Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
26 septembre 2019

Chassagne-Montrachet : Morey Coffinet : Clos Saint Jean 2017; Saint Estèphe : Cos Labory 2003

Lorsque je fais l'acquisition de quelques bouteilles d'un vin, j'ai l'habitude d'en ouvrir une deux ans après la naissance du millésime pour me faire une idée des qualités et du potentiel du vin. Le Clos Saint Jean 2017 (vin rouge) du Domaine Morey Coffinet est un très bon vin, souple, fruité, mais avec une bonne tenue à tous les stades de la dégustation dans ce millésime considéré comme tendre par les critiques professionnels. Il n' est pas question de généraliser à partir d'une seule dégustation, mais ce vin ne nous a pas paru... [Lire la suite]

09 mai 2019

30 millésimes du Château Pavie Macquin : grands millésimes solaires (fin)

Grands Millésimes solaires   Avec cette série des grands millésimes solaires se termine cette passionnante verticale de Pavie Macquin. Les millésimes 1989 et 1990 sont les véritables marqueurs de l' identité d'un passé récent de Pavie Macquin. 1989 est encore en belle forme, avec le caractère complet qu'il confère au vin , cette autorité et cette énergie en milieu de bouche qui est et sera régulièrement sa marque de fabrique. 1990 offre des tannins plus enrobés mais un centre moins dense, et moins charpenté. Il faut garder... [Lire la suite]
30 décembre 2018

Alsace Grand Cru, Meursault, Pauillac, Gevrey-Chambertin, et Sauternes pour une repas de Noël un peu avancé...

        La semaine de Noël est propice aux réceptions. Les enfants arrivent chez nous selon les possibilités qu'offre un emploi du temps bien chargé en raison des nombreuses visites et réjouissances familiales qu'ils souhaitent passer auprès de tous leurs parents, et quand arrive notre tour, c'est dans la joie et l'effervescence que nous décidons des plats, des vins. Le marché local nous aide beaucoup à conclure nos envies. Il n'est pas forcément question de prendre les mets les plus festifs que proposent... [Lire la suite]
21 octobre 2018

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008, Côte Rôtie : Jamet 2012, Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2003

  A l'occasion des seize ans de la cadette, sa soeur aînée, qui apprécie les vins rouges essentiellement et en particulier les Côte-Rôtie, est venu partager un repas qui s'est voulu festif mais simple. L'entrée a consisté en uniquement des mises en bouche de toutes variétés mais dont les recettes étaient à base de légumes. Sur cette entrée, nous avons divisé la table entre amateurs de bières et amateurs de vins. En clair, nous avons profité que les vins blancs ne soient pas nécessairement ce qu'aiment nos hôtes pour... [Lire la suite]
14 octobre 2018

Un dîner de fin de vendanges à Pauillac et ses vins

                    Nous sommes invités au traditionnel dîner qui clôture les vendanges, au Domaine Les Sadons. Intégrer une pratique ancestrale telle que cette réjouissance a été un grand moment de bonheur, de joie... Déjà le nom... Gerbaude? Gerbebaude? En Bourgogne c'est la Paulée... ici... il y a dans la consonnance quelque chose de plus méridionnal...   Ce rituel permet de partager les derniers moments avec les vendangeurs. Certains sont des amis, d'autres des... [Lire la suite]
11 septembre 2018

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée Reine des Bois 2003, Clos des Pape 2006, Saint Emilion : Pavie Macquin 2004

  Le repas se poursuit avec un coq au vin préparé avec une volaille élevée entièrement au grain. Trois vins ont été choisis pour accompagner ce plat très apprécié de nos hôtes, deux vins de Châteauneuf du Pape et un vin de Bordeaux pour ceux qui préféraient rester dans une optique régionale. Le Châteauneuf du Pape Reine des Bois 2003 du Domaine de La Mordorée n'avait pas été redégusté depuis 2015, il a bien évolué avec des tannins plus fondus (encore légèrement fermes en finale), la finale offre une bon équilibre,... [Lire la suite]

22 juin 2018

Pauillac : Duhart-Milon 2003 et 2004, et Saint Estèphe : Lilian Ladouys 2014

Quelques préparations culinaires à base d'agneau ces deux derniers mois nous ont permis de goûter deux millésimes différents (2003 et 2004) du Château Duhart-Milon (Pauillac). Deux millésimes de style opposé : 2003 est le millésime caniculaire avec dès le mois de juin de chaudes journées, et des chaleurs torrides pendant un été également sec jusqu'au 20 août, ponctué par des vendanges précoces. Le millésime 2004 a été marqué par un mois de juin beau et sec, un mois de juillet et un début du mois d'août plutôt clément avec des... [Lire la suite]
19 janvier 2018

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée : millésimes 2003 et 2007 pour accompagner le lièvre

Notre séjour dans le Nord nous offre l'occasion de nous approvisionner en gibiers prélevés par l'oncle de mon épouse, dont la chasse est sa passion en automne et en début d'hiver. Mon épouse a cuit un demi lièvre dans sa marinade agrémenté d'un foie gras cru. L'abat attendrit la chair du gibier et la parfume légèrement. Plusieurs heures de cuisson à feu très doux, et reprises deux fois. C'est du temps plus que de la technique pour parfaire cette viande! et le résultat est somptueux!  J'ai choisi pour... [Lire la suite]
03 janvier 2018

Mets et vins du réveillon du 24 décembre 2017

Le repas de Noël, très traditionnellement, se compose d'une variété de plats, ce qui implique des choix de vins plutôt éclectiques, et il est partagé en famille. Parmi nous se trouvent des amatrices assez exclusives de Champagnes et de vins blancs, et des amateurs adeptes de vins rouges seulement. Nous tentons donc de faire plaisir à tous les palais, en piochant dans la cave, mais certains Champagnes sont apportés par les invités et nous les leur laissons en toute discrétion. Les vins commentés ce jour... [Lire la suite]
22 décembre 2017

Bordeaux : Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, Côte Rôtie : Jamet 2009, et Sauternes : Guiraud 2007

La suite du repas se compose d'un faisan et nous l'associons avec un vin de Bordeaux et un second du rhône nord (l'impétrante est fanatique de la syrah), de divers fromages pouvant s'accorder tant avec les rouges que les blancs secs déjà servis en entrée voire le Sauternes qui est déjà ouvert  pour le dessert. Nous avons la chance d'avoir une fourme de Valcivières. Elle est séche, persillée naturellement et effectivement si le Sauternes ne lui convient pas tout à fait elle est tout à fait en phase avec le Pavie Macquin.... [Lire la suite]