Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
05 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 et Saint Emilion : La Mondotte 2007

Arrive le plat principal : pure gourmandise...  Nous vérifions avec plaisir ce qui depuis dix ans participe de notre patrimoine culturel immatériel de l'humanité! Nous célébrons hautement cet art du bien manger qui va de pair avec la joie des retrouvailles. Le lièvre est typiquement le plat de gibier qui se marie à merveilles avec le foie gras.   Nous l'accompagnons de deux vins que tout oppose, ils sont offerts à l'aveugle en position 5 et 7!     Châteauneuf du Pape : Beaucastel 1998 le vin n'a pas... [Lire la suite]

23 décembre 2016

Francs-Côtes de Bordeaux : Les Charmes-Godard blanc 2007 et Margaux : Prieuré-Lichine 2005

J'avais conservé en cave une bouteille de Charmes-Godard 2007 (Francs-Côte de Bordeaux) que j'ai ouverte mi-décembre, et dégustée en deux fois , à l'ouverture, puis le lendemain après l'avoir conservée au frais. Le vin s'est bien comporté dès la première dégustation et un léger ton au dessus 24 heures plus tard. Pas de symptôme d'oxydation, le vin offre une palette aromatique simple et agréable, il est frais, étiré et persistant. Si les vins des derniers millésimes sont d'un calibre supérieur, le plaisir est néanmoins au rendez-vous... [Lire la suite]
06 décembre 2016

Chablis : Dauvissat : Premier Cru Séchet 2007 et Sancerre : Alphonse Mellot : Edmond 2006

        Le repas se poursuit avec deux vins blancs servis à l'aveugle, après avoir été mis en carafe entre un heure et deux heures et demie selon les sensations d'une première dégustation faite par notre hôte à l'ouverture des bouteilles. Ces vins ont accompagné respectivement une bisque de tourteau aux piments d'Espelette et un soufflé aux fromage. Les accords ont été cohérents.   Le Chablis Premier Cru Séchet 2007 de Dauvissat est pratiquement sur son plateau de maturité, pour l'amateur qui ne... [Lire la suite]
05 décembre 2016

Champagne : Cristal Roederer 2007, et Kientzler : Riesling : Geisberg 2010

Après avoir participé au premier repas d'anniversaire de Joseph, vendredi 18 novembre, je suis convié avec mon épouse au deuxième repas du dimanche 20 novembre où nous retrouvons des amis communs. Le premier vin qui accompagne des amuse-bouche à base de saumon n'est pas servi à l'aveugle. Ce Champagne Cristal Roederer 2007 est une remarquable réussite : pur, précis, très velouté à soyeux, construit, très long et minéral. Il a enthousiasmé tous les convives, même ceux qui ne sont pas particulièrement amateurs de vins de... [Lire la suite]
30 novembre 2016

Des rieslings alsaciens et allemands à l'aveugle (2)

Les vins ont été regoûtés  une deuxième fois, à l'aveugle, avant le rendu des évaluations, ce qui a permis d'en réajuster quelques-uns. Cette deuxième série a proposé des vins globalement d'un niveau supérieur à la première série, avec notamment un excellent Riesling Pfersigberg 2014 du domaine Paul Ginglinger apprécié par l'ensemble des participants, et un remarquable riesling Trocken 2007 du Docteur Burklin-Wolf. La dégustation du restant des vins le lendemain a apporté quelques nuances. Le riesling Hertacker 2014 a conservé... [Lire la suite]
22 novembre 2016

Riesling : Frédéric Emile 2007, Pouilly-Fuissé : Courtelongs 2010 et Sancerre : Génération XIX : blanc 2010

Nous débutons le dîner avec trois vins blancs servis à l'aveugle, accompagnant les plats associés. Les vins ont été mis en carafe une à deux heures avant la dégustation.   Le Riesling Frédéric-Emile 2007 et la terrine de rouget grondin aux agrumes se sont très bien entendus, tant en ce qui concerne les expressions aromatiques que les associations de texture. Le vin est encore très jeune, et l'intensité aromatique encore sur la réserve ( il est beaucoup moins terpénique qu'habituellement sur cette cuvée). Il faudra encore... [Lire la suite]

21 novembre 2016

Champagne : Dom Pérignon 2006 et Francis Boulard et fille : Les Rachais 2007

Nous étions sept mercenaires en comptant notre hôte Joseph pour fêter vendredi soir son anniversaire en son château La Fleur de Roques à Puisseguin. Comme chaque année, il nous a concocté avec son chef un menu délicieux qui s'accordait avec les belles et intéressantes bouteilles qu'il choisit pour cette occasion. Les deux vins de Champagne n'ont pas été servis à l'aveugle contrairement aux autres vins qui seront commentés ultérieurement. Ils ne sont pas commentés dans leur ordre d'apparition sur la table, Dom Pérignon 2006 a... [Lire la suite]
10 novembre 2016

Un anniversaire : Jamet : Côtes du Rhône blanc 2012, Jacky Blot : Bretonnière 2014 et Domaine du Bouscat Les Portes de l'Am 2007

Tous les amis d'André sollicités se sont libérés pour cette soirée, nous nous connaissons pratiquement tous depuis l'installation d'André à Libourne . Autour de Nicolas, Stéphany, François, Florence, Corinne, Leslie, Sylvain, Laurent, Cécile, Fabienne, et Isabelle, la soirée s'anime dans la bonne humeur, et le plaisir d'être ensemble. Les plaisanteries fusent, les rires éclatent, au gré des bouteilles ouvertes et des commentaires qu'elles suscitent. Le Côtes de Rhône blanc 2012 du domaine Jamet, que je n'avais jamais goûté jusqu'à... [Lire la suite]
24 octobre 2016

Albert Mann : Pinot gris 2011, Saint Emilion : Pavie Macquin 2007, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Le troisième dîner avec nos amis du Nord s'est déroulé autour des mets suivants : terrine de fois gras, magrets cuits au barbecue avec des sarments de vigne, et mangues laquées Le Pinot gris Hengst 2011 a accompagné la terrine de foie gras, il était assez riche en sucres résiduels ce qui n'a pas facilité l'accord. Dans ce millésime 2011 la recherche d'une bonne maturité s'est faite en même temps que le développement du botrytis ( je parle de la pourriture noble) ce qui a enrichi les baies en sucres et à favorisé la présence... [Lire la suite]
21 octobre 2016

Hermitage : Marc Sorrel : blanc 2007 et Pauillac : Duhart-Milon 2002

Le deuxième dîner s'est déroulé autour des deux mets suivants : cuises de grenouilles sautées aux herbes de Provence relevées d'une pointe d'ail, et côtes d'agneau grillées, butternuts et champignons J'ai choisi d'accompagner le premier plat avec un Hermitage blanc 2007 de Marc Sorrel pour faire découvrir à nos amis une appellation qu'ils ne connaissaient que de nom ( en blanc). Le vin était en pleine forme, sans la grande puissance de la cuvée Les Rocoules, et l'accord a bien fonctionné avec les cuisses de grenouilles préparées... [Lire la suite]