Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 octobre 2022

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2013; Anjoui Ronceray :Château de Suronde 2017

Nous continuons nos dégustations du millésime 2013 à Bordeaux avec Larcis Ducasse. Il est dégusté en bouteille selon le protocole rappelé ci-dessous. La première dégustation montre un vin ouvert aromatiquement dans une construction allongée, avec une finale étirée par une nette acidité. Le lendemain il gagne un peu en étoffe et la finale est mieux équilibrée avec une acidité gustative un peu vive à mon gout. Mon épouse a fait l'acquisition en suivant l'avis d'un caviste d'une bouteille du Château de Suronde 2017 (appellation Anjou... [Lire la suite]

29 septembre 2022

Saint Emilion : Beauséjour héritiers Duffau-Lagarrosse 2013, Lalande de Pomerol : Tournefeuille 2019

Nous avons choisi de revisiter des vins du millésime 2013 à Bordeaux. Il faut garder à l'esprit que ce millésime a été sauvé par une fin de cycle moins défavorable qu'un été très frais et pluvieux, comme le printemps aussi. 2013 est le millésime le moins qualitatif de ces 20 dernières années, voire plus. Nous avons débouché une bouteille de Château Beauséjour, héritiers Duffau-Lagarrosse millésime 2013. Le vin a été mis en carafe une heure avant le premier service. Cette dégustation montre un vin encore un peu renfrogné du point de... [Lire la suite]
21 juillet 2022

Gevrey-Chambertin : négoce Castagnier Premier Cru Les Cazetiers 2013;Saint Emilion Beauséjour héritiers Duffau-Lagarrosse 2013

Le dîner continue avec le plat apporté par Joseph (ris d'agneau). J'avais décidé de profiter de ce dîner pour faire le point sur des vins du millésime 2013 qui a été difficile en Bordelais et à peu près dans la même situation en Bourgogne. J'ai débouché et après les avoir goûtés, mis en carafe les deux vins une heure avant le service à l'aveugle à mon hôte. Les vins sans être ingrats, n'offrent pas le plaisir qui ont été les miens lors de dégustations diverses concernant des millésimes plus qualitatifs de ces deux propriétés. Le... [Lire la suite]
17 avril 2022

Syrie : Bargylus blanc 2013; Saint Estèphe : Montrose 2003; Passito di Pantelleria : Carole Bouquet 2016

Les vins commentés dans ce billet ont été dégustés sur un menu d'anniversaire. Les plats n'ont pas été d'une conception extraordinaire ; disons qu'il a été choisi la qualité des mets, trouvés au marché couvert de Libourne, et les quelques apprêts ont été étudiés pour convenir avec les vins dont on savait la teneur. Pas vraiment de mises en bouche :  un guacamole à la coriandre et au sésame, assorti à des gressins aux sésames. Deux entrées : Une poêlée de cèpes et son fondant de persil, puis un ris de veau braisé crème de... [Lire la suite]
27 février 2022

Dîner au restaurant Les Jardins de L'Opéra, Place du Capitole, Toulouse : Château Marsyas 13 et Bouzeron, Aubert de Villaine 18

Un périple de deux jours dans l'Ancienne Cité des comtes de Toulouse est l'occasion de découvrir le restaurant étoilé de Stéphane Tournié. La carte est très simple  : elle est évidemment composée des plats à la carte, mais seuls deux menus sont possibles le soir, et chacun d'eux est une découverte, car le chef ne dévoile ses plats qu'au moment du service. Evidemment se pose le problème des accords mets et vins si on ne veut pas se laisser guider par les vins au verre. Nous faisons donc confiance au sommelier qui nous explique... [Lire la suite]
11 novembre 2021

Morey Coffinet : Chassagne-Montrachet Premier Cru : La Romanée 2017, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2013

Nous avons débouché une première bouteille de Chassagne-Montrachet Premier Cru La Romanée 2017 du Domaine Morey Coffinet pour nous faire une idée du millésime 2017 dans cette appellation, sachant que nous ne rechercherions pas particulièrement la notion de plaisir. A l'ouverture le vin est très réduit, ce qui nous conduit à le mettre en carafe, une heure et demie avant la première dégustation. La réduction a diminué mais elle affecte encore la palette aromatique, sans nous empêcher d'apprécier la qualité de la bouche et de ce fait le... [Lire la suite]

04 novembre 2021

Terrasses du Larzac : Mas Jullien : Autour de Jonquières 2013, Pomerol : Château Bel-Air 2015

Nous avons débouché une bouteille de Mas Jullien Autour de Jonquières 2013 (assemblage : Mouvèdre 40%, Carignan 40%, et Syrah 20%). La bouteille a été ouverte deux heures avant la première dégustation sans mise en carafe. Au fur et à mesure de l'aération dans le verre, la palette aromatique, un peu discrète, après le service, s'est intensifié en dévoilant de séduisants arômes fruités et épicés. La bouche offrait une texture veloutée, avec un corps charpenté et une finale plus ferme. Le lendemain, la moitié de bouteille restante, a... [Lire la suite]
26 septembre 2021

Verticale du Château Pavie Macquin (Saint Emilion) : millésimes 2004 à 2019 inclus : première partie

J'ai organisé fin août à mon domicile une verticale du Château Pavie Macquin du millésime 2004 au millésime 2019. Il s'agissait de faire découvrir à nos amis du Nord (département) qui possédaient quelques millésimes, l'évolution du vin dans le temps et d'en dégager les cohérences du style dans diverses conditions météorologiques ( millésimes). De plus Isabelle aimant particulièrement les vins de ce château, elle a pu en suivre une nouvelle fois leur évolution sur 16 millésimes. Bernard et Pascal ("grands amateurs"), Joseph, Guy, et... [Lire la suite]
14 septembre 2021

Médoc:Clos Manou 2019, Terrasses du Larzac:Mas Jullien autour de Jonquières 2013, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011

Nous poursuivons notre dîner dont le début a été évoqué dans le billet précédent, avec le plat principal : hampe de boeuf Angus grillé sur les sarments, et os à moelle cuits au four. Deux vins sont servis successivement avec ces mets, ils ont été mis en carafe deux heures avant le service, ce qui leur a permis de s'ouvrir harmonieusement. Le Clos Manou 2019 est une réussite remarquable de la propriété. C'est pour ma part, le meilleur vin dégusté à ce stade après la mise : aromatique, très beaux tannins fins et bien enrobés, beaucoup... [Lire la suite]
17 juin 2021

Paul Ginglinger : Riesling Drei Exa 2017, Pauillac : Les Sadons 2016, Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2013

Pour accompagner des huîtres et des langoustines nous avons ouvert une nouvelle bouteille de Riesling Drei Exa 2017 du Domaine Paul Ginglinger qui s'est très bien entendu avec les mets évoqués. Une demie-heure après l'ouverture le vin est bien en place : aromatique, plein, frais et long. Le lendemain, il gagne en harmonie générale et complexité aromatique. Nous avons fait déguster à l'aveugle à un ami de passage une bouteille du millésime 2016 du Domaine Les Sadons à Pauillac. Il a été postivement surpris par la qualité de ce vin... [Lire la suite]