Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

17 avril 2009

Graves et Pessac Léognan 2008 ( fin )

Les vins rouges

La dernière série, commentée aujourd’hui, nous permet d’aborder, les vins des châteaux, parmi les plus qualitatifs de l’appellation, avec depuis 6 ou 7 millésimes, des vins d’une régularité impressionnante, élaborés avec des raisins à parfaite maturité, qui en font des vins séducteurs dès leur plus jeune âge, et qui sont cependant doté d’un potentiel de garde tout à fait respectable.

Les Carmes Haut-Brion

Nez élégant de petites baies noires mûres, le vin se présente assez charnu, dès l’attaque, bien tramé, avec un grain velouté, le centre est plein, avec des fruits plutôt savoureux, la finale est persistante, aux fruits généreux, d’un bon équilibre. Noté 90-92

Malartic-Lagravière

L’olfaction est séduisante, avec des parfums de fruits bien mûrs ( mûres et cassis écrasés), belle entrée en bouche avec une trame tannique «élégante d’une bonne densité, le grain est habillé par une chair assez serrée, un beau corps assez ample en milieu de bouche, des saveurs fruitées intenses caractérisent une finale, d’une bonne longueur, raffinée dans son toucher de bouche . Noté 91-93

Olivier

Nez discrètement floral, avec des petits fruits rouges, assez tendre en entrée de bouche, le vin offre une sensation plus pleine en milieu de bouche , sans perdre sa délicatesse tannique, la finale de longueur normale, est assez fruitée, fraîche, avec quelques notes végétales. Noté 87-88

Pape Clément

Très belle olfaction, avec une sensation crémeuse de fruits noirs (cassis et mûres écrasés) et florales (violettes), et des notes de café ; dès l’entrée en bouche, le vin exprime sa richesse, avec une trame tannique racée, parfaitement enrobée par une chair veloutée, des fruits purs et murs, un milieu de bouche concentrée, et dense, la finale est longue, aux fruits gourmands juteux, d’une belle intensité et d’un excellent équilibre. Noté 95-96+

Pique Caillou

Le nez d’intensité moyenne, évoque des arômes de cerises et de cassis, la bouche est tendre, avec une matière pas très charnue, assez simple dans sa construction, un peu linéaire, avec une finale pas très appuyée, assez fruitée. Noté 86-87

Smith Haut Lafitte

Le nez est séduisant avec ses parfums de violettes, de mûres et de cassis, et d’épices douces, le vin est fondant, presque crémeux, à l’entrée en bouche, puis prend de l’énergie, pour occuper l’espace buccal , avec délicatesse, mais avec autorité, les tannins sont racés, la finale très persistante , est charnue aromatique, d’un très beau raffinement. Noté 93-95

Posté par Daniel S à 00:01 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire