Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
17 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle : (fin)

Les vins qui ont été les plus appréciés par les dégustateurs se trouvent dans cette série, avec aussi une grande déception : une bouteille de Branaire Ducru 2014 (Saint Julien Cru Classé) déviante et défectueuse, probablement trahie par son bouchon. Les vins ont été regoûtés le lendemain (reste des carafes conservées en cave fraîche, et donc sans être à l'aveugle). La cuvée Elégance 2014 du Château Tourteau Cholet (Graves) s'est maintenue au très bon niveau de la veille. Le château Seguin 2014 ( Pessac-Léognan) s'est dégusté un bon... [Lire la suite]

16 mai 2017

Des vins de la rive gauche de Bordeaux millésime 2014 à l'aveugle (2)

Nous avons regoûté les vins 24 heures plus tard, après avoir conservé les carafes en cave fraîche. Pour les vins de la première série commentés hier, le château de Malleret 2014 s'est montré un peu plus aimable en finale, avec des tannins un peu plus enrobés, il s'est goûté un cran au dessus de la dégustation à l'aveugle. Bolaire 2014 n'a pas évolué, dans un sens positif comme négatif. Charmail 2014 manque de netteté, c'est d'autant plus regrettable que le vin offre un milieu de bouche charpenté et bien construit. Le Château de... [Lire la suite]
15 mai 2017

Des vins de la Rive Gauche de Bordeaux du millésime 2014 à l'aveugle (1)

Ce samedi 13 mai, la séance mensuelle de notre club de dégustation avait pour thème "des vins de Bordeaux de la rive gauche du millésime 2014". Notre groupe réunissait comme d'habitude des professionnels du vin (oenologue, sommelier, viticulteur) et des amateurs expérimentés. Isabelle qui n'évalue pas les vins, a collecté les bouteilles, et a choisi un ordre aléatoire de service. Les vins ont été mis en carafe une heure et demie avant la première dégustation, puis les vins ont été regoûtés une grosse demi-heure après la fin de la... [Lire la suite]
05 mai 2017

Des vins rouges pour le dîner suivant la dégustation des vins de Chablis

Pour le repas qui suit nos dégustations à l'aveugle, selon la formule "Auberge Espagnole" (chaque convive apporte un mets qu'il a choisi), mon épouse a élaboré des lapins de garenne. Nous avons ouvert quelques vins rouges apportés par des participants ou sortant de ma cave. Les vins ont été mis en carafe une demi-heure à une heure avant leur dégustation Les Portes de l'Am 2014 du Domaine du Bouscat est toujours marqué par l'élevage dans sa jeunesse, ceci est dû à son mode d'élaboration. La dégustation de cette cuvée au bout d'une... [Lire la suite]
04 mai 2017

Dégustation, à l'aveugle, de vins de Chablis du millésime 2014 : fin

Cette dernière et troisième série a bénéficié de la bonne aération des vins lors de la deuxième dégustation à l'aveugle avant le rendu des évaluations. Les trois vins commentés sont de styles différents. Les acidités gustatives sont plus ou moins vives, les vins plus ou moins centrés ou construits dans la finesse et l'allonge. Les Preuses 2014 de Joseph Faiveley a dominé la dégustation, à mon avis, ce qui n'a pas été partagé par l'ensemble des dégustateurs (certains dégustateurs n'ont peut-être pas regoûté tous les vins, une... [Lire la suite]
03 mai 2017

Dégustation, à l'aveugle de vins de Chablis du millésime 2014 (2)

Si la deuxième dégustation des vins de la première série commentée hier n'a pas fait franchement évoluer la perception des vins dégustés la première fois, il n'en a pas été de même pour les vins commentés aujourd'hui. Souvent un peu réduits, avec pour certains de légers élevages perceptibles, les vins ont gagné en intensité et en précision aromatique, et en qualité de la finale (meilleure allonge et persistance aromatique). Cette deuxième série est un peu plus homogène, et le saut qualitatif est net par rapport à la première série. La... [Lire la suite]

02 mai 2017

Dégustation, à l'aveugle, de vins de Chablis du millésime 2014 (1)

Notre club de dégustation a consacré sa séance du mois d'avril à la dégustation de vins de Chablis du millésime 2014. Les vins ont été mis en carafe une heure avant la première dégustation par Isabelle qui déguste mais n'évalue pas les vins ; elle a également choisi l'ordre de service. Les vins ont été regoûtés une deuxième fois, une petite demi-heure après la fin de la série. Il s'avère que cette aération suplémentaire a été bénéfique à une majorité des vins présentés. Puis les évaluations ont été enregistrées et les noms des vins... [Lire la suite]
17 mars 2017

Des vins bus au cours du dîner suivant la dégustation des vins de La Rioja

Je commente aujourd'hui quelques vins bus lors du dîner qui a suivi la dégustation à l'aveugle des vins de La Rioja. Un dîner sans chichi, façon auberge espagnole, où chaque participant apporte un mets de son choix en l'occurrence : feuilletés divers, cake aux olives, boeuf aux carottes, fromages et crèmes desserts (chocolat, vanille, et amande-verveine) . Le vin blanc de La Rioja Turrax Inedito 2014 est un vin simple, frais, agréable et sans prétention. Le reste de la bouteille conservé en cave fraîche regoûté 24 heures plus tard... [Lire la suite]
16 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion : fin

Les carafes ont été conservées en cave fraîche, puis les vins ont été redégustés vingt quatre heures plus tard. Montecillo Gran Reserva 1996 est oxydé, avec un profil aromatique de vin élevé en solera. Ad Libitum 2015 montre une accentuation de l'élevage, avec une palette aromatique de fruits confiturés. La Montesa 2013 est le seul vin qui s'est amélioré, l'élevage est moins présent, l'amertume est légère ce qui aboutit à un meilleur équilibre en finale, avec d'agréables arômes de " Mon Chéri" Pagos de Arbenta 2011 est encore... [Lire la suite]
15 mars 2017

Dégustation à l'aveugle de vins de La Rioja à Saint Emilion (2)

Ce qui a interpellé l'ensemble des participants à cette dégustation c'est la question de l'élevage. Les finales des vins sont amères, astringentes, et asséchantes, avec parfois des sensations de sucrosité. Ce sont des symptomes d'élevage trop appuyé ou disproportionné, qui ne sont pas en adéquation avec la matière, qui assez souvent est de bonne qualité sous ce masque boisé. Les sites des différentes propriétés des vins dégustés lors de cette séance sont peu informatifs ou très flous sur cette question. Nous n'avons globalement... [Lire la suite]