Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
09 juin 2015

Emilie fête ses trente ans...Une belle journée qui s'ouvre avec Drappier, Clos Saint Landelin et Rayne Vigneau

Notre hôtesse Emilie fête ses trente ans! Un bien bel âge, plein de jeunesse, de fougue, de pétulance, du moins c'est ce qu'elle nous en montre. Du haut de son joli visage, rayonnant et souriant, elle pose sur nous un regard bienveillant et soucieux de bien nous accueillir. Nous sommes comblés! Tout est à la perfection, et n'est pas encore née celle qui saura rivaliser de tant de douceurs et de gentillesse.   Les vins offerts sont éclectiques et permettent pour les amateurs que nous sommes de nous régaler très diversement de... [Lire la suite]

01 juin 2015

Marathon de Sauternes! et Initial de Sélosse s'invite. Domaine de Chevalier blanc 2002 pour continuer...

Un excellent ami se rend à Sauternes pour le Marathon, qu'il remporte gaillardement, en dépit de ce que la manifestation se voulait normalement détendue et ouverte aux dégustations. Il nous revient en forme, ravi de sa performance. Nous sommes émerveillés... Ce grand sportif est aussi un grand compétiteur dans les dégustations de vins, sa deuxième passion; pour ce challenge, il nous apporte le Selosse, et nous continuons alors dans le registre des belles bouteilles, afin de fêter dignement ce grand champion. Il fait aussi  le... [Lire la suite]
23 mars 2015

Pauillac : Duhart-Milon 2002 et Saint Emilion : Pavie Macquin 2002

Lors d'une visite chez mon fils en Corrèze, j'ai souhaité lui faire goûter Duhart-Milon 2002 en accompagnement d'un sauté d'agneau, un bon accord mets/vin classique. Cette bouteille mise en carafe une heure et demie avant la dégustation montre une évolution nette du vin avec des saveurs caractéristiques de l'appellation, que la bouteille précédente n'offrait que discrètement. Le fruit est de ce fait un peu moins intense, et le vin commence à entrer dans dans une phase de maturité qui apporte une complexité bienvenue. Nous verrons lors... [Lire la suite]
16 mars 2015

Repas au château Fleur De Roques

Joseph m'a invité a déjeuner dans son établissement l'Hostellerie de Roques, nous avons évoqué ses projets pour la suite de l'année 2015. L'Hostellerie de Roques change nom et devient le Château Fleur De Roques, le restaurant s'appelle désormais la Table de Margot . Il a récupéré une parcelle de quatre hectares ( exploitée auparavant par son frère), attenante au château, d'un excellent terroir de haut de coteau, plantée en Merlot sur des sous-sols argilo-calcaires, recouverts d'une couche d'argile brune ( épaisseur de 50... [Lire la suite]
09 mars 2015

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2007 et Clos Fourtet 2002

Larcis Ducasse est une bouteille que nous voulions faire goûter à notre fille, qui au cours de ses études, a fait un stage au domaine. Elle a donc pu apprécier le fruit du travail à la vigne, notamment pour le millésime 2007. Nous avons accompagné ce vin d'une fondue bourguignonne, pour de belles alliances entre ce que la gastronomie peut apporter des différentes régions viticoles.        La bouteille de Larcis Ducasse 2007, a été mise en carafe une heure et demie avant la première dégustation, il se goûte... [Lire la suite]
03 décembre 2014

Portes ouvertes à Sauternes : Clos Dady

Clos Dady, situé sur la commune de Preignac et exploité par Catherine et Christophe Gachet a appartenu à la famille Gachet-Dubourg jusqu’en fin d’année 2011. Il a été acheté à cette date, comme l’autre propriété de la famille Gachet, le château des Remparts (AOC Graves) par un homme d’affaires russe Monsieur Ragimov, qui a entrepris les investissements nécessaires pour mettre en valeur cette propriété. Clos Dady est une propriété de 6 hectares. Les vignes (d’âge moyen 40 ans) sont plantées sur des sols et sous-sols de graves et... [Lire la suite]

03 septembre 2014

Haut-Médoc : Cornélie 2009 et Saint Julien : Léoville Barton 2002

J’ai souhaité voir comment évoluait Cornelie 2009 ( Haut-Médoc) que j’avais trouvé très bon et acheté lors d’une visite chez son géniteur Patrick Grisard. Nous avons dégusté ce vin sans mise en carafe, épaulé la bouteille deux heures avant la première dégustation, et regoûté le reste de la bouteille 24 heures plus tard. Le vin est resté conforme à nos attentes ; il est très bon. Une des plus belles réussites de la propriété avec le millésime 2010, qu’il faudra attendre plus longtemps. J’ai fait déguster à mon fils Léoville... [Lire la suite]
18 août 2014

Repas en Corrèze : Bouchard père et fils, Clos Fourtet

Un week end de juillet, nous nous rendons chez nos enfants à Uzerche, pour fêter l'arrivée d'une petite fille et nous réjouir des plaisirs de la table, si simples, si authentiques, que nous pouvons trouver dans ces coins si réculés de France et si préservés. Uzerche est une ville magnifique... Les bonheurs familiaux justifient que l'on ouvre de belles bouteilles, les mets sont savoureux... le premier repas pris ensemble est une blanquette de veau, jeune veau sous la mère. Les fromages sont extraordinaires. On en se... [Lire la suite]
06 août 2014

Un dimanche dans le Bourgeais (1) - Deutz s'invite! puis Bosquet des Papes et Fronsac pour un beau challenge!

Nous sommes douze convives et notre hôte nous offre tous les vins en magmum. Le repas proposé pour tous les vins est fort bien ajusté : les plats sont succulents, idéalement préparés pour des accords évidents avec les rouges. Avec le Champagne, quelques mises en bouche sont proposées, des champignons farcis en entrée, et une pintade et un poulet avec diverses garnitures composent la première partie du repas. L'ambiance est festive, les invités sont tous d'excellents amateurs, aussi rendent-ils les conversations à table... [Lire la suite]
22 juillet 2014

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2002 et Smith Haut Lafitte 2000

Nous avons ouvert ces deux bouteilles commentées ce jour pour accompagner divers plats de viande, sans recherche d’accords particuliers. La bouteille d’Haut Bailly 2002 n’a pas été mise en carafe, elle a été épaulée une heure avant la première dégustation, puis regoûtée sur une durée de 48 heures. Le vin n’a jamais offert un profil agréable, lors de ces différentes dégustations : un fruit en retrait, un élevage peu séduisant et pas encore intégré, une structure légère, et une finale sans harmonie. Une bouteille... [Lire la suite]