Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 janvier 2012

Des vins de Denis Barraud


Le domaine de Denis Barraud, dont les chais sont situés à Branne se compose de 36  hectares déclinés en deux appellations : Saint Emilion et Bordeaux.

En appellation Saint Emilion et Saint Emilion Grand Cru (7 hectares), la production se répartit en trois étiquettes : Haut-Renaissance, Les Gravières et Lynsolence.

29  hectares participent à l’appellation Bordeaux sous trois marques : Le Bordeaux de Lyne, La Cour d’Argent, et le clairet de Lyne.

Les méthodes culturales sont adaptée à l’objectif d’obtenir une parfaite maturité du raisin (taille en guyot double, ébourgeonnage, enherbement, effeuillage, vendanges en vert). Sur l’appellation Saint Emilon le vignoble est planté sur des graves profondes à intercalation d’alios. Les vignes de La Cour d’Argent (appellation Bordeaux) sont situées sur des sous-sols argilo-calcaires.

Les vinifications se font en cuves « inox » thermo régulées, sauf celles de Lynsolence qui sont réalisées en cuves bois et en barriques de 400  litres. Après une macération pré fermentaire à froid sous carbo-glace, la fermentation alcoolique se déroule à température relativement basse pour préserver les arômes. L’extraction est conduite par pigeages. L’élevage est mené en barriques neuves (100%) pour les cuvées Les Gravières et Lynsolence sur un système oxoline qui permet de remettre les lies en suspension.


Les_Gravi_res_Blog_du_11_janvier

Saint Emilion Grand Cru : Les Gravières 2005 : (100% Merlot)

La robe est profonde, avec des reflets de couleur violine à sanguine, le nez évoque avec une bonne intensité et séduction, les cerises noires, les mûres, les  épices douces, avec des notes de réglisse, l’élevage, encore sensible est bien intégré. La bouche est riche, les tannins sont mûrs et bien enrobés, le centre est dense,  et ample, souligné par des fruits gourmands. La finale est très persistante, soutenue, d’une bonne fraîcheur, avec des saveurs fruitées avenantes et expressives rehaussées d’épices orientales et de notes de zan. Noté 16,5, note plaisir 16

 Lynsolence_2005

Saint Emilion Grand Cru : Lynsolence 2005  (100% Merlot)

La robe est profonde presque saturée, avec un liseré de couleur pourpre à sanguine. L’olfaction est généreuse et expressive, avec des arômes de fruits bien mûrs ( cerises et mûres sauvages) de boite à épices, et de zan, l’élevage commence à se fondre avec élégance. La bouche est puissante, avec une masse tannique assez imposante, le contour des grains est velouté, le milieu de bouche, est dense, bien en chair, assez sphérique dans son dessin, agrémenté de beaux fruits mûrs. La finale est longue, équilibrée, fraîche, bien campée sur des tannins un peu plus fermes qui donne de l’énergie au vin, mis en valeur par des fruits gourmands, des épices variées, et des notes réglissées. Noté 17, note plaisir 16.  A attendre encore 3 à 4 ans, pour que l’harmonie soit complète.


Denis Barraud

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Bravo

    Bel article Daniel & Isabelle, Meilleurs vœux pour l'année 2012

    Posté par EmilieWine, 12 janvier 2012 à 10:53
  • Merci pour tes voeux.
    Nous te souhaitons une heureuse année, et du succès dans la suite de tes études dans la filière "vin"

    Posté par Daniel et I. S, 13 janvier 2012 à 15:41

Poster un commentaire