Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
05 juillet 2017

Saint Emilion : Pavie Macquin 2003, et Beauséjour Duffau Lagarrosse 2011

Je commente aujourd'hui deux vins de la rive droite de Bordeaux dont je souhaitais voir l'évolution. Des pièces de boeuf rôti ou grillé nous en ont offert l'occasion. Je rappelle que les vins sont toujours goûtés pour eux-mêmes avant le repas. Pavie Macquin 2003 issu de ce millésime caniculaire n'a pas encore atteint son plateau de maturité dans ma cave fraîche. Si du point aromatique, il n'a pas complètement le caractère d'un vin de Bordeaux classique, son terroir donnant des Ph bas lui permet de conserver un bon équilibre dans ce... [Lire la suite]

30 juin 2017

Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2005, et Clos Puy Arnaud 2010

Deux vins de l'appellation Castillon-Côtes de Bordeaux ont été ouverts ces quinze derniers jours pour accompager des viandes rouges ( boeuf). Nous avons souhaité voir l'évolution du vin du Domaine de l'A du millésime 2005. Le vin se goûte bien (deux dégustations en 24 heures), mais il n'a pas encore atteint son plateau de maturité, l'élevage n'est pas encore complètement fondu, et les tannins en finale ont encore besoin de temps de vieillissement sous verre. Dans une cave fraîche, trois à quatre années supplémentaires semblent... [Lire la suite]
07 juin 2017

Cos d'Estournel 1990, Clos des Lambrays 2008, et Suduiraut 1999

Le repas se poursuit avec un rôti de boeuf, des fromages et des desserts ( tartes au myrtilles et aux framboises et verrines à la panacotta, mousse au chocolat, et salade de fruits). Les vins suivant sont servis en carafe, à l'aveugle. Cos d'Estournel 1990 est contaminé par les éthyl-phénols, mais pas suffisamment à ce stade du vieillissement pour que ce soit rédhibitoire. Ce défaut l'empêche d'exprimer toutes les qualités qu'aurait une bouteille saine. Clos de Lambrays 2008 s'est gouté excellemment. Il n'a pas en finale l'acidité... [Lire la suite]
19 janvier 2017

Moulis : Château Poujeaux 2001 et Sauternes : Château d'Arche 1990

Les deux vins commentés dans ce billet ont été servis respectivement (Poujeaux 2001) avec un rôti de bœuf ( réalisant un accord classique) et avec une myriade de desserts ( îles flottantes, forêt noire, bûche maison, baba au rhum, et tarte au citron) pour le Château d'Arche 1990 (Sauternes) qui s'est le mieux accordé avec la tartre au citron. Les vins ont été ouverts une heure avant le service, sans mise en carafe. Le château Poujeaux 2001 est encore un peu austère, avec un léger manque de chair, une finale manquant d'envergure, une... [Lire la suite]
12 janvier 2009

Repas de fêtes (5)

Pour accompagner un rôti de bœuf, avec des pommes de terre, au thym (léger), et quelques champignons (dont des cèpes), j’ai sélectionné deux vins de Bordeaux, dans le millésime 2000, car les convives ont une culture et des connaissances fondées sur les traditions locales. Certains fromages, comme le Saint Nectaire, se sont bien accordés avec les vins. Dans le choix de ce millésime 2000, le premier vin peut être commencé maintenant, le second vin a un potentiel intéressant et devra être attendu, 4 à 5 ans, pour offrir plus de... [Lire la suite]
Posté par Daniel S à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,