Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
24 mars 2016

Château Puyanché : blanc 2002, Domaine de Perreau : blanc 2005, et Jean-Marc Boillot : Volnay : Pitures 2004

Lors du repas pris en commun qui suit la dégustation des vins de Cornas où nous regoûtons, bouteilles découvertes, les vins présentés à l'aveugle, des participants nous proposent quelques bouteilles à l'aveugle que je commente aujourd'hui. Le Château Puyanché ( Francs-Côtes de Bordeaux) blanc 2002 a dépassé son plateau de maturité, il est nettement sur la pente descendante. Il est évolué, même en début d'oxydation, et marqué par des arômes tertiaires, et n'a pas le potentiel de garde des meilleurs vins blancs de cette appellation... [Lire la suite]

23 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : fin

Deux participants ont acheté le même vin chez le même caviste sans se concerter évidemment. Les vins sont présentés dans cette série dans l'ordre du service. J'ai souhaité dans ce billet reproduire mes commentaires écrits pendant la dégustation à l'aveugle pour chaque bouteille pour montrer les quelques nuances entre ces deux bouteilles, et leurs similitudes. Les notes et surtout les moyennes du groupe montrent de légères différences d'appréciation ( un petit point d'écart) entre les deux bouteilles. Un participant a apporté un vin... [Lire la suite]
22 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : deuxième partie

Le reste des vins en carafe ( un tiers de la bouteille) sont régoûtés vingt quatre heures plus tard après avoir été conservés dans une cave à 13°C.   Granite 60 millésime 2011 de Vincent Paris a une finale amère, avec un élevage sensible, et quelques notes végétales. La Geynale 2004 n' a pas supporté l'aération et montre un début d'oxydation. Le Vin Noir 2009 de Stéphane Robert est devenu aromatiquement assez atone, l'élevage imprime les mêmes sensations amères et astringentes en finale. La sensations d'acidité des Collines... [Lire la suite]
21 mars 2016

Des vins de l'appellation Cornas dégustés à l'aveugle : première partie

Samedi 19 mars, les adhérents de notre Club de Dégustation sont à nouveau réunis pour une séance consacrée à la dégustation à l'aveugle des vins de l'appellation Cornas. Les vins ont été mis en carafe deux heures avant la dégustation par notre préparatrice habituelle qui ne note pas les vins. Les vins sont évalués par les participants et le tableau de notation est établi avant que les étiquettes  ne soient dévoilées. Il ne s'agit que d'une photographie à un temps t qui aboutit à une appréciation du plaisir ressenti en fonction... [Lire la suite]
19 février 2016

Médoc : Fleur La Mothe 2013, Saint Emilion : Larcis Ducasse 2013, et Domaine du Bouscat : Les Portes de l'Am 2013

Trois vins bordelais terminent la dégustation lors de notre repas qui a suivi la séance des vins de Sancerre. Les vins sont servis à l'aveugle, sauf pour celui qui les a offerts, et mis en carafe une bonne heure avant la dégustation. Le Château Fleur La Mothe 2013 est un vin plutôt assez étoffé pour le millésime en terme de structure, sa palette aromatique est peu expressive à tous les stades de la dégustation et il est nettement amer en finale. Je n'avais pas encore goûté Larcis Ducasse 2013 en bouteille, depuis la dégustation en... [Lire la suite]
18 février 2016

Georges Duboeuf : Moulin à Vent 2009 et Côtes du Rhône : La Pialade 2009

Après la dégustation des vins de Sancerre à l'aveugle, des participants ont apporté des vins rouges qui nous sont servis, à l'aveugle lors du repas qui clôture cette fin de journée. Nous débutons par un Moulin à Vent 2009 de Georges Duboeuf. Le vin est marqué par le millésime avec des fruits bien mûrs qui commencent à ternir légèrement. Les tannins sont encore sensibles dans une finale d'un bon équilibre dotée d'une palette aromatique simple mais expressive. La Pialade 2009 est davantage marquée par le millésime que par le style si... [Lire la suite]

17 février 2016

Dégustation à l'aveugle de vins de Sancerre : fin

Le premier vin de cette troisième série est un vin pirate de la région des Corbières. C'est un Chardonnay du millésime 2013 de Pierre Cros. Il n' a pas séduit globalement les dégustateurs, et n'a pas été à son avantage dans cette dégustation. Pour ma part j'ai trouvé qu'il manquait d'envergure, d'expression aromatique avec une finale assez vive qui n'était pas en adéquation avec la première partie de bouche . Nous laissons aux participants le libre choix de leur vin, il arrive donc que deux même vins soient servis à l'aveugle... [Lire la suite]
16 février 2016

Dégustation à l'aveugle de vins de Sancerre : deuxième série

Cette deuxième série a été décevante. Deux vins ne se sont pas montrés à leur niveau attendu. La cuvée Harmonie 2012 de Vincent Pinard que nous avions bien goûtée quelques jours auparavant dès l'ouverture de la bouteille s'est présentée avec des arômes ternes et discrets, et d'un équilibre précaire entre la matière et l'acidité. Le lendemain, le reste de la carafe était un ton au dessus de la dégustation à l'aveugle, sans plus. La bouteille « Les Mont Damnés » 2010 de Gérard Boulay s'est révélée être défectueuse, et ne... [Lire la suite]
15 février 2016

Dégustation à l'aveugle de vins de Sancerre : première partie, Boulay, Fouassier et A. Girard

La séance du samedi 13 février de notre club de dégustation constitué d'amateurs expérimentés et de professionnels (œnologue, sommelier, et viticulteurs) était consacrée aux vins de Sancerre. Notre préparatrice habituelle, qui ne note pas les vins, a mis les vins en carafe une heure avant la dégustation et a décidé de leur ordre de service. Les vins ont été goûtés à l'aveugle. Cette séance nous a offert son lot de surprises, avec quelques vins qui ne se sont pas présentés au niveau attendu. Méforme ou exigence trop élevée des... [Lire la suite]
21 janvier 2016

Dégustation à l'aveugle de vins de la Côte de Nuits : fin

Nous achevons cette dégustation avec deux vins qui se sont très bien comportés. Le Nuits-Saint-Georges « Les Roncières » 2008 de Robert Chevillon a été très apprécié par l'ensemble du groupe ; il a toutes les qualités que l'amateur peut attendre de cette région : une palette aromatique expressive et d'une bonne complexité, un corps bien formé, une séduisant velouté de texture, et une allonge de bon aloi. C'est même une franche réussite dans ce millésime difficile pour les vins rouges de cette région. Le Vosne... [Lire la suite]