Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
13 septembre 2017

Un vin de garage dans le Médoc : Domaine Les Sadons à Pauillac

    Pour avoir goûté des vins de ce domaine chez André, j'étais très curieux de rencontrer son propriétaire, ce que nous avons fait le 25 août dernier. Alain Albistur, d'origine basque est un homme affable, volubile dans le sens positif du terme, courageux et passionné. Il plante des vignes en 2000 et 2001 sur des mini parcelles, destinées à l'origine à l'élevage de moutons et à un potager. Celles-ci jouxtent les vignobles de Pichon Baron et de Pichon Comtesse. Il rénove au fur et à mesure un petit bâtiment en piètre... [Lire la suite]

18 août 2017

Un dîner élaboré en duo chez André, avec des vins d'Alsace, Bordeaux, et Loire

 Churchill a bon dos! André a la collection complète de ses mémoires. Lire le premier tome invite bien évidemment à lire le suivant! Autant en emprunter un à la fois, plutôt que tous d'un coup, au moins c'est des prétextes tout trouver pour aller chez lui et rester dîner et déguster!   Pour le second tome on a préparé des couteaux, des huîtres en gelée, des noix de Saint Jacques à l'orange, un lapin et des ananas, façon Tahiti. Les photos des plats sont d'André.   Pour accompagner le lapin, on a mis Alcée 2012... [Lire la suite]
14 août 2017

Champagne : Drappier : La Grande Sendrée 2006, et Buisson-Charles : Meursault Vieilles Vignes 2014 pour ouvrir le dîner

Les vacances sont aussi l'occasion de profiter de bons moments de table avec nos amis. Certains sont amateurs avertis, d'autres le sont de façon plus occasionnelle, mais nous sommes toujours très heureux de constater que le vin est un vecteur culturel qui facilite les échanges. Rapidement, les langues se délient et les évocations des grands moments de vie, les débats sur la vie politique prennent le relais sur l'oenophilie... Les vins commentés ce jour ont été pris sur diverses mises en bouche (huîtres en gelée, rouleau de jambon au... [Lire la suite]
11 août 2017

Appellation Côte-Rotie : cinq vins du millésime 2000, et trois millésimes du Condrieu Les Ayguets de Cuilleron, à l'aveugle

Cette troisième série (vins rouges) a été plus évidente pour l'ensemble des participants. Les vins possèdent des palettes aromatiques assez distinctives, ils sont à notre avis sur leur plateau de maturité, veloutés, souvent assez charnus à charnus, assez bien centrés, très frais ( pour un ou deux à la limite de la vivacité), d'une bonne allonge, étirés par cette nette fraîcheur. Nous optons donc pour l'appellation Côte Rôtie en choisissant le millésime 2001. Les deux premiers vins nous ont emmenés vers des territoires connus, le... [Lire la suite]
12 juillet 2017

Buisson-Charles Meursault Vieilles Vignes 2014, Louis Sipp Riesling Kirchberg de Ribeauvillé 2010, Domaine de la Solitude 2009

Pour accompagner des poissons (soles et turbot), nous avons ouvert deux vins blancs, le vin rouge a été servi avec de l'agneau. La bouteille de Meursault Vieilles Vignes 2014 (Buisson-Charles) dont nous souhaitions voir la capacité de garde s'est révélée un peu renfrognée le premier jour, et très bonne le lendemain : aromatique, d'une bonne densité, fraîche et allongée. Il faudra attendre deux à trois ans en fonction de la température de la cave pour commencer à l'apprécier à l'ouverture de la bouteille. Le Riesling Kirchberg de... [Lire la suite]
10 juillet 2017

Des vins de l'appellation Margaux : millésime 2014 : au Week-End des Grands Crus (UGC)

Les vins de l'appellation Margaux du millésime 2014 sont plus hétérogènes que ceux des appellations de nord Médoc ( Pauillac et Saint Estèphe) . Les vins de facture classique sont fins, aromatiques, longiformes, finement charnus, avec des finales élancées, très fraîches, et des acicidités gustatives assez vives et même pour quelques uns franchement vives. Ils sont plus ou moins charnus en fonction du pourcentage de Merlot dans l'assemblage. Certains vins sont marqués par de légères notes végétales qui ne sont pas rédhibitoires, pour... [Lire la suite]

07 juillet 2017

Domaine Huet : Le Haut Lieu 2012, Château de Bouillerot : Cep d'Antan 2014, et Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2011

Un de mes bons copains que je rencontrais souvent lorsqu'il travaillait dans la vente de vins est venu nous rendre visite pour un apéritif prolongé. Ce fut l'occasion d'ouvrir quelques bouteilles en sa compagnie. Les deux premiers vins, évoqués dans ce paragraphe ont été ouverts une heure avant le service, épaulés et dégustés une première fois pour m'assurer qu'ils n'étaient pas défecteux. Les commentaires sont ceux de la deuxième dégustation une à deux heures plus tard.   Le Haut Lieu 2012 (Domaine Huet) présente déjà des... [Lire la suite]
28 juin 2017

Bourgogne : Buisson-Charles : Chardonnay Hautes Coutures 2014, et Pinot Noir Hautes Coutures 2015

Lors de ce dernier mois nous avons ouvert deux vins du domaine Buisson-Charles pour accompagner respectivement des plats de poisson ou des viandes blanches. Les vins sont dégustés deux fois en 24 heures selon le protocole rappelé ci-dessous. Le Bourgogne-Chardonnay Hautes Coutures 2014, contrairement aux précédentes dégustations ne s'est pleinement épanoui surtout à l'olfaction que le lendemain, avec toutes ses qualités aromatiques et structurelles déjà observées auparavant. Le Bourgogne Pinot Noir Hautes Coutures 2015 s'est bien... [Lire la suite]
27 juin 2017

Alsace : Domaine Boxler : Riesling Sommerberg 2014 et Domaine de l'Agapé : Riesling Rosacker 2012

Je commente aujourd'hui deux Rieslings alsaciens. Les vins ont été bus dans des occasions différentes. Le Riesling Sommerberg 2014 du Domaine Boxler a été choisi pour accompagner les deux plats suivants au restaurant : l'oreiller moelleux de mousserons et de morilles aux asperges de pays, et un demi-homard légèrement fumé à la cheminée. L' accord a bien fonctionné avec le premier plat, et parfaitement avec le homard. Le vin s'est fort bien goûté, le vieillissement sous verre lui apportera davantage de complexité et de subtilité... [Lire la suite]
26 juin 2017

Des vins de l'appellation Pauillac: millésime 2014 au Week-End des Grands Crus (UGC)

Le niveau général des vins dégustés s'est révélé être très bon à excellent, et fait de cette appellation une des meilleures réussites du millésime en fonction de ce qui nous a été proposé à la dégustation. Les trois Premiers Crus ne sont jamais présentés ce qui ne nous permet pas de la positioner au premier rang. La fin de cycle du millésime 2014, avec un mois de septembre chaud et sec et des nuits fraîches, et un début de mois d'octobre ensoleillé et peu arrosé a permis d'obtenir des Cabernets Sauvignons mûrs, largement... [Lire la suite]