Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
27 septembre 2018

Pauillac : Pontet Canet 2000, Côte-Rôtie : Jamet 2005, et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

  La suite du repas, comme il l'a été annoncé dans le billet précédent, a été un canard, cuit en basse température, accompagné de ravioles à la truffe. Le canard a été entièrement découpé, recouvert de thym, de sauge, mis au réfrigérateur une nuit. Le lendemain il a été cuit plusieurs heures entièrement recouvert, au four à 150°d'abord, puis 100°, avec un fond de volaille. La recette est d'une simplicité extrême, mais ce qui a fait que nous étions en face d'un grand plat, est la sélection de cette volaille. C'est... [Lire la suite]

04 septembre 2018

Pauillac : Lynch-Bages 2000, et Sauternes : Climens 1988 pour un repas d'anniversaire (fin)

        La suite du repas s'est voulu simple mais au accès sur le meilleur rendu des produits. Régulièrement nous avons des pigeons sauvages de Thiérache. Ils s'apparentent en goût assez aux palombes. Ils ont été cuits au thym et en basse température, durant plusieurs heures. Leur chair en a été rendue fondante. Pauillac : Lynch-Bages 2000   Le vin a été mis en carafe deux heures avant la première dégustation, puis regoûté 48 heures plus tard, après conservation de la carafe en cave fraîche ... [Lire la suite]
07 mai 2018

Une verticale du Château Pontet Canet organisée au Château Fleur de Roques ( Puisseguin)

Nous avons été conviés par un ami à une dégustation verticale d'une dizaine de millésimes du Château Pontet Canet (Pauillac) au château Fleur de Roques à Puisseguin (Gironde). Chaque participant a contribué à l'élaboration de cette dégustation par son ou ses apports personnels. Les vins ont été rassemblés pour les derniers le matin de la dégustation qui s'est déroulée à partir de 17 heures et a été suivie d'un dîner. Neuf participants sur 10 ont évalué les vins qui ont été servis en carafe, mais pas à l'aveugle. Notre hôte a... [Lire la suite]
26 mars 2018

Domaine Huet : Clos du Bourg demi-sec 2005, Châteauneuf du Pape : Charvin 2000, Terrasses du Larzac : Montcalmès 2012

Je poursuis les commentaires de quelques bouteilles ouvertes ce dernier mois. J'avais fait, il y une dizaine d'années l'acquisition de quelques bouteilles du Clos du Bourg demi-sec 2005 du domaine Huet. J'avais noté quelques signes de début d'oxydation sur des vins de plus d'une dizaine d'années de cette propriété, et plus encore sur des vins plus jeunes des nouveaux propriétaires. J'ai donc décidé d'ouvrir cette dernière bouteille du millésime 2005, bien conservée dans une cave fraîche. Le vin est net avec une légère... [Lire la suite]
19 février 2018

Un dîner en rive droite de Bordeaux : des vins blancs : Champagne, Hermitage, Coteaux d'Aix, et Chardonnay bordelais

Notre traditionnel repas hivernal s'est tenu en relative intimité avec nos amis habitués des lieux mais aussi avec la présence de vignerons dont nous connaissons les vins. Ces rencontres sont toujours extraordinaires de sympathie, de passions et de discussions animées qui abordent tous les rivages de nos centres d'intérêt : économie, religion, vins, viticulture, politique.. Le vin est magnifiquement fédérateur, car tout porte à sourire, voire à rire des difficultés sociétales que nous soulevons. La table et la gastronomie est un art... [Lire la suite]
15 janvier 2018

Champagne, Riesling, Saint Julien, et Givry pour un déjeuner familial

  La semaine de Noël est propice aux réceptions. Les enfants arrivent chez nous selon les possibilités qu'offre un emploi du temps bien chargé en raison des nombreuses visites et réjouissances familiales. Le plaisir de ces déjeuners des fêtes qui se prolongent pendant la trêve des confiseurs est d'imaginer que le temps s'étire. Nous avons donc pour habitude de recevoir notre fille aînée, son époux et les deux petites filles quelques jours après que le Père Noël a laissé les cadeaux qui leur sont... [Lire la suite]

05 septembre 2017

Pauillac : Mouton Rothschild 2002, et Pontet Canet 2000 pour continuer le repas

Les échanges entre les participants sur la qualité des vins et des mets sont intenses, sans se départir de la cordialité et du plaisir de se retrouver. Globalement les avis sont concordants, et nous jouons plutôt sur les nuances en fonction de la nature des terroirs des différents vins présentés. Pour accompagner la pintade aux cèpes, j'ai choisi deux vins de Pauillac : Mouton Rothschild 2002 et Pontet Canet 2000. Les vins sont servis à l'aveugle. L'accord a bien fonctionné, et la discussion a surtout été engagée sur la perception... [Lire la suite]
23 août 2017

Espagne : Flor de Pingus 2000, Saint Emilion : La Mondotte 2001, Zind-Humbrecht : Clos Jebsal : Pinot gris V.T 2010

 La suite du repas est évidemment composé du plat principal, des pigeons cuits à basse température dans de la graisse de canard, et un oignon façon Michel Guérard, c'est à dire rôti et parfumé à la pêche.   Pour les fromages, seul le Chaource a retenu notre attention pour ce repas, il est accompagné de lamelles de truffe d'été.  Le dessert a été apporté par un des convives : il s'agit d'un dôme glacé aux framboises, une des spécialités d'un des meilleurs pâtissiers des Libourne. Le Clos Jebsal a très... [Lire la suite]
16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes. Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées. L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais... [Lire la suite]
11 août 2017

Appellation Côte-Rotie : cinq vins du millésime 2000, et trois millésimes du Condrieu Les Ayguets de Cuilleron, à l'aveugle

Cette troisième série (vins rouges) a été plus évidente pour l'ensemble des participants. Les vins possèdent des palettes aromatiques assez distinctives, ils sont à notre avis sur leur plateau de maturité, veloutés, souvent assez charnus à charnus, assez bien centrés, très frais ( pour un ou deux à la limite de la vivacité), d'une bonne allonge, étirés par cette nette fraîcheur. Nous optons donc pour l'appellation Côte Rôtie en choisissant le millésime 2001. Les deux premiers vins nous ont emmenés vers des territoires connus, le... [Lire la suite]