Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon
19 octobre 2021

Pessac-Léognan : Haut-Brion 2002, Pauillac : Mouton Rothschild 2002, et Sauternes : Clos Haut Peyraguey 2010

Pour continuer le repas avec un Saint Nectaire, j'ai choisi un Haut-Brion 2002, mis en carafe une heure et demi avant le service. La discussion avait auparavant porté sur le millésime 2002 à Bordeaux. J'ai ajouté un Mouton Rothschild 2002 (carafé une heure) car dans le classement des vins " primeurs" du millésime 2002, fait par Alain, il avait placé Mouton Rothschild à la première place et Haut-Brion en deuxième position. Le millésime 2002 est globalement un millésime océanique et frais. Après une fin d'hiver douce (températures... [Lire la suite]

12 août 2021

Pessac-Léognan : Les Carmes Haut-Brion 2012, Castillon-Côtes de Bordeaux : Domaine de l'A 2005

Patrice Pichet acquiert Les Carmes Haut-Brion à la fin de l'année 2010. Cette propriété de 10 hectares, située en ville (Bordeaux) est plantée avec les cépages Cabernet franc 42%, Merlot 41%, et Cabernet Sauvignon 18% sur des sols variés ( graves, argiles et sables). Un nouveau chai moderne et fonctionnel est construit dans le lit du Peugue et inauguré en 2016. La propriété est suivie par Stéphane Derenoncourt et son équipe. J'avais bien goûté en primeur le grand vin du millésime 2012 qui montrait un nouveau profil séduisant, j'ai... [Lire la suite]
13 juillet 2021

Saint Emilion : Château Canon 1985, Pessac-Léognan : Haut-Bailly 1990, Saint Julien : Léoville Las Cases 1975

Les deux plats proposés avec les rouges sont une aumonière de chou  farci au perdreau, puis de l'entrecôte et quelques fromages affinés. Les vins ont été placés pour chacun des trois plats, mais il a été possible de les redéguster en comparaison.  L'aumonière de perdreau est une merveille. Le bouillon est parfumé à la truffe et la senteur particulière de ce champignon apporte un confort extraordinaire pour apprécier des vins de millésimes anciens. C'est toujours des moments magiques parce qu'on associe la passion de la... [Lire la suite]
06 mai 2021

Primeurs 2020 : l'appellation Pessac-Léognan (vins rouges) à l'UGC

L'appellation Pessac-Léognan (vins rouges)   L'épisode pluvieux de la mi-août a été important sur la zone d'appellation Pessac-Léognan. La station météorologique de Léognan a enregistré lors de ces épisodes orageux un total cumulé de 82,8 millimètres. Ces chutes ont été bienvenues sur les terroirs de sables et de graves où le déficit hydrique se traduit de façon plus précoce lors des étés secs et chauds. Les encépagements d'une grande partie des châteaux de l'appellation sont bien dotés en Merlot (45% à 50%) , ceci est dû à la... [Lire la suite]
04 avril 2021

Givry : François Lumpp : Clos Jus 2015, Pessac-Léognan : Château Seguin 2009

Nous avons ouvert notre dernière bouteille du Clos Jus 2015 de François Lumpp. C'est avec regret que nous n'avons pas pu retourner en Bourgogne ces deux dernières années pour nous approvisionner à nouveau chez ce vigneron que nous apprécions particulièrement. Le vin s'est très bien goûté une heure après l'ouverture de la bouteille, et excellemment le lendemain. Un vin très aromatique et pur, bien centré, charnu , velouté , et long (voir le commentaire). Nous avons débouché une nouvelle bouteille de Château Seguin 2009... [Lire la suite]
20 octobre 2020

IGP Pays de l'Hérault : XB millésime 2019, Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2006

Nous avons acheté chez notre caviste une bouteille XB 2019 de Xavier Braujou propriétaire du Domaine de La Terrasse d'Elise. Cette cuvée peut être considérée comme l'entrée de gamme de la propriété. Elle est élaborée avec de jeunes vignes de Syrah (100%) plantées près de Saint Jean de Fos. Le vignoble est travaillé en agriculture biologique. Les rendements sont de l'ordre de 30 hectolitres à l'hectare, les vendanges sont manuelles, et le vin est élevé en cuve. C'est un vin très fruité, gourmand dans une construction aérienne, et dont... [Lire la suite]

04 août 2020

Pessac-Léognan : Haut Bailly 2002, Montagne Saint Emilion : Rocher Corbin 2016

J'avais pu acquérir lors des Foires aux Vins de l'année 2004 des vins de l'appellation Pessac-Léognan du millésime 2002 dont ce château Haut Bailly pour un tarif abordable (autour de 18 Euros TTC). Les bouteilles que nous avions ouvertes précédemment se goûtaient bien surtout le lendemain. La bouteille commentée dans ce billet qui est la dernière de cette série, est vraiment très bonne lors de la première dégustation et un rien au dessus le lendemain. Le vin est quasiment sur son plateau de maturité et offre le séduisant velouté de... [Lire la suite]
30 avril 2020

Domaine Buisson-Charles : Chablis Grand Cru Vaudésir 2014, et Pessac-Léognan : Pape Clément 2002

Nous avions acquis lors d'un séjour en Bourgogne et une visite dégustation au Domaine Buisson-Charles des Chablis Grand Cru Vaudésir du millésime 2014. Le vieillissement sous verre a été bénéfique à ce vin apportant une beau fondu de l'élevage qualitatif tout en mettant en lumière la qualité du terroir avec des qualités aromatiques, une élégante structuration et une belle allonge fraîche et " minérale". Le millésime 2002 à Bordeaux a été marqué par une deuxième partie du mois de mai pluvieuse et fraîche. La floraison a été... [Lire la suite]
04 février 2020

Corbières : Maxime Magnon : Rozeta 2016, et Pessac-Léognan : Domaine de la Solitude rouge 2009

Nous avons ouvert une bouteille de la cuvée Rozeta 2016 de Maxime Magnon. Le vin s'est très bien goûté comme les bouteilles précédentes : une palette aromatique luxuriante et pure, un milieu de bouche bien construit avec élégance, et une finale veloutée, fraîche et très aromatique. Le vieillissement sous verre de deux à trois ans n'a pas affecté le vin négativement. Maxime Magnon installé à Villeneuve les Corbières travaille un vignoble de 14 hectares avec un patrimoine de vieilles vignes (80 ans) situées sur des sols et sous-sols... [Lire la suite]
02 février 2020

Pomerol : Gazin 2005, Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier 2004, Maury : Arguti : Hugo 2015 pour finir le dîner

Le billet de ce jour commente la troisième partie du repas. C'est à dire les vins qui ont été dégustés sur les fromages et sur le dessert. Les fromages choisis ont été un Saint Nectaire, un grand classique de nos dégustations, et une mimolette demi-vieille. Pour les lecteurs qui seraient étonnés de ce choix, rappelons que la tradition bordelaise en terme d'accords avec les fromages est essentiellement celle pratiquée avec  les fromages hollandais. Dès le XVII, Bordeaux entretient des liens particuliers avec la Hollande,... [Lire la suite]