Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
01 novembre 2017

Château des Rochers 2001, Grand Puy Ducasse 2009, et Cos d'Estournel 2002

Les vins rouges comme les vins blancs commentés hier ont été dégustés avant le repas puis l'ont accompagné : lapin aux navets et salade de fruits rouges et noirs. André m'a servi à l'aveugle le Château des Rochers 2001 en bouteille et Grand Puy Ducasse 2009 mis en carafe une bonne heure avant la dégustation. J'avais prévu de lui proposer à l'aveugle Cos Labory 2000, mais ce vin sérieusement contaminé par les éthyl-phénols a été remplacé par un Cos d'Estournel 2002 mis en carafe une heure avant d'être goûté. La bouteille du Château... [Lire la suite]

11 septembre 2017

Latricières-Chambertin, Meursault Perrières... de belles expressions burgondes pour fêter la fin d'une décennie

Latricières-Chambertin, Meursault Perrières... de belles expressions burgondes pour fêter la fin d'une décennie... Certes, nous sommes revenus à Bordeaux pour  le dessert.   La dernière année d'une décennie se fête au moins autant que la première de la suivante. Le menu "parce que je le veau bien" a mis en valeur les meilleures pièces du veau, le ris et l'onglet. Il s'agit de veau sous la mère, qu'un boucher très réputé de Libourne travaille excellemment bien. Pour les ris, il a été tenté une nouvelle recette. Ils ont... [Lire la suite]
23 août 2017

Espagne : Flor de Pingus 2000, Saint Emilion : La Mondotte 2001, Zind-Humbrecht : Clos Jebsal : Pinot gris V.T 2010

 La suite du repas est évidemment composé du plat principal, des pigeons cuits à basse température dans de la graisse de canard, et un oignon façon Michel Guérard, c'est à dire rôti et parfumé à la pêche.   Pour les fromages, seul le Chaource a retenu notre attention pour ce repas, il est accompagné de lamelles de truffe d'été.  Le dessert a été apporté par un des convives : il s'agit d'un dôme glacé aux framboises, une des spécialités d'un des meilleurs pâtissiers des Libourne. Le Clos Jebsal a très... [Lire la suite]
16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes. Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées. L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais... [Lire la suite]
26 juillet 2017

Rémi Gresser : Riesling Kastelberg 2008, Côte Rôtie : Saint Cosme 2005, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Les températures devenues plus clémentes permettent que nous invitions sur notre terrasse en toute simplicité, bien évidemment, nos amis habitués à la maison et qui partagent notre goût de la dégustation. Après des huîtres en gelée et une crème d'artichaut au citron et à l'ail, je prévois des lasagnes, puis des fruits. Difficile de faire plus ordinaire... mais justement, partager l'ordinaire d'un dîner pour simplement discuter et déguster dans la fraîcheur nocturne, c'est le goût des choses simples... Les heures s'égrènent sans... [Lire la suite]
16 juin 2017

Saint Julien : Lagrange : millésime 2000 et Branaire Ducru : millésime 2001

Ma fille et mon gendre, en compagnie de mes deux petites filles, nous ont conviés, samedi dernier, à un dîner dans leur maison de la banlieue bordelaise. J'ai apporté pour associer aux mises en bouche (melon et jambon cru) et à l'entrée ( soufflé aux fromages) , une bouteille de Riesling Hertacker 2014 du Domaine Paul Ginglinger (Eguisheim), que je commenterai ultérieurement. Pour accompagner un aloyau à la plancha, ils avaient sorti de leur cave deux vins de la rive gauche mis en carafe deux heures avant la dégustation. Lagrange... [Lire la suite]

01 juin 2017

Saint Emilion : Troplong Mondot 2004, Hermitage : Vidal-Fleury 2001, et Saint Julien : Lagrange 2001

Pour accompagner une lamproie à la bordelaise vieillie en verrine, une pièce de boeuf grillée au barbecue, quelques fromages et une tarte aux myrtilles, nos hôtes nous servent en carafe et à l'aveugle les vins suivants. Troplong Mondot (saint Emilion) 2004 est une belle réussite dans le millésime : bien en chair, plein, assez sphérique, très fruité, long, avec des tannins en finale pas encore complètement fondus. Le lendemain, regoûté par notre hôte, le vin est parfaitement en place. Un temps plus long en carafe l'aurait rendu... [Lire la suite]
24 février 2017

Domaine de La Romanée Conti : La Tâche 2009, Kopke : Porto Colheita 1966, Josmeyer : Riesling : Hengst V.T 2001

Le premier vin La Tâche 2009 du Domaine de La Romanée Conti commenté dans ce billet a été servi, en carafe à l'aveugle, en deuxième position. Notre hôte qui l'avait fort bien goûté une quinzaine de jours auparavant avant décidé de ce fait de nous le faire découvrir. La première dégustation après le service nous montre un vin à l'aromatique discrète, une très belle bouche, avec une finale pas complètement épanouie. Nous décidons de laisser le vin s'aérer dans le verre, et nous le regoûtons deux heures et demie à trois heures plus tard.... [Lire la suite]
07 février 2017

Des vins de Châteauneuf du Pape à l'aveugle : première partie

La dégustation de notre club du samedi 4 février était consacrée aux vins de l'appellation Châteauneuf du Pape. Notre groupe s'est trouvé un peu réduit, du fait des contraintes sanitaires hivernales (grippes et autres maladies) mais aussi d'obligations professionnelles imprévues. Les vins ont été mis en carafe par Isabelle qui ne note pas les vins, une heure à une heure et demie avant la première dégustation faite dans l'ordre d'apparition choisi par notre préparatrice. Ils ont été regoûtés une deuxième fois, avant le relevé des... [Lire la suite]
24 janvier 2017

Pauillac : d'Armailhac 2000, Saint Emilion : Grand Mayne 2001, et Albert Mann : Gewurztraminer : Furstentum Vieilles Vignes 2008

J'opte pour un canard, cuit en basse température. Quelques longues huit heures à 70°, après avoir saisi la viande à 250°. La volaille est arrosée régulièrement. La chair est d'une grande tendreté. Je l'ai parfumée à l'estragon et il est accompagné de taillerins auc champignons et d'une lasagne aux herbes. Les fromages sont des grands classiques de plateaux spécialement conçus pour aller avec des vins de Bordeaux : brillat-savarin et Saint Nectaire. Pour le dessert, je reprends l'idée de la Table de Margot : de la salade de... [Lire la suite]