Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
13 octobre 2019

Les millésimes 2009,2001,1988, et 1949 du Château Saint-Georges Côte Pavie, dégustés lors d'un dîner au Château en fil rouge

Philippe Masson, sa mère et sa compagne Anne nous ont conviés avec Lauriane, David, Christine et Stéphane à un dîner dans leur Château Saint-Georges Côte Pavie à Saint Emilion. La famille Masson au sens large a été propriétaire de nombreux châteaux dans ce secteur de Saint Emilion, détenant entre autres : Simard vendu à Alain Vauthier, Pindefleurs acheté par Dominique et Bernard Lauret et Saint-Georges Côte Pavie conservé par la famille Masson Autour du repas ; potage aux cèpes, boeuf bourguignon, fromages et crumble aux pommes.... [Lire la suite]

24 septembre 2019

Clos Manou : VP de 1850 millésime 2009, Margaux : Marquis de Terme 2011,Saint Emilion : Troplong Mondot 2000

Les vins rouges ont été servis en carafe et goûtés à l'aveugle, pour les deux premiers vins commentés (Clos Manou VP millésime 2009 et Marquis de Terme 2011), Troplong Mondot 2000 ( mon apport ) a été présenté sous chaussette après avoir été ouvert et dégusté deux heures avant ce premier service chez notre hôte. Les vins ont été goûtés pour eux-mêmes, puis ont accompagné diverses charcuteries. Clos Manou vignes préphyloxériques de 1850 millésime 2009 s'est très bien goûté, avec un élevage certes bien intégré mais dominant un peu les... [Lire la suite]
22 septembre 2019

Paul Ginglinger: Riesling Drei Exa 2016, Aubert de Villaine : Les Clous Aymé 2015, Sauternes : Lafaurie Peyraguey 2001

André et Fabienne nous ont convié à un dîner à Libourne pour que nous puissions faire connaissance avec les parents de Fabienne, Jean et Michèle Rouquet. Lucie la fille de Fabienne et son compagnon Neels ont complété la table. La dégustation des vins ne s'est pas voulue être rigoureuse dans leur ordre d'apparition, car certains convives ne boivent que des vins blancs, d'autres plutôt des vins rouges. Finalement l'ordre de dégustation des vins a été laissé au libre arbitre de chacun. Le menu était composé de charcuteries variées, de... [Lire la suite]
17 septembre 2019

Alain Graillot : La Guiraude 2005, Madiran : Bouscassé vieilles vignes 2001, Haut-Médoc : Sociando Mallet 2001

Le dîner se poursuit avec un quasi de veau cuit en basse température, accompagné de carottes et de potimaron,   puis d'un copieux et savoureux plateau de fromages, et nous terminons par une salade de fruits au basilic et macaron à la rose. Trois vins rouges sont servis et dégustés à l'aveugle avec la viande et les fromages. La bouteille de Crozes-Hermitage La Guiraude 2005 d'Alain Graillot remplace en dernière minute une bouteille de Saint Joseph 2007 de Gérard et Jean-Louis Chave qui s'est révélée être ascescente. Malgré... [Lire la suite]
23 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de quelques Rieslings alsaciens du millésime 2010 : fin

Les vins ont été regoûtés 24 heures plus tard, après avoir été conservés en carafe bouchées au réfrigérateur. D'une façon générale, le millésime 2010 offre des acidités très présentes souvent dès l'attaque ou dès le milieu de bouche, elle peuvent être pour, certains vins, vives en finale, lorsque les vins ne sont pas suffisemment charnus avec des milieux de bouche bien dotés. Ce style de vin blanc plait à certains dégustateurs, comme nous le constatons lors de ces dégustations à l'aveugle. Pour ma part je préfère un peu plus de... [Lire la suite]
21 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de quelques rieslings alsaciens du millésime 2010 : première partie

Une nouvelle petite réunion entre amateurs de Rieslings alsaciens s'est tenue à notre domicile jeudi 18 juillet en soirée. Les vins ont été dégustés à l' aveugle. Chaque participant a apporté sa bouteille fraîche et l'a mise en carafe, avec ses initiales sous la carafe, puis les carafes de forme quasiment identique ont été numérotées, au hasard par Isabelle, servies et dégustées dans l'ordre croissant des chiffres. Les vins ont été aérés une bonne demi-heure, puis dégustés une première fois, puis regoûtés une deuxième fois avant le... [Lire la suite]

16 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : fin

Je commente dans ce billet les trois vins qui cloturent cette dégustation à l'aveugle. Le restant des vins en carafe est stoké en cave fraîche ( 13°C) puis redégusté 24 heures plus tard. Lynsolence 2004 offre une meilleur fondu des tannins, notamment dans la finale, avec une accentuation de son caractère sanguin ( ferrugineux) qui participe à l'équilibre. La Gaffelière 2004 confirme hélas son caractère déviant accentué ( ethyl-phénols) qui déséquilibre totalement le vin. Je rappelle qu'un défaut de bouteille n'implique pas la... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Dégustation à l'aveugle de vins de Saint Emilion du millésime 2004 : première partie

Nous nous sommes réunis début juillet à notre domicile après la période chaude de la fin juin, sans être caniculaire en Gironde (si l'on de réfère à la définition du mot canicule) pour une dégustation de vins de Saint Emilion (rive droite) du millésime 2004. Cette dégustation a été préparée par Isabelle qui a réuni les apports des dégustateurs et a procédé à une mise en carafe des vins deux heures avant la première dégustation. Les vins ont été goûtés à l'aveugle, un première fois, puis regoûtés à l'aveugle une deuxième fois après... [Lire la suite]
11 juillet 2019

Givry blanc : Joblot cuvée Mademoiselle 2016, Mader : Riesling Muhlforst 2017, Côte de Bourg : Le Garagiste Deluxe 2016

De retour du Médoc, André qui m'apportait mes quelques bouteilles de Clos Manou 2017 a passé la soirée, accompagné de son fils Solal autour d'un dîner sans chichi préparé par Isabelle. Dips variés (tapenade, guacamole, etc.), langoustines à l'anis et risotto, smoothie aux fruits rouges composaient ce menu. Trois vins accompagnaient ce dîner. Deux vins blancs que j'ai présentés à l'aveugle à nos hôtes et un vin rouge proposé par André à l'aveugle pour Isabelle et moi. Les vins ont été servis en bouteille et aérés seulement dans les... [Lire la suite]
09 juillet 2019

Vaucluse : Ad Fines : Gracchus 2010, Côte Rôtie : Rostaing : Ampodium 2009, et Hermitage : Faurie : Greffieux-Bessards 2009

Le déjeuner se poursuit autour d'une côte de boeuf cuite sur des ceps de vignes, des fromages (tommes diverses), et dessert. Trois vins sont servis successivement à l'aveugle, ils sont commentés dans l'ordre d'apparition. Ad Fines Gracchus 2010 est un vin du pays du Vaucluses. Cette petite propriété (2,8 hectares) a été crée par Michel Rocher en 1994 sur le versant sud du massif du Lubéron près du village de Ménerbes. Les premiers vins produits sont ceux du millésime 2001. Le vignoble se décompose en trois parcelles de moins d'un... [Lire la suite]