Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
08 mars 2017

Chassagne-Montrachet : Bruno Colin: Blanchots Dessus 2011, et Volnay : Henri Boillot : Frémiets 2009

Lors de notre séjour à beaune, nous sommes allés dans un restaurant étoilé. La gastronomie bourguignonne n'est plus à prouver et il nous a été difficile de faire un choix. Tous étaient très tentants. Nous avons opté pour Le Jardin des Remparts. Nous n'avons pas regretté : c'était tout simplement fabuleux! Nous choisissons le Menu Empreinte : sa caractéristique est celle de se laisser surprendre par des mets qui ne sont découverts qu'au moment du service. Et, ce sera pas moins de dix plats qui défileront sous nos yeux ébahis! sans... [Lire la suite]

20 février 2017

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011 et Castillon-Côtes de Bordeaux : Alcée 2012

Nous continuons à suivre l'évolution des vins de la rive droite de Bordeaux. Les deux vins commentés aujourd'hui ont été dégustés en bouteille sans mise en carafe sur une durée de 24 heures (une première dégustation après avoir épaulé la bouteille une demi-heure avant de goûter le vin , puis le reste (moitié de la bouteille ) le lendemain. Nous n'avons pas noté de nettes évolutions entre ces deux dégustations si ce n'est des tannins un peu moins fermes en finale. Larcis Ducasse 2011 aura encore besoin d'une garde supplémentaires de... [Lire la suite]
13 décembre 2016

Dégustation à l'aveugle de vins du Languedoc : Terrasses du Larzac et Pic Saint Loup (1)

Samedi dernier la dernière séance de l'année 2016 de notre club de dégustation était consacrée à des vins du Languedoc ( appellations Terrasses du Larzac et Pic Saint Loup) goûtés à l'aveugle. Les vins ont été mis en carafe un heure et demie à deux heures avant leur première dégustation par Isabelle qui déguste mais n'évalue pas les vins. Ils ont été goûtés deux fois, une première fois selon leur ordre d'apparition, et une deuxième fois avant le rendu des évaluations. La dégustation à l'aveugle n'est qu'une image à un instant t,... [Lire la suite]
12 décembre 2016

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2014, et Alcée 2011

Nous commençons les dégustations des vins du millésime 2014 à Bordeaux. Nous les poursuivrons ponctuellement pendant le premier semestre de l'année 2017, avec comme point d'orgue le Week-End des Grands Crus au mois de mai à Bordeaux. Nous avons ouvert une bouteille du Domaine de l'A 2014, sans mise en carafe, et dégustée sur 24 heures. Le vin s'aborde bien lors de la première dégustation, mais manque un peu d'aération. Il est bien en place le lendemain : palette aromatique expressive, milieu de bouche construit et velouté,... [Lire la suite]
01 décembre 2016

Des rieslings alsaciens et allemands à l'aveugle : fin

Cette troisième série a mis en valeur un éblouissant riesling Brand 2010 du Domaine Josmeyer. Les rieslings allemands et plus particulièrement les deux vins mosellans (Heinrichshof : Schlossberg : Riesling Trocken 2007 et Egon Muller : Scharzhofberger : Riesling Kabinett 2011 ) offrent des profils charnus très veloutés, voire moelleux en toucher de bouche à tous les stades de la dégustation, l'acidité est fine et ne porte pas les vins, elle ne fait que souligner la matière surtout dans le vin d'Egon Muller et donne... [Lire la suite]
15 novembre 2016

Verticale du Château Mangot cuvée Todeschini : millésimes 2008 à 2014

Yann et Karl disposaient lors de leur arrivée sur la propriété d'un outil de travail performant avec un chai et un cuvier moderne refait à neuf en 2000. Compte tenu des objectifs qu'ils s'étaient fixé pour élaborer des vins de grande qualité, ils se sont attachés à bien comprendre les différents terroirs qui composent la propriété ( creusement de fosses pédologiques) et à travailler leur vignoble avec des méthodes proches de l'agriculture biologique. (voir ici ) Ce qui m'a paru le plus significatif dans ces deux verticales ( Mangot... [Lire la suite]

14 novembre 2016

Verticale du Château Mangot ( Saint Emilion ) : millésimes 2008 à 2014

Le Château Mangot, appartenant à la famille Todeschini est une vaste propriété de 34 hectares d'un seul tenant, située sur la commune de Saint Etienne de Lisse, à l'est de l'appellation Saint Emilion. Cette propriété est entourée par les Châteaux Faugères, De Pressac, et Valandraud au nord. Le vignoble, encépagé en Merlot, Cabernet franc et Cabernet Sauvignon est divisé en 21 parcelles s'étageant entre 34 mètres et 86 mètres d'altitude (sommet du plateau calcaire en cet endroit). Les vignes sont plantées sur quatre types de terroirs... [Lire la suite]
03 novembre 2016

Daniel Bouland : Morgon Corcelette 2011 et François Lumpp : Givry : Crausot 2014

J'ai ouvert, ces derniers jours, deux bouteilles de vins de Bourgogne. Elles ont été débouchées une demi-heure avant le premier service sans être épaulées, puis regoûtées le lendemain après conservation dans une cave fraîche. Le Morgon Corcelette 2011 de Daniel Bouland se goûte très bien dès la première dégustation, il est un léger ton au dessus le deuxième jour avec une finale un peu plus épanouie. Il offre cependant un vrai plaisir dès le premier service. C'est un vin prêt à boire en l'épaulant une heure avant la dégustation. La... [Lire la suite]
02 novembre 2016

Paul Ginglinger : Riesling Pfersigberg Ortel 2014, Cornas : Clape 2006, et Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011

J'évoque aujourd'hui le dernier dîner pris avec nos amis du Nord avant leur retour le lendemain chez eux. Un ami vigneron à Puisseguin s'est joint à nous. Les vins ont accompagné des Saint Jacques poêlées et une crème de céleri parfumée à l'anguille fumée suivies d'un filet de bœuf en croûte d'herbes avec des champignons au vin rouge. Les accords ont très bien fonctionné avec les vins sélectionnés. Les vins ont été mis en carafe une heure à une heure et demie avant la dégustation. J'ai souhaité faire goûter à nos amis le Riesling... [Lire la suite]
26 octobre 2016

Le dîner se poursuit avec le Gewurztraminer Hengst 2005 ( Josmeyer) et le Beaucastel : blanc : veilles vignes 2011

    Pour la seconde entrée, nous optons pour un tartare de homard, cuit dans une huile de truffe mélangée à de l'huile de sésame, parfumé légèrement au wasabi, et dressé sur des mangues au thym et aux fruits de la passion. Ce plat est d'une réelle complexité de saveurs, avec quelques orientations exotiques.   Néanmoins et c'est ce qui est surprenant, tout se marie à merveille. La torrefaction du sésame met en valeur les arômes de truffe et le thym permet de relever autrement la mangue notamment en estompant... [Lire la suite]