Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
16 août 2017

Montagne Saint Emilion : Beauséjour cuvée 1901 millésime 2010, Du Tertre (Margaux) 2000, et Clos Haut Peyraguey 2001

Les deux vins rouges ont accompagné un canard mulard ( lire ICI )et des pousses de jeunes carottes au cumin. Puis nous avons opté pour des fromages persillés afin de placer tout de suite le Sauternes. Le dessert a été une coupe faite en tuile de fraise, remplie de chantilly de fraises et de fraises coupées. L'acidité naturelle des fraises met toujours en valeur les équilibres des Sauternes. Nous sommes dans des accords de structure, notamment avec le léger gras de la chantilly et le croquant de la tuile, absolument pas d'arômes mais... [Lire la suite]

26 juillet 2017

Rémi Gresser : Riesling Kastelberg 2008, Côte Rôtie : Saint Cosme 2005, et Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2001

Les températures devenues plus clémentes permettent que nous invitions sur notre terrasse en toute simplicité, bien évidemment, nos amis habitués à la maison et qui partagent notre goût de la dégustation. Après des huîtres en gelée et une crème d'artichaut au citron et à l'ail, je prévois des lasagnes, puis des fruits. Difficile de faire plus ordinaire... mais justement, partager l'ordinaire d'un dîner pour simplement discuter et déguster dans la fraîcheur nocturne, c'est le goût des choses simples... Les heures s'égrènent sans... [Lire la suite]
09 juin 2017

Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2005, et Guiraud 2007

Je commente aujourd'hui deux vins de Sauternes qui ont été dégustés ces deux derniers mois. Ils ont été goûtés sur une durée de trois à quatres jours, pour eux-mêmes ou ont accompagné une salade de fruits exotiques. Ils ont été conservés au réfrigrateur entre les différentes dégustations. Clos Haut Peyraguey 2005, commence à se livrer davantage que lors de la précédente dégustation , il y a quatre ans et demi. La palette aromatique est plus expressive, le vin est dense et concentré en milieu de bouche, la finale est élégante mais pas... [Lire la suite]
07 juin 2017

Cos d'Estournel 1990, Clos des Lambrays 2008, et Suduiraut 1999

Le repas se poursuit avec un rôti de boeuf, des fromages et des desserts ( tartes au myrtilles et aux framboises et verrines à la panacotta, mousse au chocolat, et salade de fruits). Les vins suivant sont servis en carafe, à l'aveugle. Cos d'Estournel 1990 est contaminé par les éthyl-phénols, mais pas suffisamment à ce stade du vieillissement pour que ce soit rédhibitoire. Ce défaut l'empêche d'exprimer toutes les qualités qu'aurait une bouteille saine. Clos de Lambrays 2008 s'est gouté excellemment. Il n'a pas en finale l'acidité... [Lire la suite]
26 avril 2017

Des vins blancs liquoreux " primeurs" du millésime 2016 : l' appellation Sauternes-Barsac

Le temps chaud et sec , jusqu'au 13 septembre a retardé l'installation du botrytis dans les vignobles de Sauternes et Barsac. La première "trie" faite à la fin du mois de septembre a ramassé des baies essentiellement passerillées (environ un quart de la récolte). Un nouvel épisode pluvieux ( 30 septembre ) a permis le développement d'un botrytis qualitatif et abondant au cours du mois d'octobre qui constitue l'essentiel de la récolte (plus de 50%), Une troisième "trie" fin octobre et début novembre l'a complétée. Les vins sont purs,... [Lire la suite]
30 mars 2017

Une dégustation éclectique lors d'un dîner chez André

André nous a conviés à un dîner chez lui samedi 19 mars. Nous avons avant le repas fait une dégustation à caractère oenologique avec cinq échantillons élaborés à partir d'un Sauvignon bordelais. A partir de l'échantillon témoin, nous l'avons comparé à quatre autres vins élaborés respectivement avec l'ajout de glutation, d'azote minéral, de vitamines, et d'acides aminés. Nous avons pu observer à la dégustation l'incidence de ces différents apports sur l'aromatique et/ou le profil des vins. Ce fut instructif et amusant. Autour du... [Lire la suite]

16 février 2017

Cornas : Clape 2007, Sauternes : Guiraud 1997, et Espagne: Jumilla : Casa Castillo : Pie Franco 2010

Les fromages sont servis avec le cornas. Ils ont été judicieusement choisis pour convenir au vin. Le dessert est composé d'un carpaccio d'ananas, macéré dans un sirop de citron vert à la vanille. Le Sauternes s'est bien comporté face à ce dessert qu'il a bien dominé.               Comme si nous ne voulions pas nous quitter, alors que tout porte à croire que les desserts closent le repas, nos hôtes apportent des douceurs, et un ultime vin pour les accompagner. Ce sont des financiers et... [Lire la suite]
13 février 2017

Saint Emilion : Pavie Macquin 1998 et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

Les deux vins commentés ce jour ont accompagné le fromage et le dessert. J'ai choisi la recette du baba au rhum, mais version orange et Grand Marnier. Pour plus de moelleux, j'ai fait une chantilly avec le sirop ayant servi à faire confire les écorces. C'est une recette classique et somme toute très simple à faire, elle s'associe immanquablement aux Sauternes.   J'ai ouvert une bouteille de Pavie Macquin 1998 de ma cave pour voir son évolution. Le vin s'est fort bien présenté, et il n'est pas loin de son plateau de maturité... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Moulis : Château Poujeaux 2001 et Sauternes : Château d'Arche 1990

Les deux vins commentés dans ce billet ont été servis respectivement (Poujeaux 2001) avec un rôti de bœuf ( réalisant un accord classique) et avec une myriade de desserts ( îles flottantes, forêt noire, bûche maison, baba au rhum, et tarte au citron) pour le Château d'Arche 1990 (Sauternes) qui s'est le mieux accordé avec la tartre au citron. Les vins ont été ouverts une heure avant le service, sans mise en carafe. Le château Poujeaux 2001 est encore un peu austère, avec un léger manque de chair, une finale manquant d'envergure, une... [Lire la suite]
06 janvier 2017

Luigi Giusti : Lacrima di Morro d'Alba 2013, Sigalas-Rabaud 2001, et Mas Amiel : Cuvée Spéciale 10 ans d'âge

Fromage ET desserts.... et le "s" à desserts, évidemment.... pour plusieurs vins!   Le fromage est apporté par Bernard  : il s'agit de deux pecorino et .... soucieux de l'exactitude de l'accord, il nous apporte un Lacrima di Morra d'Alba, un vin d'Italie. L'un des deux fromages est même à la truffe et exhale à la perfection les senteurs du tuber melanosporum! Que vivre mieux? ... quand même les rêves ne vous font pas entrevoir cette perfection gustative?   Pour les desserts, Didier a opté sur des mignardises très... [Lire la suite]