Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
11 mai 2017

Cornas : Alain Voge : Vieilles Vignes 2005 et Côte Rôtie Jamet 2006

Pour accompagner une queue de boeuf maturé, j'ai ouvert une bouteille de Cornas "vieilles vignes" 2005 d'Alain Voge. La bouteille a été débouchée et épaulée une demie heure, avant le service. Le vin est peu expressif, massif, et manque de charme. La bouteille rebouchée est laissée en cave fraîche pendant deux jours, puis le vin est redégusté à nouveau. Le vin est plus abordable, avec une palette aromatique très épicée, réglissée, et très discrètement fruitée. La bouche est tannique, peu charnue, avec des notes animales (éthyl-phénols)... [Lire la suite]

28 avril 2017

Châteauneuf du Pape : Vieux Télégraphe 2005 et Charvin 2006

Pour accompagner une daube de boeuf maturé et une pule faisane, nous avons ouvert des vins de Châteauneuf du Pape. Les vins ont été respectivement épaulés avant la première dégustation, puis regoûtés vingt quatre heures plus tard, après avoir été conservés en cave fraîche. Le Vieux Télégraphe 2005 s'est goûté un petit cran en dessous de la dégustation précédente, surtout lors de la deuxième dégustation. L'équilibre (petite note chaleureuse) était un peu moins bon, surtout lors de la deuxième dégustation. Bouteille un peu moins... [Lire la suite]
24 mars 2017

Quelques vins bus ce dernier mois

Voici quelques vins qui ont été dégustés ce dernier mois, les jours de semaine selon le protocole habituel. Une première dégustation, après avoir ouvert et épaulé la bouteille une heure avant le service, puis une seconde dégustation du reste de la bouteille , 24 heures plus tard après conservation en cave fraîche. Le domaine de l'Ecu Gneiss 2010 s'est bien goûté dès le premier jour et est resté au même niveau le lendemain, avec les qualités connues de cette cuvée et de cette propriété dans un très bon millésime qui offre une belle... [Lire la suite]
20 mars 2017

Sancerre : Vincent Pinard : Chêne Marchand 2013, et Guigal : Hermitage : blanc 2006

Invitation au débotté, bouteilles décidées la veille et menu en partie cuisiné maison. Les heures professionnelles dépassent amplement les temps de travail à cette époque de l'année et allier les plaisirs de la table et les réunions entre amis avec les obligations des emplois (comptabilité, vignes, conseils de classe, impose de savoir déléguer et de mesurer les moments de retrouvailles. Nos amis partagent bien ce point de vue, et sortir en pleine semaine pour un temps de table raisonnable convient assez. Je ne commenterai donc... [Lire la suite]
22 février 2017

David Duband : Charmes-Chambertin 2012, et Emmanuel Rouget : Cros Parantoux 2006

Les vins commentés aujourd'hui, servis en carafe à l'aveugle, ont accompagné un bœuf bourguignon issu d'une belle viande rassie, et ses petits légumes glacés ( carottes et navets).   Le Charmes-Chambertin 2012 de David Duband a fait l'objet de discussions, portant notamment sur son milieu de bouche. Certains dégustateurs ne l'ont pas trouvé suffisamment charpenté pour un Grand Cru. C'est un avis que je ne partage pas, j'ai trouvé le vin bien centré dans un millésime de bonne facture, avec un bel enrobage des tannins à tous... [Lire la suite]
10 février 2017

Suisse : Simon Maye : Syrah vieilles vignes 2006 et Espagne : Rioja : Macan Clasico 2010

Le plat choisi est de l'oie, cuite à basse température pendant plus de douze heures. Elle est fondante et grasse à souhaits, et j'ai proposé pour l'accompagner du panais glacé. Le fromage est un chaource affiné, sur lequel j'ai ajouté des copeaux de truffe.   Tous les accords ont merveilleusement bien fonctionné quand bien même les vins étrangers ont été apportés par notre ami. Mais, l'apanage de gastronomes et de fins gourmets et connaisseurs comme le sont nos hôtes est d'anticiper, d'imaginer les accords rien que par les... [Lire la suite]

07 février 2017

Des vins de Châteauneuf du Pape à l'aveugle : première partie

La dégustation de notre club du samedi 4 février était consacrée aux vins de l'appellation Châteauneuf du Pape. Notre groupe s'est trouvé un peu réduit, du fait des contraintes sanitaires hivernales (grippes et autres maladies) mais aussi d'obligations professionnelles imprévues. Les vins ont été mis en carafe par Isabelle qui ne note pas les vins, une heure à une heure et demie avant la première dégustation faite dans l'ordre d'apparition choisi par notre préparatrice. Ils ont été regoûtés une deuxième fois, avant le relevé des... [Lire la suite]
16 janvier 2017

Des vins bus lors du dîner suivant la dégustation à l'aveugle des vins blancs de la Côte Chalonnaise et de Saint Aubin

Voici le commentaires de vins qui ont été dégustés et bus lors du dîner qui a suivi la dégustation à l' aveugle des vins blancs de la Côte Chalonnaise et de Saint Aubin. Nous débutons par un vin de Champagne apporté par une participante qui fêtait son anniversaire avec nous le jour même. Palmer & Co est une petite coopérative crée en 1947 par sept propriétaires. Elle a connu un brillant développement avec son installation à Reims en 1959, et compte aujourd'hui 320 sociétaires. Cette coopérative dispose d'un remarquable vignoble... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]
29 décembre 2016

Pessac-Léognan : Carbonnieux (rouge) 2006 et Albert Mann : Gewurztraminer : vendanges tardives : Altenbourg 2008

Le Carbonnieux 2006 a été apprécié sur un Brillat Savarin, légèrement affiné. Toutefois, le vin a été anticipé sur les palombes, en parallèle avec les deux autres rouges commentés dans le billet précédent, puis dégusté seul entre le plat et le fromage. Ce fromage a pour particularité de bien s'accorder avec des vins rouges. Il faut reconnaître que les vins blancs sont d'ordinaire des compagnons idéals, mais il faut admettre que le Brillat se marie très bien avec un vin de Bordeaux, et ce, à tous les stades de l'affinage. Ce fromage... [Lire la suite]