Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
26 mai 2019

Côte Rôtie : François Villard : Le Galet Blanc 2015, et Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2014

Mon épouse a acquis chez le caviste de Libourne une bouteille de Côte Rôtie de François Villard "Le Galet Blanc" 2015 qu'elle souhaitait également goûter. Elle me l'a servie à l'aveugle avec une chemise, le vin a été débouché une demi-heure avant la première dégustation. Le vin se goûte bien en montrant une grande partie de ses qualités dans cet excellent millésime 2015. Il est parfaitement en place le lendemain, et d'un excellent niveau. Bien sûr les bouteilles de cette même cuvée sont à attendre et devraient s'approcher très... [Lire la suite]

27 novembre 2018

Guigal : Lieu-dit Saint Joseph 2007, CDP La Janasse vieilles vignes 2004, Pomerol Clos l'Eglise 1978, Rieussec 1985

    La suite du repas concerne les deux plats de viande. Un suprême de pintade, carottes en texture et vanille, et du filet de race Montbeliarde maturé, linguine et champignons. Ces deux plats sont très agréables tant au niveau des textures, offrant des consistances variées et des saveurs épicées douces et fumées. Les vins proposés ont présenté des harmonies surprenantes car superposées mais réussies. En particulier avec le choix de carottes vanillées pour la syrah. Il fallait oser et disons-le c'est magistral. On... [Lire la suite]
08 novembre 2018

Cornas : Allemand : Reynard 2001, Clavelier : Chambolle-Musigny : La Combe d'Orveau 2009, Minervois : Lo Cagarol 2012

  Je termine dans ce billet la présentation des deux derniers vins dégustés au dîner du mercredi 24 octobre à Riquewihr avec nos amis alsaciens. Le dernier vin commenté, à la fin du billet, a été goûté le 25 octobre au repas de midi. Les vins ont été ouverts une heure avant la dégustation, sans autre préparation. Ils ont, pour ma part, tous été goûtés à l'aveugle. Le Cornas Reynard 2001 de Thierry Allemand s'est bien dégusté pour quasiment l'ensemble des présents, il était à son meilleur niveau le lendemain, plus épanoui,... [Lire la suite]
21 octobre 2018

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2008, Côte Rôtie : Jamet 2012, Sauternes : Lafaurie-Peyraguey 2003

  A l'occasion des seize ans de la cadette, sa soeur aînée, qui apprécie les vins rouges essentiellement et en particulier les Côte-Rôtie, est venu partager un repas qui s'est voulu festif mais simple. L'entrée a consisté en uniquement des mises en bouche de toutes variétés mais dont les recettes étaient à base de légumes. Sur cette entrée, nous avons divisé la table entre amateurs de bières et amateurs de vins. En clair, nous avons profité que les vins blancs ne soient pas nécessairement ce qu'aiment nos hôtes pour... [Lire la suite]
27 septembre 2018

Pauillac : Pontet Canet 2000, Côte-Rôtie : Jamet 2005, et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2007

  La suite du repas, comme il l'a été annoncé dans le billet précédent, a été un canard, cuit en basse température, accompagné de ravioles à la truffe. Le canard a été entièrement découpé, recouvert de thym, de sauge, mis au réfrigérateur une nuit. Le lendemain il a été cuit plusieurs heures entièrement recouvert, au four à 150°d'abord, puis 100°, avec un fond de volaille. La recette est d'une simplicité extrême, mais ce qui a fait que nous étions en face d'un grand plat, est la sélection de cette volaille. C'est... [Lire la suite]
02 septembre 2018

Buisson-Charles : Meursault Vieilles Vignes 2015, et Hermitage blanc Chave 2008 pour un repas d'anniversaire (1)

        S'il avait été question de fêter les débuts des décennies en présence de nos amis, néanmoins les dates anniversaires ont été célébrées dans l'intimité : et cette conjoncture permet d'inaugurer et de tester des recettes qui seront donc améliorées pour des repas entre amis. Les accords mets et vins participent aussi de ces essais, même si l'expérimentation est toujours un grand plaisir. Après quelques mises en bouche, plutôt simples (brochettes d'ananas au chèvre, roulé de pomme granny au... [Lire la suite]

02 juillet 2018

Saint Joseph ( blanc) , Côtes de Bourg, Hermitage (rouge) et Yquem pour accompagner un dîner

Pour accompagner le dîner avec en entrée (Tomate de pays, burrata et toast tapenade d’olives noires), et le poisson (maigre aux trois légumes), fromages et un gâteau d'anniversaire, nous avons bu les vins restants de la dégustation à l'aveugle. Mais comme notre petit groupe aime toujours jouer dans la générosité, quelques nouveaux vins ont été servis lors de ce repas à l'aveugle, après avoir été mis en carafe, peu de temps avant le service. Le Saint Joseph Les Oliviers 2013 de Gonon s'est fort bien goûté, il est assez richement... [Lire la suite]
15 juin 2018

Bollinger : Grande Année 2002, Marc Sorrel : Hermitage blanc 2007, Bouchard Père et fils : Pommard Pézerolles 2006

Le mois de mai est statistiquement le mois des anniversaires. A notre époque où les naissances sont décidées, on comprend aisément l'envie d'un joli printemps et de toute la poétique de la renaissance pour combler des voeux parentaux. A une époque plus reculée, nous serions tentés de penser que tout tient de la Providence. Au mois de Marie, sous la Sainte protection de Notre Mère à tous, les enfants se voient comblés de dons. C'est sans doute ce qui est arrivé à la grand-mère de nos enfants, qui a toujours eu le don de réunir sa... [Lire la suite]
21 mars 2018

Condrieu : Vernay : Les Chaillées de l'Enfer 2007, Vouvray : Foreau blanc sec 2005, Sancerre : Boulay : Clos de Beaujeu 2014

  Voici une série éclectique de vins blancs qui ont été dégustés ce dernier mois en guise d'apéritif ou en accompagnement de mets appropriés (poissons et fromages). Les vins sont toujours goûtés pour eux-mêmes avant le repas et évalués à ce moment-là. La bouteille de Condrieu Les Chaillées de l' Enfer 2007 s'est bien goûtée la première fois et de la même façon le lendemain. Je ne suis pas un afficionado de ce cépage, mais je n'ai pas constaté un trop grand manque d'équilibre qui m'aurait rendu ce vin rédhibitoire. Le... [Lire la suite]
07 mars 2018

Dégustation de vins français du millésime 2007 à l'aveugle : deuxième partie

  Cette seconde série de quatre vins a été de très belle facture globalement. En ce qui me concerne une deuxième dégustation avant le relevé des notes m'aurait permis d'affiner mon évaluation, à la hausse de l'ordre d'un bon demi-point voire un peu plus pour les deux premiers vins commentés. Les vins ont bien été regoûtés une deuxième fois, mais dans l'objectif de la détermination des cépages et des régions une fois les résultats relevés. C'est bien cette deuxième dégustation qui m'a permis de constater que les vins... [Lire la suite]