Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 juin 2017

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2005, et Guiraud 2007

Je commente aujourd'hui deux vins de Sauternes qui ont été dégustés ces deux derniers mois. Ils ont été goûtés sur une durée de trois à quatres jours, pour eux-mêmes ou ont accompagné une salade de fruits exotiques. Ils ont été conservés au réfrigrateur entre les différentes dégustations. Clos Haut Peyraguey 2005, commence à se livrer davantage que lors de la précédente dégustation , il y a quatre ans et demi. La palette aromatique est plus expressive, le vin est dense et concentré en milieu de bouche, la finale est élégante mais pas... [Lire la suite]

11 mai 2017

Cornas : Alain Voge : Vieilles Vignes 2005 et Côte Rôtie Jamet 2006

Pour accompagner une queue de boeuf maturé, j'ai ouvert une bouteille de Cornas "vieilles vignes" 2005 d'Alain Voge. La bouteille a été débouchée et épaulée une demie heure, avant le service. Le vin est peu expressif, massif, et manque de charme. La bouteille rebouchée est laissée en cave fraîche pendant deux jours, puis le vin est redégusté à nouveau. Le vin est plus abordable, avec une palette aromatique très épicée, réglissée, et très discrètement fruitée. La bouche est tannique, peu charnue, avec des notes animales (éthyl-phénols)... [Lire la suite]
28 avril 2017

Châteauneuf du Pape : Vieux Télégraphe 2005 et Charvin 2006

Pour accompagner une daube de boeuf maturé et une pule faisane, nous avons ouvert des vins de Châteauneuf du Pape. Les vins ont été respectivement épaulés avant la première dégustation, puis regoûtés vingt quatre heures plus tard, après avoir été conservés en cave fraîche. Le Vieux Télégraphe 2005 s'est goûté un petit cran en dessous de la dégustation précédente, surtout lors de la deuxième dégustation. L'équilibre (petite note chaleureuse) était un peu moins bon, surtout lors de la deuxième dégustation. Bouteille un peu moins... [Lire la suite]
03 mars 2017

Australie : Seppelt D.P 63 : Rutherglen : Show Muscat, et Clare Valley : Mount Horrocks : Riesling : Cordon Cut 2005

Les vins sont servis en carafe, à l'aveugle, et accompagnent les desserts.   Nous terminons ce repas avec deux vins liquoreux en provenance d'Australie. Seppelt D.P 63 Rutherglen Show Muscat offre une palette aromatique complexe, beaucoup de présence en bouche, mais la finale est à mon goût trop déséquilibrée pour pour apporter un très bon plaisir au dégustateur. Ce vin est élaboré selon le principe des Vins Doux Naturels (VDN) c'est à dire celui des vins mutés. Le vin Mount Horrocks : Riesling : Cordon Cut 2005... [Lire la suite]
09 février 2017

Portugal : Douro : Foz Torto : blanc 2013 et Alsace :Trimbach : Frédéric-Emile 2005

Il est bien difficile de rester longtemps sans voir nos amis avec lesquels nous conversons régulièrement au sujet du vin. Les propositions de découvertes sont tellement tentantes que nous faisons déplacer les montagnes aussi facilement que Moïse fit reculer la mer Rouge. Les calendriers sont ajustés avec rapidité et efficacité en trois jours de temps. Notre ami est amateur de vins espagnols. J'ai de la truffe. J'envoie une proposition de menus et les vins sont rapidement décidés. Les deux vins commentés ce jour ont servi pour... [Lire la suite]
30 janvier 2017

Une verticale du Château Larcis Ducasse (24 millésimes) : première partie

Une verticale de Larcis Ducasse a été proposée en dégustation à Antonio Galloni dimanche 22 janvier dans la matinée. Nicolas Thienpont nous a conviés à continuer la dégustation des bouteilles ouvertes dans l'après-midi en présence de David Suire et de quelques professionnels qui participaient également. J'ai décidé de présenter les commentaires de cette dégustation en trois parties en fonction de mes ressentis. Je commente aujourd'hui les millésimes présentés correspondant à la période 2002 à 2014. La gestion du château a été... [Lire la suite]

25 janvier 2017

Montlouis : Chidaine : Les Choisilles 2008 et Châteauneuf du Pape : La Janasse : Chaupin 2005

Quelques désillusions sur des bouteilles des millésimes 2005 et 2007 (oxydées ) de François Chidaine, m'ont conduit à ne pas trop garder mon avant dernière bouteille de Choisilles 2008. Le vin a été mis en carafe dix minutes avant le service. Le vin s'est excellemment goûté, et le reste de la carafe dégusté le lendemain n'avait pas bougé. Après avoir bu pendant les fêtes de fin d'année une bouteille du domaine de La Janasse Tradition 2005 qui a beaucoup plu aux convives, j'ai débouché, pour ce repas, une cuvée Chaupin 2005 du... [Lire la suite]
18 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : La Janasse 2005, et Médoc : Potensac 2001

Pour accompagner une oie rôtie en basse température, et les légumes ( grelots caramélisés, châtaignes, pruneaux et pommes sarladaises), deux bouteilles ont été choisies dans deux régions différentes pour tenir compte des goûts des participants. Les accords ont plutôt bien fonctionné et les avis ont été partagés, sans qu'aucun vin n'ait été considéré comme rédhibitoire.     Le Châteauneuf du Pape cuvée tradition 2005 s'est, pour ma part, excellemment goûté, il peut être ouvert dès maintenant ou être gardé selon les... [Lire la suite]
17 janvier 2017

Riesling : Trimbach : Frédéric-Emile 2001 cuvée du 375 ième anniversaire et Crozes-Hermitage : Graillot 2005

Je commente cette semaine quelques vins qui ont été bus durant les fêtes de fin d'année 2016. Les deux vins du billet du jour ont accompagné très correctement respectivement des boudins blancs artisanaux et un coq au vin. Les vins ont été ouverts une heure avant la dégustation et n'ont pas été mis en carafe. J'ai goûté quatre à cinq bouteilles de la cuvée Frédéric-Emile 2001 du trois cent soixante quinzième anniversaire du Domaine Trimbach depuis 7 ou 8 ans. J' ai toujours trouvé que la finale manquait de punch et de... [Lire la suite]
10 janvier 2017

Dîner de la Saint Sylvestre : Coteaux du Languedoc : Mas Jullien 2004, et Les Charmes Godard : Aurea (liquoreux) 2005 et 2006

      Le plat principal se touve être une poule faisane. Le gibier est tendre et subtil, peu marqué par les goûts sanguins et sauvages traditionnels aux bêtes des forêts. Je l'ai cuisinée avec du foie gras et épicé très classiquement. J'ai proposé un mélange de cèpes et de courgettes rondes en accompagnement. Ce plat n'a pas été très compliqué. D'une certaine manière, et peut-être pour tenter de terminer le repas en apothéose, j'ai souhaité créer undessert qui reprenne toutes les saveurs que j'avais détectées... [Lire la suite]