Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
08 novembre 2018

Cornas : Allemand : Reynard 2001, Clavelier : Chambolle-Musigny : La Combe d'Orveau 2009, Minervois : Lo Cagarol 2012

  Je termine dans ce billet la présentation des deux derniers vins dégustés au dîner du mercredi 24 octobre à Riquewihr avec nos amis alsaciens. Le dernier vin commenté, à la fin du billet, a été goûté le 25 octobre au repas de midi. Les vins ont été ouverts une heure avant la dégustation, sans autre préparation. Ils ont, pour ma part, tous été goûtés à l'aveugle. Le Cornas Reynard 2001 de Thierry Allemand s'est bien dégusté pour quasiment l'ensemble des présents, il était à son meilleur niveau le lendemain, plus épanoui,... [Lire la suite]

21 février 2018

Un dîner en rive droite de Bordeaux : les vins rouges : Gigondas, Collioure, Cornas, la Grange des Pères, Espagne : Oloroso

    Les vins commentés dans son billet sont les rouges qui ont accompagné le coq au vin et une partie des fromages.  Ils ont été mis en duo, sans aucune thématique précise, mais choisi selon une justesse de sommellerie assez remarquable. Le Cornas et La Grange des Pères sont du même millésime, le 1999, et l'intérêt a résidé aussi à apprécier ce que ce millésime avait produit dans deux régions de France différentes. Le coq est exquis. Il s'agit d'une volaille provenant de la basse-cour de notre hôte et le tuer,... [Lire la suite]
10 août 2015

Sériot's connection (1) : Rayne Vigneau sec, Chassagne-Montrachet Les Caillerets, Domaine Groffier, Reynard 1999 Allemand

Un titre et une graphie bien anglophone pour une soirée qui réunissait Sériot Père et fils, et au cours de laquelle il était décidé de jouer à l'aveugle avec des vignerons apportant ou non leur propre vin.       Les discussions l'ont emporté jusque très tard...tôt le lendemain matin, et certains ont eu des nuits très courtes, à devoir aller dans les vignes dès l'aube. Les discussions étaient d'autant plus animées que certains conseillers et oenologues étaient présents. La participation s'est jouée à une bouteille... [Lire la suite]