Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
04 août 2020

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2002, Montagne Saint Emilion : Rocher Corbin 2016

J'avais pu acquérir lors des Foires aux Vins de l'année 2004 des vins de l'appellation Pessac-Léognan du millésime 2002 dont ce château Haut Bailly pour un tarif abordable (autour de 18 Euros TTC). Les bouteilles que nous avions ouvertes précédemment se goûtaient bien surtout le lendemain. La bouteille commentée dans ce billet qui est la dernière de cette série, est vraiment très bonne lors de la première dégustation et un rien au dessus le lendemain. Le vin est quasiment sur son plateau de maturité et offre le séduisant velouté de... [Lire la suite]

30 avril 2020

Domaine Buisson-Charles : Chablis Grand Cru Vaudésir 2014, et Pessac-Léognan : Pape Clément 2002

Nous avions acquis lors d'un séjour en Bourgogne et une visite dégustation au Domaine Buisson-Charles des Chablis Grand Cru Vaudésir du millésime 2014. Le vieillissement sous verre a été bénéfique à ce vin apportant une beau fondu de l'élevage qualitatif tout en mettant en lumière la qualité du terroir avec des qualités aromatiques, une élégante structuration et une belle allonge fraîche et " minérale". Le millésime 2002 à Bordeaux a été marqué par une deuxième partie du mois de mai pluvieuse et fraîche. La floraison a été... [Lire la suite]
04 février 2020

Corbières : Maxime Magnon : Rozeta 2016, et Pessac-Léognan : Domaine de la Solitude rouge 2009

Nous avons ouvert une bouteille de la cuvée Rozeta 2016 de Maxime Magnon. Le vin s'est très bien goûté comme les bouteilles précédentes : une palette aromatique luxuriante et pure, un milieu de bouche bien construit avec élégance, et une finale veloutée, fraîche et très aromatique. Le vieillissement sous verre de deux à trois ans n'a pas affecté le vin négativement. Maxime Magnon installé à Villeneuve les Corbières travaille un vignoble de 14 hectares avec un patrimoine de vieilles vignes (80 ans) situées sur des sols et sous-sols... [Lire la suite]
02 février 2020

Pomerol : Gazin 2005, Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2004, Maury : Arguti : Hugo 2015 pour finir le dîner

Le billet de ce jour commente la troisième partie du repas. C'est à dire les vins qui ont été dégustés sur les fromages et sur le dessert. Les fromages choisis ont été un Saint Nectaire, un grand classique de nos dégustations, et une mimolette demi-vieille. Pour les lecteurs qui seraient étonnés de ce choix, rappelons que la tradition bordelaise en terme d'accords avec les fromages est essentiellement celle pratiquée avec  les fromages hollandais. Dès le XVII, Bordeaux entretient des liens particuliers avec la Hollande,... [Lire la suite]
26 janvier 2020

Carbonnieux blanc 2010, Francs-Côtes de Bordeaux : Puygueraud blanc 2017, Daniel Bouland : Morgon vieilles vignes 2011

Mon épouse a pu acheter au marché de Libourne une belle barbue, poisson qui se fait plutot rare sur les étals des poissonniers locaux. Elle a été cuite simplement à la poêle à l'unilatérale. Nous avons accompagné le plat avec deux vins blancs goûtés auparavant pour eux-mêmes . Carbonnieux blanc 2010 s'est mieux dégusté que la bouteille précédente, avec un élevage qui se fond harmonieusement, ce vin est expressif, bien construit, et d'une bonne allonge avec un début de complexité notable. Puygueraud blanc 2017 est jeune, mais... [Lire la suite]
23 janvier 2020

Pessac-Léognan : Pape Clément 2002, Saint Emilion : Tertre Daugay 2009 et Mangot Quintessence 2010

Voici les commentaires de quelques vins de Bordeaux dégustés ces deux derniers mois. Nous avons ouvert une nouvelle bouteille de Tertre Daugay 2009, le vin se goûte très bien en évoluant lentement, il possède une fraîcheur de bon aloi largement favorisée par son terroir calcaire à argilo-calcaire. Cette propriété de 17 hectares qui appartenait au Comte Alexandre de Malet Roquefort pour moitié et pour l'autre à un investisseur américain a été vendue au printemps 2011 au Domaine Clarence Dillon (déjà propriétaire des châteaux... [Lire la suite]

25 août 2019

Chassagne-Montrachet Morey Coffinet Blanchots Dessus 2013, Castagnier Clos de la Roche 2013, Domaine de Chevalier 2004

Mon fils a eu la bonne idée de descendre de ses collines corréziennes pour venir nous rendre visite. Comme il a été initié dans sa jeunesse à la dégustation de vin, je lui propose lors de dîners chez nous quelques beaux vins de caractère à l'aveugle. Autour du repas composé d'une blanquette de homard au curry, de côtes de veau sous la mère et risotto de pommes de terre, d'un Saint Nectaire, et de mirabelles, j'ai ouvert les vins commentés ci-dessous qui se sont très bien entendus respectivement avec l'entrée, le plat principal et le... [Lire la suite]
06 août 2019

Bouchard Père et fils : Beaune : Les Vignes de l'Enfant Jésus 2008, Pessac-Léognan : Carbonnieux rouge 2005

Le retour à des températures douces nous a permis d'ouvrir des bouteilles que je souhaitais goûter ou regoûter au cours de cet été. Je ne suis pas très séduit par les vins rouges bourguignons du millésime 2008. Ce que j'ai pu déguster au cours des deux années passées a montré des vins assez tendres, peu charnus, avec des acidités gustatives vives à très vives accompagnées parfois par des notes végétales. Je n'abordais pas la dégustation de cette bouteille de Beaune Vignes de l'Enfant Jésus 2008 de la maison Bouchard Père et fils... [Lire la suite]
25 juin 2019

Des vins rouges de l'appellation Pessac-Léognan ( millésime 2016) dégustés au Week-End des Grands Crus de l'UGCB

Le week-end des Grands Crus organisé par l' Union des Grands Crus de Bordeaux s'est déroulé, pour la partie dégustation le samedi 25 mai au Hangar 14 à Bordeaux. Il avait pour thème principal cette année, les vins du millésime 2016. La grandeur du millésime sur l'ensemble des appellations bordelaises avait attiré de nombreux participants venus de divers horizons (USA, Europe, Asie ). Dès l'ouverture à 10 heures du matin, les dégustateurs se pressaient sur les différents stands, ce qui a rendu la dégustation difficile tant pour... [Lire la suite]
22 avril 2019

Bordeaux : Primeurs 2018 : Vins blancs secs : l 'appellation Pessac-Léognan et autres

Les étés solaires et secs avec des températures nocturnes assez élevées à élevées ne sont pas favorables à la synthèse des précurseurs d'arômes qui se réalise plus positivement avec des nuits plus fraîches que procurent des été moins chauds. L'autre point à prendre en compte c'est la préservation de l'acidité des raisins sous des climats chauds et secs. La nature des sols et sous sols va jouer un rôle prépondérant . Les vignobles situés sur un substrat argilo-calcaire assez peu profond à peu profond permettent l'élaboration de vins... [Lire la suite]