Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
11 mars 2020

Margaux Clos de Bigos 2016, Pauillac Pichon Lalande 2002, Saint Julien Léoville Las Cases 2002,Saint Emilion Pavie Macquin 2005

Les vins rouges présentés dans ce billet ont été préparés pour convenir à une oie qui a été rôtie, puis réchauffée plusieurs heures en basse température. Des topinambours et des panais émincés et glacés ont été proposés en accompagnement. L'avantage du légume blanc est sa facilité d'association. Quelques fromages ont été dégustés : Saint Nectaire, fourme de Montbrison, Taleggio et divers chèvres du Quercy, plus ou moins secs. Le dessert ( ananas et sabayon) a été l'occasion d'ouvrir un Sauternes, dont le commentaire viendrai... [Lire la suite]

23 janvier 2020

Pessac-Léognan : Pape Clément 2002, Saint Emilion : Tertre Daugay 2009 et Mangot Quintessence 2010

Voici les commentaires de quelques vins de Bordeaux dégustés ces deux derniers mois. Nous avons ouvert une nouvelle bouteille de Tertre Daugay 2009, le vin se goûte très bien en évoluant lentement, il possède une fraîcheur de bon aloi largement favorisée par son terroir calcaire à argilo-calcaire. Cette propriété de 17 hectares qui appartenait au Comte Alexandre de Malet Roquefort pour moitié et pour l'autre à un investisseur américain a été vendue au printemps 2011 au Domaine Clarence Dillon (déjà propriétaire des châteaux... [Lire la suite]
09 janvier 2020

Pessac-Léognan : Haut-Brion rouge 2002, et Rossignol-Trapet : Gevrey-Chambertin : Aux Etelois 2015 pour finir le repas

Ce billet commente les deux vins qui ont accompagné le plat et le fromage. Le plat a été un filet de porc noir de Bigorre, lentement cuit (à basse température) et entouré de crépine après avoir été un peu épicé. La viande s'est montrée fondante à souhait.  Pour les fromages, il s'est agi d'un Saint Nectaire. Et d'un Chaource affiné pour le Bourgogne. Les lecteurs savent que c'est essentiellement le Saint Nectaire que nous aimons associer avec un Bordeaux, ils en déduiront donc que le Haut-Brion a suivi cette première partie du... [Lire la suite]
07 janvier 2020

Champagne : Drappier Le Grande Sendrée 2009 et Dom Pérignon 2002, Paul Ginglinger; Riesling Pfersigberg pour un début de repas

  Les petits-enfants viennent découvrir ce que le Père Noël leur a apporté : la cheminée est pleine de présents, et s'il est un vrai plaisir que de découvrir leur impatience, leur fébrilité, celui des parents est aussi celui du partage d'une belle table et de vins sortis de derrière les fagots. Généralement ils viennent pour l'Epiphanie, et après la contemplation  de la crèche et des mages, on partage aussi la galette des Rois. C'est sur ce dessert que le Dom Perignon a été placé.    Le menu se veut simple pour... [Lire la suite]
05 mai 2019

30 millésimes (1988 à 2018) du Château Pavie Macquin (Saint Emilion) : les millésimes froids ( première partie)

Le dimanche 7 avril, en fin de matinée Nicolas Thienpont et Stéphane Derenoncourt ont proposé à la dégustation, pour Antonio Galloni, une verticale de 30 millésimes (1988 à 2018) du Château Pavie Macquin. Nous avons été conviés à faire cette même dégustation à la suite de celle de A. Galloni. La dégustation s'est déroulée selon quatre thèmes : les millésimes froids, les millésimes classiques, les grands millésimes classiques, et les grands millésimes solaires. Je présenterai donc mes commentaires en 4 billets respectant cette... [Lire la suite]
29 janvier 2019

Saint Julien : Léoville Las Cases 2002, Castagnier : Gevrey-Chambertin : Les Cazetiers 2013 et Lafaurie-Peyraguey 2001

 Les vins commentés dans ce billet sont ceux qui ont été placés avec l'oie, cuite en basse température, puis avec les fromages. Comme nos amis sont auvergnats, il n'était pas question de mettre des fromages d'Auvergne, qui pourtant font le bonheur de notre table, car ils s'associent bien avec les rouges de Bordeaux. Nous avosn souhaité placer des fromages qui s'accordent avec des pinots. De ce fait cela a permis aussi de mettre un vin de Bourgogne en plus du vin de Bordeaux. Nous avons choisi un chaource affiné, puis nous avons... [Lire la suite]

01 janvier 2019

Champagne, Alsace Riesling, Pomerol, Saint Emilion, Alsace V.T pour le réveillon du 31/12/2018 - menu en images

      Que 2019 apporte à tous nos lecteurs - et nous remercions plus particulièrement nos fidèles habitués nord-américains - santé, joie, bonheur, belle gastromonie, et rencontres propices aux gentillesses et aux générosités pour que s'affirme toujours la passion de la vie ! Rarement réalisé dans ce blog, nous proposons notre menu de notre réveillon en images :  La première entrée : langoustine sur un nougat d'ail.  Choisir une belle tête d'ail (fumée si possible)  Eplucher chaque pion, et... [Lire la suite]
13 juillet 2018

Pouilly-Fuissé : Auvigue vieilles vignes 2014, Lalande de Pomerol : Bourseau 2012, et Saint Emilion : l'Hermitage 2002

  Lors d'un dîner avec André à la fin du mois de mai, nous avons comme d'habitude fait une petite dégustation à l'aveugle chacun proposant à l'autre une ou deux bouteilles. Les vins sont toujours goûtés pour eux-mêmes avant d'accompagner les mets choisis. Ils ont été mis en carafe une demi-heure à deux petites heures avant cette première dégustation, puis pour ma part regoûtés le lendemain après conservation dans une cave fraîche. Le Pouilly-Fuissé 2014 du domaine Auvigue (dégusté à l'aveugle) offre l'agréable profil... [Lire la suite]
15 juin 2018

Bollinger : Grande Année 2002, Marc Sorrel : Hermitage blanc 2007, Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006

Le mois de mai est statistiquement le mois des anniversaires. A notre époque où les naissances sont décidées, on comprend aisément l'envie d'un joli printemps et de toute la poétique de la renaissance pour combler des voeux parentaux. A une époque plus reculée, nous serions tentés de penser que tout tient de la Providence. Au mois de Marie, sous la Sainte protection de Notre Mère à tous, les enfants se voient comblés de dons. C'est sans doute ce qui est arrivé à la grand-mère de nos enfants, qui a toujours eu le don de réunir sa... [Lire la suite]
28 mai 2018

La Soumade : Fleur de Confiance 2006, Mas Jullien : Lous Rougeos 2015, Bollinger : la Côte aux Enfants 2013, Guiraud 2001, etc..

  Pour accompagner le plat principal (coq au vin) deux vins rouges ont été servis. Le premier vin est proposé à l'aveugle, sans mise en carafe, par notre ami nordiste Didier. Il a été apprécié par l'ensemble du groupe, le vieillissement sous verre lui a apporté un beau fondu de tannins, avec des arômes encore frais. La finale est encore un peu ferme avec un petite touche chaleureuse. Il peut encore se garder deux à trois ans pour obtenir une finale plus harmonieuse. J'ai servi après une mise en carafe d'une... [Lire la suite]