Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
16 juin 2017

Saint Julien : Lagrange : millésime 2000 et Branaire Ducru : millésime 2001

Ma fille et mon gendre, en compagnie de mes deux petites filles, nous ont conviés, samedi dernier, à un dîner dans leur maison de la banlieue bordelaise. J'ai apporté pour associer aux mises en bouche (melon et jambon cru) et à l'entrée ( soufflé aux fromages) , une bouteille de Riesling Hertacker 2014 du Domaine Paul Ginglinger (Eguisheim), que je commenterai ultérieurement. Pour accompagner un aloyau à la plancha, ils avaient sorti de leur cave deux vins de la rive gauche mis en carafe deux heures avant la dégustation. Lagrange... [Lire la suite]

01 juin 2017

Saint Emilion : Troplong Mondot 2004, Hermitage : Vidal-Fleury 2001, et Saint Julien : Lagrange 2001

Pour accompagner une lamproie à la bordelaise vieillie en verrine, une pièce de boeuf grillée au barbecue, quelques fromages et une tarte aux myrtilles, nos hôtes nous servent en carafe et à l'aveugle les vins suivants. Troplong Mondot (saint Emilion) 2004 est une belle réussite dans le millésime : bien en chair, plein, assez sphérique, très fruité, long, avec des tannins en finale pas encore complètement fondus. Le lendemain, regoûté par notre hôte, le vin est parfaitement en place. Un temps plus long en carafe l'aurait rendu... [Lire la suite]
24 février 2017

Domaine de La Romanée Conti : La Tâche 2009, Kopke : Porto Colheita 1966, Josmeyer : Riesling : Hengst V.T 2001

Le premier vin La Tâche 2009 du Domaine de La Romanée Conti commenté dans ce billet a été servi, en carafe à l'aveugle, en deuxième position. Notre hôte qui l'avait fort bien goûté une quinzaine de jours auparavant avant décidé de ce fait de nous le faire découvrir. La première dégustation après le service nous montre un vin à l'aromatique discrète, une très belle bouche, avec une finale pas complètement épanouie. Nous décidons de laisser le vin s'aérer dans le verre, et nous le regoûtons deux heures et demie à trois heures plus tard.... [Lire la suite]
07 février 2017

Des vins de Châteauneuf du Pape à l'aveugle : première partie

La dégustation de notre club du samedi 4 février était consacrée aux vins de l'appellation Châteauneuf du Pape. Notre groupe s'est trouvé un peu réduit, du fait des contraintes sanitaires hivernales (grippes et autres maladies) mais aussi d'obligations professionnelles imprévues. Les vins ont été mis en carafe par Isabelle qui ne note pas les vins, une heure à une heure et demie avant la première dégustation faite dans l'ordre d'apparition choisi par notre préparatrice. Ils ont été regoûtés une deuxième fois, avant le relevé des... [Lire la suite]
24 janvier 2017

Pauillac : d'Armailhac 2000, Saint Emilion : Grand Mayne 2001, et Albert Mann : Gewurztraminer : Furstentum Vieilles Vignes 2008

J'opte pour un canard, cuit en basse température. Quelques longues huit heures à 70°, après avoir saisi la viande à 250°. La volaille est arrosée régulièrement. La chair est d'une grande tendreté. Je l'ai parfumée à l'estragon et il est accompagné de taillerins auc champignons et d'une lasagne aux herbes. Les fromages sont des grands classiques de plateaux spécialement conçus pour aller avec des vins de Bordeaux : brillat-savarin et Saint Nectaire. Pour le dessert, je reprends l'idée de la Table de Margot : de la salade de... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Moulis : Château Poujeaux 2001 et Sauternes : Château d'Arche 1990

Les deux vins commentés dans ce billet ont été servis respectivement (Poujeaux 2001) avec un rôti de bœuf ( réalisant un accord classique) et avec une myriade de desserts ( îles flottantes, forêt noire, bûche maison, baba au rhum, et tarte au citron) pour le Château d'Arche 1990 (Sauternes) qui s'est le mieux accordé avec la tartre au citron. Les vins ont été ouverts une heure avant le service, sans mise en carafe. Le château Poujeaux 2001 est encore un peu austère, avec un léger manque de chair, une finale manquant d'envergure, une... [Lire la suite]

18 janvier 2017

Châteauneuf du Pape : La Janasse 2005, et Médoc : Potensac 2001

Pour accompagner une oie rôtie en basse température, et les légumes ( grelots caramélisés, châtaignes, pruneaux et pommes sarladaises), deux bouteilles ont été choisies dans deux régions différentes pour tenir compte des goûts des participants. Les accords ont plutôt bien fonctionné et les avis ont été partagés, sans qu'aucun vin n'ait été considéré comme rédhibitoire.     Le Châteauneuf du Pape cuvée tradition 2005 s'est, pour ma part, excellemment goûté, il peut être ouvert dès maintenant ou être gardé selon les... [Lire la suite]
17 janvier 2017

Riesling : Trimbach : Frédéric-Emile 2001 cuvée du 375 ième anniversaire et Crozes-Hermitage : Graillot 2005

Je commente cette semaine quelques vins qui ont été bus durant les fêtes de fin d'année 2016. Les deux vins du billet du jour ont accompagné très correctement respectivement des boudins blancs artisanaux et un coq au vin. Les vins ont été ouverts une heure avant la dégustation et n'ont pas été mis en carafe. J'ai goûté quatre à cinq bouteilles de la cuvée Frédéric-Emile 2001 du trois cent soixante quinzième anniversaire du Domaine Trimbach depuis 7 ou 8 ans. J' ai toujours trouvé que la finale manquait de punch et de... [Lire la suite]
06 janvier 2017

Luigi Giusti : Lacrima di Morro d'Alba 2013, Sigalas-Rabaud 2001, et Mas Amiel : Cuvée Spéciale 10 ans d'âge

Fromage ET desserts.... et le "s" à desserts, évidemment.... pour plusieurs vins!   Le fromage est apporté par Bernard  : il s'agit de deux pecorino et .... soucieux de l'exactitude de l'accord, il nous apporte un Lacrima di Morra d'Alba, un vin d'Italie. L'un des deux fromages est même à la truffe et exhale à la perfection les senteurs du tuber melanosporum! Que vivre mieux? ... quand même les rêves ne vous font pas entrevoir cette perfection gustative?   Pour les desserts, Didier a opté sur des mignardises très... [Lire la suite]
28 décembre 2016

Châteauneuf du Pape : Domaine de La Mordorée 2001 et Saint Emilion : La Mondotte 2001

Les deux vins commentés ce jour ont été préparés pour accompagner des palombes cuites en basse température et au foie gras. Les deux vins ont bien convenu au plat. Comme bien souvent, nous aimons proposer un vin de Bordeaux et un autre du Rhône. Les goûts sont diversement représentés. La palombe est cuite avec le vin de la marinade et la sauce s’est élaborée avec du foie gras. La texture gagne en moelleux et peut-être que sur cet aspect les tanins fins et enrobés de La Mondotte jouaient de plus justes correspondances. ... [Lire la suite]