fusiforme, assez bien constitué dans le contexte du millésime, agrémenté de fruits mûrs et frais. La finale est un peu austère, repliée mais  la finesse du jus est là, fraîche, avec des fruits nets et frais et des notes florales. Note potentielle 15,5/16. Attendre au moins cinq ans.

Margaux : Lascombes 2008

P1030555P1030557

L’olfaction est ouverte et avenante, avec des arômes de cerises, de cassis, de violettes, et des notes de fines épices, et d’élevage en retrait. La bouche est charnue, avec des tannins mûrs bien tramés dans un corps d’une bonne densité, finement texturé, rehaussé de fruits expressifs. La finale est allongée, fraîche, veloutée, soutenue, avec des saveurs plaisantes de fruits, d’épices, et des notes florales. Noté 16,5, A attendre

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire