Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 février 2014

La Rousselle 2006 ( Fronsac) et Fougas Maldoror 2009 (Côtes de Bourg)

Webflakes, ayant cessé ses activités, ce blog ne sera plus traduit en anglais.

Dans le billet d’aujourd’hui, je commente deux vins de la rive droite (vins des Côtes) qui entrent, comme ceux commentés il y a  une quinzaine de jours dans la rubrique des bons à très bons rapport qualité/ prix c'est-à-dire autour d’une quinzaine d’euros voire moins. Les deux vins présentés ont été dégustés en bouteille sur une durée de 48 heures.

Le château La Rousselle 2006 ( Fronsac) s’est montré plus agréable 24 heures après son ouverture, il offre, comme d’habitude, une palette fruitée intense, de la chair, un bon milieu de bouche, c’est seulement sur sa finale un peu plus tannique que l’on perçoit les limites du millésime marqué par une fin de cycle difficile (pluie et nombreux orages) qui n’ a pas permis de vendanger dans la sérénité. Pour une consommation immédiate, il faudra le carafer deux bonnes heures

Le château Fougas cuvée Maldoror 2009 a la particularité de conserver une belle fraîcheur dans ce millésime très solaire, l’élevage n’est pas encore fondu, mais il reste en retrait, et laisse s’exprimer des fruits séduisants. Il peut être ouvert, et dégusté, après une bonne aération, ou être bu sur une bonne dizaine d’années pour ceux qui le souhaitent, il gagnera en velouté de texture et en harmonie. Je rappelle que les vignes de cette propriété sont cultivées en biodynamie.

IMGA9748

 

 

 

Fonsac : La Rousselle 2006

IMGA9749

La robe est profonde, de teinte pourpre à rubis. Le nez est expressif avec des arômes de cerises mûres, de fines épices, des notes de cassis, et florales, et un élevage en retrait de qualité. La bouche est veloutée en attaque, le vin est charpenté, plein, assez rond dans un centre assez charnu rehaussé de fruits gourmands. La finale est soutenue, avec des tannins plus fermes, persistante, fraîche, fruitée, épicée, avec des notes florales, et des notes  d’élevage pas encore fondu. Note potentielle 15/15,5, note plaisir 15.

Côtes de Bourg : Fougas Maldoror 2009

IMGA9750

La robe est assez profonde, avec des reflets de teinte sanguine, l’olfaction, séduisante et ouverte, évoque le cassis, la boite à épices, avec des notes florales (roses et violettes) et de cerises, qui dominent des arômes d’élevage de bonne qualité. La bouche est très veloutée, les tannins fins et mûrs se trament dans un centre assez sphérique, délicatement charnu, dense, agrémenté de fruits expressifs. La finale est fraîche, allongée, pleine, avec des tannins un peu plus fermes soulignée par des saveurs de cerises, des épices douces, des notes florales, une touche de cassis, et de léger élevage. Note potentielle 16, note plaisir 15,5

IMGA9755

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire