Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
07 novembre 2014

Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud 2008 et Saint Emilion : Tertre Daugay 2009

Le billet d’aujourd’hui nous ramène complètement en rive droite. Puygueraud 2008 , qui a été dégusté sans mise en carafe sur une duré de 24 heures s’est bien comporté dès la première dégustation, il était à son meilleur niveau le lendemain. Depuis la dégustation du début de l’année 2014, les tannins ont commencé à se patiner et à se fondre dans la finale, il évolue favorablement, et à encore besoin d’aération pour une dégustation immédiate. Tertre Daugay 2009 est l’avant dernier millésime de la famille De Malet Roquefort. Le... [Lire la suite]

30 octobre 2014

Fromages et dessert; de Saint Emilion à l'Alsace. Pavie Macquin, Troplong Mondot et Mann... en VT!

  Les fromages ont été servis en deux temps.D'abord, un plateau de diverses variétés pourvant s'associer avec les Bordeaux (chaource, tomme de vache de Corrèze et Saint Nectaire) et en présentation individuelle, un morceau de Munster au cumin afin de préparer au vin de dessert. Le dessert est une émulsion de roses macérées sur des fruits rouges. Extrêmement simple à réaliser mais efficace en termes d'accord avec le gewurztraminer de Mann. Cette fin de repas a conclu du mieux que nous le voulions les plaisirs de la gastronomie.... [Lire la suite]
24 octobre 2014

Canon Fronsac : Canon Pécresse 2011 et Fronsac : La Rousselle 2008

La séance du jeudi 16 octobre, à la cave « Terres Millésimées » de Saint Emilion était consacrée à la dégustation de vins des appellations Fronsac et Canon Fronsac. Gaelle Guillou, commente la dégustation, avec des explications simples, précises et passionnantes. Le Château Canon Pécresse 2011, que je n’avais dégusté qu’en « primeurs » confirme en bouteille les sensations perçues  cinq mois après sa naissance : beaucoup de délicatesse et de finesse, sans manquer de consistance, avec des fruits très... [Lire la suite]
23 octobre 2014

Repas avec Juver (3)

Deux vins de Bordeaux ont été présentés pour accompagner un fromage de brebis, une tomme, plus exactement. Les vins se sont montrés sous leurs meilleurs jours, très en chair et très fruités et ont donc plutôt bien fonctionné sur le fromage au goût de lait et de noisette  Pour le dessert, j'ai composé une trilogie à partir de pommes. Le classique tatin, un sorbet pomme et verveine et un sabayon, caramélisé aux pommes confites.   Saint Emilion Grand Cru : Château La Voûte 2012 Le vin a été dégusté une... [Lire la suite]
20 octobre 2014

Canon Fronsac : Vrai Canon Bouché : millésimes 2008 et 2011

Nous faisons le point sur le millésime 2008 dont nous possédons quelques bouteilles en cave. Le vin a été mis en carafe une heure et demi avant la première dégustation, il est déjà assez plaisant lors de la première dégustation et encore plus abordable le lendemain. Il sera prêt à être bu d’ici deux à trois ans, après avoir été aérer une petite heure avant la dégustation. Son terroir d’argiles reposant sur le calcaire à Astéries contribue à l’ élaboration de vins riches, puissants, et centrés. Lors d’une dégustation à la cave Terres... [Lire la suite]
03 octobre 2014

Saint Emilion : Château de Pressac 2000 et Côtes de Bourg : Château Haut-Guiraud : Péché du Roy 2012

Deux vins de la rive droite au menu du jour. Une nouvelle dégustation du Château de Pressac 2000 a permis de faire le point sur son évolution. La bouteille a été épaulée deux heures avant la première dégustation. Ce vin vaut surtout par sa texture quasiment soyeuse, avec des tannins fondus, l’aromatique fait la part belle en bouche aux saveurs tertiaires, le fruit toujours présent est en retrait. Sur cette bouteille : pour les amateurs de vins de Bordeaux évolués, il peut être attendu, pour les amateurs de fruits, il est à... [Lire la suite]

24 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (fin)

  Pour clore, ... Concernant l’émission Vino Business qui fait courir tant de bruits actuellement sur le net, il est un mot d’ordre unanime - ou presque – qui aligne les avis de ceux qui ont suivi le reportage : désinformation…   Thème et variation du Bon (la Bourgogne, la biodynamie), de la Brute (les Bordeaux GCC) et du Truand (Jean-Philippe Fort)...   Confusions (pesticides et traitement contre les champignons). Caricatures. Erreurs. Manipulations…manipulations surtout! qui consistent à couper, à sectionner... [Lire la suite]
23 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (2)

Nos bons amis ont absolument tenu à nous offrir d'autres vins standardisés. Histoire de nous rassurer. Nous sommes de bons consommateurs et exactement comme lorsque l'on va au Hilton à Paris, à New York, on aime bien retrouver ce qu'on connaît. Sauf qu'on n'est jamais allés au Hilton. Donc, pour nous faire connaître le bon goût des Hilton, on a bu (on ne déguste pas des vins de Bordeaux, je précise...) La Mondotte qui est exactement pareil que Bellevue. On ouvre la lumière et ô miracle on découvre en plus qu'ils sont de même... [Lire la suite]
22 septembre 2014

Vino Otioseness : des Bordelais en voie de disparition! (Une famille, de la générosité, de grands vins) (1)

Après notre promenade dans Saint Emilion, aux abords des vignes si dangereuses de nos Grands Crus Classés, puis après que nous avons retiré nos masques, nous sommes allés très courageusement chez nos amis Claire et Nicolas pour nous abreuver de pesticides aromatisés aux raisins.   Isabelle et Daniel à Saint Emilion (à gauche et au milieu)   Claire, Nicolas, Cyrille et Jacques, et quelques autres, sont les derniers mohicans d'un monde déchu, devenu buzinèce - je ne suis pas certaine de l'orthographe, c'est un mot que je... [Lire la suite]
19 septembre 2014

Bourgueil : Yannick Amirault : Le Grand Clos 2010, Le Défi de Fontenil 2005, Troplong Mondot 2000

Après avoir eu le palais anesthésié par une grande partie des vins du Muscadet dégustés à l’aveugle, nous avons décidé d’ouvrir quelques vins rouges pour accompagner le casse-croute. Nous avons débuté notre « rééducation » par une bouteille de Grand Clos 2010 de Yannick Amirault apportée par notre collègue charentais. Un vin très réussi dans ce millésime, très fruité, bien charpenté, avec des tannins un peu granuleux en finale, qui avec une garde d’une dizaine d’années sera excellent. Notre invitée girondine nous a gratifiés... [Lire la suite]