Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
07 mai 2018

Une verticale du Château Pontet Canet organisée au Château Fleur de Roques ( Puisseguin)

Nous avons été conviés par un ami à une dégustation verticale d'une dizaine de millésimes du Château Pontet Canet (Pauillac) au château Fleur de Roques à Puisseguin (Gironde). Chaque participant a contribué à l'élaboration de cette dégustation par son ou ses apports personnels. Les vins ont été rassemblés pour les derniers le matin de la dégustation qui s'est déroulée à partir de 17 heures et a été suivie d'un dîner. Neuf participants sur 10 ont évalué les vins qui ont été servis en carafe, mais pas à l'aveugle. Notre hôte a... [Lire la suite]

08 janvier 2018

Mets et vins du réveillon du 31/12/2017

      Ce n'est qu'après avoir choisi les vins que nous avons acquis les mets que nous jugions leur convenir. Si nous avons apprécié comme à l'accoutumée le ris de veau de lait,     notre incontournable caviar,       pour la première fois nous avons tenté un dos de saumon fumé de chez Kaviari, absolument exceptionnel.     Comme d'ordinaire, nous réussissons toujours à trouver de la truffe, grâce à la proximité des lieux qui lui... [Lire la suite]
14 mars 2017

Dégustation à l'aveugle des vins de la Rioja à Saint Emilion (1)

En ce début du mois de mars, nous consacrons notre dégustation mensuelle aux vins de la Rioja. Notre petit groupe composé de professionnels (oenologues, sommeliers, et vignerons) et d'amateurs expérimentés se réunit samedi 11 mars pour déguster des vins rarement approchés par l'ensemble des participants. Les vins ont été ouverts et mis en carafe deux heures avant la dégustation par Isabelle qui n'évalue pas les vins. L'ordre est entièrement aléatoire. Cette dégustation est faite à l'aveugle, avec un premier service dans l'ordre... [Lire la suite]
27 février 2017

Champagne : De Sousa : Cuvée des Caudalies, et Bollinger : Grande Année 1996

Alex et Christine nous ont conviés à un repas/dégustation dans leur domicile bordelais. Nous faisons connaissance avec quelques-uns de leurs amis d'origine anglaise, résidant en Gironde, pour la plupart ayant des activités dans différents secteurs de la filière viti-vinicole. Note hôte nous propose d'accompagner les amuse-bouche avec deux vins de Champagne qui ne sont pas servis à l'aveugle. Je n'avais jamais eu l'occasion de goûter la Cuvée des Caudalies de la maison De Souza, cette bouteille a été dégorgée en 2008 et a été... [Lire la suite]
25 août 2016

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2004 et Saint Julien : Lagrange 1996

Deux vins de Bordeaux sont commentés aujourd'hui. J'ai ouvert une bouteille de Haut Bailly 2004 mise en carafe une heure et demie avant la première dégustation, et regoûtée le lendemain. La dégustation précédente datait de plus d'un an et demi, le vin se présentait renfrogné, avec un élevage assez marqué. Nous n'avons pas remarqué d'évolution nettement positive lors de cette dernière dégustation. L'élevage n'est pas encore fondu, les tannins sont encore marqués dans une finale austère, et la palette aromatique est encore en partie... [Lire la suite]
14 décembre 2015

Dégustation de grandes bouteilles sur la période 2011 à 2015 inclus : vins blancs secs et effervescents

Vins blancs secs et effervescents Le billet de ce jour sera le dernier de la série, ayant pour thème la présentation des grandes bouteilles dégustées lors de ces cinq dernières années. Il est consacré aux vins blancs secs et effervescents français dégustés sur la période 2011 à 2015 inclus. Je rappelle les critères de sélection et les conditions de dégustation qui ont contribué à ces choix. J'ai choisi de ne présenter que des vins ayant obtenu la note minimum de 18/20 ( soit 96 points dans le notation sur 100). Ces bouteilles ont... [Lire la suite]

03 novembre 2015

Médoc : Clos Manou 2012 et Saint Julien : Lagrange 1996

Lors de la soirée de jeudi dernier, chez André, dédiée aux seconds vins de châteaux bordelais, j'ai apporté deux premiers vins qui ont été aérés quatre heures avant la dégustation. Je les ai dégustés une première fois une demi-heure après leur mise en carafe pour m'assurer qu'ils n'avaient pas de défaut. Clos Manou 2012 était assez marqué par son élevage après l'ouverture de la bouteille, et la longue aération lui a fait beaucoup de bien. L'élevage s'est bien estompé et a permis de développer et d'intensifier les saveurs fruitées.... [Lire la suite]
27 août 2015

Repas avec André et Joseph (2) : Beaucastel 2000, Lafon Rochet 1996, Château Musar 2003 et Cuvée Madame 1997 Tirecul La Gravière

Le canard a été entièrement découpé, recouvert de thym, d'épices et d'olives noires,mis au réfrigérateur une nuit. Le lendemain il a été cuit plusieurs heures en cocotte, avec des tomates confites, du vin et un fond de volaille. La recette est d'une simplicité extrême, mais ce qui a fait que nous étions en face d'un grand plat, est la sélection de cette volaille. C'est un canard mulard (Lire  ICI ) Le dessert est un bavarois au chocolat blanc monté sur une base de spéculoos. J'ai émulsionné dans un peu d'orange, un melon et... [Lire la suite]
25 août 2015

Repas avec Matthieu et Nicolas : Troplong Mondot, Léoville Barton, Lynch-Bages, Pontet Canet, Maydie...

Hormis deux vins, la suite des vins a été moins glorieuse. Selon les seuils de détectabilité, et lorsque l'on est dégustateur et rompu à cet exercice, on perçoit vite les vins défectueux, et le plaisir de les boire est vite remisé. Rares sont nos bouteilles qui présentent des défauts, mais il est une loi, celle des séries. Lire pour plus d'informations ICI Les vins ont été appréciés sur le plat de pigeon puis sur le fromage. Nous avons terminé avec un vin de liqueur, qui nous a semblé plus approprié pour le cheese-cake aux mûres... [Lire la suite]
11 août 2015

Sériot's connection (2) Iris du Gayon, Clos de la Cuminaille de Gaillard, La Gargone 2010, Grand Puy Lacoste 1996

Aujourd'hui, suite des vins qui ont donc alimenté les discussions dès que le plat de viande et les desserts sont apparus. Nous n'étions sans doute pas dans les meilleurs accords mets/vins et pour cause : les vins étaient offerts par les invités pour l'essentiel alors que la cuisine a été faite par les hôtes. Pour autant! Il n'y a eu aucune, mais alors aucune difficulté majeure. Si l'on préférait un vin, ce n'était pas nécessairement en raison de son appropriation plus large du plat, mais vraiment à titre personnel.  Les vins de... [Lire la suite]