Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 avril 2013

Primeurs 2012 à Bordeaux : des vins blancs de l'appellation Pessac Léognan


(La traduction de ce billet est disponible sur webflakes : voir en fin d'article, le lien)

 

 

P1030330P1030331

 

P1030332

 

 

 

Les vins blancs de cette appellation offrent des profils variés. Certaines propriétés qui cueillent sur le fil du rasoir proposent des vins, sans mollesse en milieu de bouche, même très vifs, avec des notes de bourgeons de cassis à l’olfaction. Les propriétés qui recherchent des maturités plus abouties, présentent des vins plus riches et plus gras, mais avec un léger déficit d’acidité gustative en milieu de bouche. Rares sont les châteaux, qui ont élaboré des vins complets et harmonieux. Les températures élevées, voire caniculaires, de la deuxième quinzaine d’Août et du début septembre n’ont pas été favorables, pour obtenir un excellent millésime de vins blancs, dans cette appellation.


primeurs 2013 rive gauche 004

 

Avec le billet de ce jour, j’achève les commentaires de cette semaine de dégustation des primeurs. J’en ferai le bilan, demain. 

Bouscaut

Fruits exotiques et bourgeon de cassis à l’aération. La bouche est assez expressive, longiligne, avec une légère mollesse en milieu de bouche. La finale est plus fraîche, et assez fruitée : 86-89

Carbonnieux

Nez de pamplemousse et de notes d’élevage. L’attaque est assez charnue, avec un centre d’une bonne tenue, et fruité. La finale, d’une bonne fraîcheur  est soulignée par des fruits agréables : 90-92

Domaine de Chevalier


P1030336

Floral, fruité (citron, pamplemousse, pêche) dans une olfaction expressive. La bouche est élégante, allongée, avec de la chair, un jus serré. La finale est fraîche, très persistante, avec des saveurs pures ( fruits et fleurs) : 92-94

De Fieuzal

Parfums d’orange et de citron à l’agitation. La bouche est fraîche, à l’attaque, avec une très légère sensation de mollesse dans son milieu, assez charnu, puis le vin reprend du pep et de la fraîcheur dans une finale persistante, rehaussée de fruits exotiques : 90-92

Haut-Bergey

Nez expressif de pamplemousse et de citron. La bouche est tonique en attaque, fruitée, et charnue, très bonne continuité dans son centre, et dans une finale, fraîche, avec des fruits avenants : 91-93

La Louvière

Des arômes de citron apparaissent, après une bonne agitation du verre. La bouche est vive, allongée, avec de la tension, des fruits très frais, et une finale, à l’acidité gustative assez marquée : 90-92

Larrivet Haut-Brion

Le nez est ouvert (floral et fruité). La bouche est assez charnue, bien construite, longiforme, fruitée, avec une finale persistante, assez tonique, et expressive (fruits et fleurs) : 90-92

Latour-Martillac

Agrumes et bourgeon de cassis à l’olfaction. La bouche est longiligne, assez svelte, avec une acidité gustative vive, à tous les stades de la dégustation, rehaussée de fruits frais (citron) : 88-90

Malartic- Lagravière

Nez de fruits exotiques mûrs. La bouche est charnue, presque grasse en attaque, le milieu de bouche est plein, avec un très léger « point mort », le vin reprend de la fraîcheur dans une finale persistante et très fruitée : 91-93

Olivier

Le bourgeon de cassis domine des arômes d’agrumes à l’agitation. La bouche est droite, svelte, vive, longiligne, très citronnée : 87-88

Pape Clément

L’olfaction est expressive (fruits variés et notes florales). La bouche est grasse, bien en chair, avec un milieu richement doté, et sans faiblesse. La finale d’une bonne fraîcheur est soutenue, très persistante et savoureuse : 93-95

Smith Haut Lafitte

Beau nez de fruits exotiques et d’agrumes mûrs, avec des notes florales. La bouche, rehaussée de fruits mûrs et charnus, offre une sensation de fraîcheur continue, le milieu de bouche est plein et serré. La finale est très persistante, soutenue, tonique, et savoureuse : 93-95

 


P1030335


Les lecteurs anglophones pourront lire la traduction sur webflakes (Diary of Lover of right bank), avec quelques billets de décalage... Lire ICI

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2012 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire