Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
19 mars 2019

Châteauneuf du Pape : Charvin et Vieux Télégraphe millésime 2005, Pauillac : Les Sadons 2014 et Grand Puy Lacoste 2005

Les vins commentés ce jour ont été placés sur un lièvre à la royale.  Evidemment nous avions parié sur des châteauneufs, mais nos amis vignerons ont eu à coeur de vouloir nous faire découvrir des cuvées de millésimes plus anciens. De ce fait notre dégustation des Pauillac s'est faite juste après celle des vins du Rhône, ce qui a permis d'apprécier également des vins de Bordeaux sur ce lièvre. Les fromages ont été accompagnés d'autres vins bordelais, commentés dans le billet suivant. Les vins ont été servis en carafe, après... [Lire la suite]

12 mars 2019

IGP Lot: Domaine Belmont 2005, Hermitage Les Dionnières 2007, Côte-Rotie : Blonde du Seigneur 2006 et Rayne Vigneau 2001

Le repas se poursuit autour d'un rôti de boeuf, de fromages et un dessert composé d'une crème ganache parfumée aux épices Roellinger. La viande rouge est propice à la dégustation de vins rouges. Ils sont présentés en carafe, dégustés à l'aveugle et commentés dans leur ordre d'apparition. Le Domaine Belmont a été créé en 1993 par Christian Belmont sur un lieu (Pech Merle) où la vigne était déjà plantée à l'époque de son grand père, mais arachée ensuite. Cette propriété de 6 hectares est conseillée par Claude et Lydia Bourguignon... [Lire la suite]
07 février 2019

Givry : François Lumpp : Clos Jus 2015, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2011, Languedoc : Mas de Daumas Gassac 2005

Voici quelques impressions qui précèdent les commentaires des trois vins évoqués dans le billet de ce jour.   Le Givry Clos Jus 2015 de François Lumpp est entré dans une phase assez austère, il n'a plus la gourmandise, l'intensité et la variété de la palette aromatique, et la souplesse des tannins qu'il avait il y a une quinzaine de mois. Le commentaire est celui de la deuxième dégustation. Il sera préférable d'attendre quatre à cinq ans les bouteilles en cave pour retrouver les belles qualités de ce climat. Larcis Ducasse... [Lire la suite]
03 janvier 2019

Brésil (vin effervescent), Alsace, Bourgogne-Chardonnay, Pommard, Médoc, Pacherenc de Vic-Bilh pour le réveillon du 24/12/2018

  Le réveillon de Noël se tient traditionnellement dans le Nord pour être célébrer en famille. Les vins sont choisis en fonction du menu, et globalement les accords sont satisfaisants : la gageure d'avoir à associer des vins avec une cuisine qui nous est racontée par téléphone à quelques jours du départ est souvent relevée. Le menu est le suivant :  Ce qui donne en images : Velouté de patisson avec son flan d'ail   Le boudin blanc aux marrons et aux cèpes, sa compotée d'airelles Le... [Lire la suite]
06 décembre 2018

Mader : Gewurztraminer Muhlforst 2015, Madiran : Montus 2005, Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2010

                  Voici les commentaires de quelques vins dégustés au cours de la fin du mois de novembre, plus souvent pour eux-mêmes que dans l'optique de la meilleure justesse de l'accord mets/vin. Nous avions retenu dans nos achats alsaciens le Gewurztraminer Muhlforst 2015 du Domaine Mader. Le vin s'est révélé être aussi qualitatif que la dégustation au domaine le laissait paraître. C'est un vin pur, précis, charnu, bien construit, long et très aromatique, sans le... [Lire la suite]
04 novembre 2018

Des vins bourguignons, bordelais et italiens pour deux repas en Alsace

    Après cette première matinée, dont la deuxième partie nous a menés au domaine Kientzler ( qui sera commenté ultérieurement) en compagnie de Pierre déjà présent chez Mader, nous faisons une pause casse croûte dans notre gîte de Riquewihr. Elle sera assez rapide car Pierre doit regagner Strasbourg et nous,  continuer nos visites-dégustations dès 14 heures. Pierre nous fait déguster un Meursault vieilles vignes 2013 du domaine Buisson-Charles tout à fait conforme à ce que en connaissons, et nous... [Lire la suite]

14 octobre 2018

Un dîner de fin de vendanges à Pauillac et ses vins

                    Nous sommes invités au traditionnel dîner qui clôture les vendanges, au Domaine Les Sadons. Intégrer une pratique ancestrale telle que cette réjouissance a été un grand moment de bonheur, de joie... Déjà le nom... Gerbaude? Gerbebaude? En Bourgogne c'est la Paulée... ici... il y a dans la consonnance quelque chose de plus méridionnal...   Ce rituel permet de partager les derniers moments avec les vendangeurs. Certains sont des amis, d'autres des... [Lire la suite]
27 septembre 2018

Pauillac : Pontet Canet 2000, Côte-Rôtie : Jamet 2005, et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

  La suite du repas, comme il l'a été annoncé dans le billet précédent, a été un canard, cuit en basse température, accompagné de ravioles à la truffe. Le canard a été entièrement découpé, recouvert de thym, de sauge, mis au réfrigérateur une nuit. Le lendemain il a été cuit plusieurs heures entièrement recouvert, au four à 150°d'abord, puis 100°, avec un fond de volaille. La recette est d'une simplicité extrême, mais ce qui a fait que nous étions en face d'un grand plat, est la sélection de cette volaille. C'est... [Lire la suite]
16 août 2018

Beaune Grèves Vigne de l'Enfant Jésus 2008, Châteauneuf du Pape : Charvin 2011, et Bouscassé 2005

    Les vins commentés aujourd'hui ont été dégustés et bus lors de périodes plus fraîches, donc non affectées par la canicule. Ils sont accompagnés essentiellement des plats de viandes variées, parfois en sauce ou en daube. Dans l'ingrat millésime 2008 pour les vins rouges bourguignons présentant des acidités parfois vive en finale, nous avons souhaité goûter une nouvelle bouteille de Beaune Grèves Vignes de l'Enfant Jésus 2008 de la maison Bouchard Père et fils. Le vin s'est bien comporté, avec une agréable palette... [Lire la suite]
11 juillet 2018

Beaune : Nicolas Rossignol : Clos des Mouches (rouge) 2008, et Pommard : Vaudoisey-Creusefond : Charmots 2005

      Je commente, dans ce billet deux vins de La Côte de Beaune (Bourgogne) qui se sont fort appréciés. La bouteille de Beaune Clos des Mouches 2008 de Nicolas Rossignol a accompagné avec justesse un foie gras poêlé. Il s'est montré d'excellente facture dès la première dégustation : aromatique, plein, velouté avec une belle fraîcheur bien intégrée à la matière en finale. Il n'a pas comme un certain nombre de vins rouges de Bourgogne dans ce millésime, une acidité trop vive qui déséquilibre les finales.... [Lire la suite]